30/01/2012 10:18

Le parti socialiste souhaite réformer les aides à la presse

Aurélie Filippetti, chargée de la culture, des médias et de l'audiovisuel dans l'équipe du candidat PS à la présidentielle François Hollande, estime qu'"il faut réformer les aides à la presse", dans un entretien à paraître lundi dans la dernière édition papier de La Tribune.

"Il faut réformer les aides à la presse, aujourd'hui trop dispersées, et dont un tiers va à une presse de loisirs qui n'en a pas vraiment besoin", dit la députée PS de Moselle.

"Nous créerons donc un guichet unique, et orienterons la grande majorité des aides vers la presse qui s'adresse au citoyen", ajoute-t-elle.

"Ensuite, nous rétablirons l'indépendance des médias, qui doit être absolue", poursuit-elle.

"En pratique, les équipes rédactionnelles -par exemple via les Sociétés de journalistes- devront être dotées d'un statut juridique et représentées au conseil d'administration", explique Mme Filippetti.

Le projet du candidat socialiste prévoit également de durcir "les dispositifs anti-concentration, en fixant des plafonds d'audience par groupe" et "une nouvelle loi sur la protection des sources des journalistes".

En ce qui concerne l'audiovisuel public, la députée déclare que "ses dirigeants ne seront plus nommés par l'Elysée, mais de manière indépendante". "Ma préférence irait à une nomination par un conseil d'administration profondément réformé, élargi aux représentants du personnel et aux parlementaires de tous bords", précise-t-elle. "Et les représentants de l'Etat ne participeraient pas à cette nomination".

Le candidat socialiste souhaite renforcer le financement "en rétablissant la redevance dans les résidences secondaires", et ne reviendra pas sur la suppression de la publicité en soirée, selon Mme Filippetti. "Mais nous maintiendrons la publicité en journée", dit-elle.

Interrogée sur la loi Hadopi (haute autorité chargée de la lutte contre le téléchargement illégal), la députée réitère l'intention du candidat PS de la remplacer, "car elle devenue le symbole de l'opposition entre les créateurs et leur public". François Hollande avait déjà affirmé qu'il ferait "une nouvelle loi" s'il était élu.

"Hadopi n'a pas fait baisser le téléchargement, mais a juste poussé les internautes vers le streaming et le téléchargement direct", affirme Mme Filippetti.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Megacv
30/janvier/2012 - 14h37

Le PS va faire beaucoup de choses dis donc! Tiendra il ses promesses ? Pas sur. À part la hausse de la TVA bien sur !

Portrait de Mitsou68
30/janvier/2012 - 14h31

Et c'est une priorité, ça ? Démagogie !

"En ce qui concerne l'audiovisuel public, ma préférence irait à une nomination par un conseil d'administration profondément réformé, élargi aux représentants du personnel et aux parlementaires de tous bords". Ah, je vois bien l'indépendance de la nomination.... sachant que les représentants du personnel sont généralement de gauche.... Quelle hypocrisie !

Les plus vus