21/04/2009 09:46

Quand Ségolène Royal prend à partie Pujadas- REGARDEZ

Ségolène Royal était l'invitée de David Pujadas hier soir au 20h de France 2 pour s'expliquer sur la polémique née après ses excuses à José-Luis Zapatero pour des propos prêtés à Nicolas Sarkozy.

Hier soir,  l'ex candidate à la Présidentielle n'a pas mâché ses mots, et n'a pas hésité à s'adresser de façon plutôt directe au journaliste en déclarant: . «Si je dis de vous que vous n'êtes peut-être pas intelligent mais vous présentez bien votre journal, est-ce que vous considérez cela comme un compliment ? ».

Regardez:

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de cbank
21/avril/2009 - 14h30

et dire qu'elle a faillit etre a la tete de notre pays!! j'en tremble! quelle naze cette femme!!:evil: :evil: :evil:

Portrait de vanessah
21/avril/2009 - 14h30

Bonjour... Tu as un fan club ? J'aimerais m'inscrire ! (sérieux)

Portrait de julien72
21/avril/2009 - 14h26

Mais je suis réveillé...ne t'en fais pas!Sans doute un peu trop!

Portrait de jmdauban
21/avril/2009 - 14h26

A tous et toutes. Vous avez tous tort.
Segolene Royal est digne plus que toute autre personne de gouverner la France, après Charlemagne, Louis XIV, Napoleon, de Gaulle et le vrai Roi François Ier (dit Mitterrand) au plan local, sans compter Jésus Christ au plan international. Son intelligence fine et profonde, son sens de stratège, ses talents au Zénith, ses déclarations sur la Chine , sa grande connaissance des dossiers, sa générosité, sa dignité, ses missions et volontés de protections de tous les faibles et des humbles de France (sauf deux petites assistantes impertinentes, honte à elles, qu'on doit tous ignorer et qui ont d'ailleurs déjà été payées depuis 10 ans, comme tout le monde le sait, et malgré cela, elles l'embetent ces ingrates), son sens inné de la camaraderie, sa modestie et son humilité naturelles, son talent pour les pardons (parmi d'autres nombreux talents), sa voix écoutée dans le monde entier (surtout, bande d'ingrats d'Américains, ne pas oublier ce que Obama lui doit) etc. etc. en font une vraie FEMME D'ETAT que le France attend et le Monde aussi (Pas le journal, bande d'ignares).

D’ailleurs, puisque vous insistez et que les intérets de la France l'exigent, elle se représentera en 2012 où elle sera Ré-ELUE.
Car, contrairement aux résultats officiels (des complots sombres et indignes), elle n’a pas perdu les élections 2007 (avec 47% mais un peu plus) usurpées par quelqu’un d’autre (qu’elle ne veut pas citer car elle n’attaque jamais les personnes dans sa grandeur d’ame) ni les élections du PS en 2008 (Avec 50% mais un peu plus) usurpée par quelqu’une d’autre quelle ne veut pas nommer car elle n’attaque personne dans son sens élevé de l'éthique. Soyez donc rassurée, le France sera sauvée et vous tous aussi.
:) :D :lol:

Portrait de Zivignola
21/avril/2009 - 14h25

La France a gagné Solférino en 1859 et c'est à cette occasion que la Croix-Rouge a été créée. Mais la France a quand même perdu la guerre... Elle le sait Ségolène?

Portrait de julien72
21/avril/2009 - 14h23

Mais qui d'autre que Ségolène depuis 2007...?Je cherche...Je cherche...Ah peut-être...heu...non je vois pas? Et je les ouvre les yeux!

Portrait de vanessah
21/avril/2009 - 14h21

"Nous aurons d'AUTRES victoires !" mdrrrrrrrr
Souvenez-vous vous, au balcon de la rue de Solférino... Un certain soir d'échec...

Portrait de anne42
21/avril/2009 - 14h21

Moi je me pose tout le temps la question....entrestous ses voyages, ses interveviews, sa présence dans les manifs ou il faut être pour être vue....elle travaille quand pour sa région ?, car à la base son job aujourd'hui c'est d'être présidente de région, je ne pense pas que c'est un job juste de "représentation". Enfin nous en Bretagne notre Président il est au boulot tous les jours.....

Portrait de vernette
21/avril/2009 - 14h21

Même Vincent Peillon la lâche, elle va se retrouver de plus en plus isolée !!Elle n'a pas à représenter la France, elle n'est que Présidente du Poitou. Alors qu'elle se taise et qu'elle nous laisse en paix!! Au revoir Mme Royal.

Portrait de julien72
21/avril/2009 - 14h19

Que ce soit Mme Royal ou M.Sarkozy ou d'autres d'ailleurs, ils n'ont plus à faire preuve de leur intelligence...On va se mettre à comparer le q.i. des hommes politiques quand même! Y'a eu une élue de France de l'opposition qui réagit à ce qu'elle ne trouve pas juste, est-ce suffisant pour déclencher une polémique? Le problème c'est qu'il s'agit de Ségolène Royal et qu'elle attise les passions, qu'on l'aime ou pas.
Sa personnalité la place hors contexte...Elle a ça en commun avec le président.

Portrait de Zivignola
21/avril/2009 - 14h18

Peut-être que quelqu'un me donnera une explication, parce que là, je ne comprends pas: en quoi Ségolène Royal a-t-elle une quelconque légitimité dans ses interventions à l'étranger? Elle n'est ni ministre, ni député (à ma connaissance), pas même Secrétaire Générale du PS. Est-ce pour le rayonnement du Poitou-Charente? Ils en ont de la veine, les poitevins! Parce que le Conseil Régional doit avoir beaucoup de sous.

Eh oh, Ségolène! Faut se réveiller! Le duel présidentiel, c'était en 2007! On est en 2009 maintenant!!

Portrait de Elfy
21/avril/2009 - 14h17

:arrow: Bonjour,

Les liens internet sont interdits dans les commentaires. Merci de votre compréhension.

Portrait de julien72
21/avril/2009 - 14h11

Oh là qu'est-ce que vient faire Geneviève de Fontenay dans cette histoire? "Phrases extraites d'un contexte"...on y croit oui! Cela n'empêche que même le New York Times met Sarkozy en garde! Pas Ségolène Royal...Ah mais c'est vrai elle n'est que Présidente de Région...
Ce qui est triste c'est le manque de nuance: "folle","aide psychologique","hôpital psy"...Mais arrêtons là même si je n'approuve pas les façons de faire du Président, je ne lui manque pas de respect.Ne pas partager les valeurs de quelqu'un -en somme élu et ce, à quelque niveau que ce soit- ça ne veut pas dire lui manquer de respect.

Portrait de Elfy
21/avril/2009 - 14h10

bien vu

Portrait de Zivignola
21/avril/2009 - 14h09

Chut, Ségolène, chut...

Portrait de stromboli
21/avril/2009 - 13h58

Elle est vraiment à enfermer cette femme. Elle comprend tout de travers, elle rejette la faute sur les autres et il faut que les deux ex salariées attendent 10 ans et jusqu'à la cassation pour être payées.

En plus elle ment. s'il y avait une "maladresse" de son directeur de cabinet, elle n'avait qu'à les payer tout de suite et pas attendre que tous les recours soient épuisés.

Elle est d'une mauvaise foi hallucinante.

Portrait de vanessah
21/avril/2009 - 13h49

J'adore !
Ce mot "justice" me rappelle que Segolène Royale a fait l'éloge de la justice chinoise et de la rapidité des tribunaux... Je cite : « J'ai rencontré un avocat qui me disait que les tribunaux chinois sont plus rapides qu'en France. Vous voyez : avant de donner des leçons aux autres pays, regardons toujours les éléments de comparaison »

mdr Quelle comique !

Portrait de stromboli
21/avril/2009 - 13h47

Le journal Liberation a-t-il interprété et dénaturé le sens des propos de Nicolas Sarkozy sur Zapatero, en les rapportant? Telle est la question de fond d'une polémique qui a rebondi après les excuses de Ségolène Royal au premier ministre espagnol.
Les propos en président de la République d, quand
1. Sarkozy a-t-il bien sorti la phrase sur Zapatero?
L'Elysée et l'UMP ont assuré à plusieurs reprises que Nicolas Sarkozy n'a pas dit sur Zapatero, lors d'un déjeuner mercredi avec des parlementaires: "Il n'est peut-être pas très intelligent. Moi j'en connais qui étaient très intelligents et qui n'ont pas été au second tour de la présidentielle."
Même si certains participants du déjeuner (comme les socialistes Didier Migaud ou Henri Emmanuelli), ont contesté les mots rapportés par Liberation, il semble bien qu'au mot près, le chef de l'Etat a bien prononcé ces mots.
Même Bernard Kouchner a reconnu dimanche que Nicolas Sarkozy avait bien tenu ces propos, déclarant notamment: "Oui, c'est comme ça qu'il parle."
2. Sarkozy voulait-il critiquer Zapatero?
Non, l'idée qui fait désormais consensus est la suivante: Nicolas Sarkozy a lâché cette phrase pour "critiquer les socialistes français et Lionel Jospin", comme le résume le journaliste du Monde qui suit l'Elysée.
Sur son blog, le député Vert François de Rugy, qui participait au déjeuner dit la même chose: "Il était très clair que Nicolas Sarkozy faisait l'éloge de Zapatero, comme de Gordon Brown ou de Felipe Gonzalez, pour s'en prendre ironiquement aux socialistes français".
Même le patron de Libération, Laurent Joffrin, a réaffirmé cette version ce lundi matin sur France Info: "Nicolas Sarkozy visait en fait Jospin".
3. Libération a-t-il mal présenté les propos de Sarkozy?
Difficile à dire... Dans l'article de Liberation de jeudi, à l'origine de la polémique, intitulé "Sarkozy se voit en maître du monde", le quotidien précise bien que la petite phrase de Nicolas Sarkozy sur Zapatero se plaçait dans une allusion à Lionel Jospin:
Ce lundi, Laurent Joffrin a réaffirmé sur France Info que son quotidien avait bien précisé le sens de la phrase de Nicolas Sarkozy dans son article de jeudi.
Mais le sens de la petite phrase de Nicolas Sarkozy n'a peut-être pas été assez clairement précisé par le quotidien puisque certains l'ont compris autrement...
Pour éviter tout malentendu, les deux journalistes de Libération, qui ont écrit l'article à l'origine de la polémique, réaffirment clairement leur point de vue dans un article publié ce lundi. Preuve qu'il y a eu un malentendu... Dans ce papier intitulé "Le circuit de la parole présidentielle", ils écrivent clairement: "Sarkozy a bien défendu Zapatero".
4. Alors pourquoi une telle polémique?
Le problème subsiste bien dans l'interprétation qu'ont fait les médias, notamment étrangers, des propos du chef de l'Etat. Une interprétation brute, basée sur la petite phrase du chef de l'Etat sur Zapatero ("Il n'est peut-être pas très intelligent")... hors contexte.
Exemple: vendredi, le correspondant à Paris du quotidien de droite El Mundo reprend la citation, incluse dans un papier de Libération et titre sur ce "pas très intelligent"... qui fait mouche... et contribue à lancer la polémique en Espagne.
D'où l'indignation des médias étrangers, qui, à travers cette petite phrase, semblent avoir trouvé une occasion de critiquer le style Sarkozy en général, soulignant notamment le côté "vantard", "hyperactif" et "familier" de Nicolas Sarkozy.
Ensuite, les excuses de Ségolène Royal à Zapatero ont alimenté la polémique. S'est-elle trompée en réagissant sur cette phrase manifestement mal comprise?

Portrait de stromboli
21/avril/2009 - 13h46

Georges Frêche était poursuivi pour injures raciales après des propos sur la communauté harkie.

La Cour de cassation a confirmé hier la relaxe de Georges Frêche, poursuivi par la Ligue des droits de l'homme et plusieurs associations de défense des harkis pour "injures raciales", après ses fameux propos à l'encontre d'un groupe de harkis, en février 2006.

Lors d'un hommage à un ancien pied-noir, et sur fond de discussion sur l'article de loi évoquant le « rôle positif de la colonisation », le président de la communauté d'agglomération de Montpellier s'en était pris à des représentants harkis, qui avaient assisté le même jour à une manifestation similaire de l'UMP : « Vous êtes allés avec des gaullistes... Faut-il vous rappeler que 90 000 harkis
ont été égorgés comme des porcs... parce que l'armée française les a laissés seuls là-bas ! Vous faites partie de ces harkis qui ont la vocation à être cocus jusqu'à la fin des temps... Vous êtes des sous-hommes, vous n'avez aucun honneur, dégagez ! », avait-il lancé. Des propos qui avaient rapidement suscité l'indignation et le dépôt d'une plainte.

Condamné en première instance à 15 000 € d'amende, Georges Frêche fut relaxé en appel. Dans sa décision du 13 septembre 2007, les magistrats montpelliérains avaient en effet estimé que les injures proférées ne relevaient pas d'une injure publique raciale selon l'article 33-3 de loi sur la presse. Et hier, c'est encore la lettre de la loi qui profite au président de la Région.

Dans son arrêt, la Cour de cassation qui reconnaît pourtant « des injures gravissimes à l'encontre de la communauté harkie », considère que « la communauté des harkis ne constitue pas un groupe de personnes entrant dans l'une des 21 catégories » énumérées par la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse, relative à la diffamation et à l'injure. Par ailleurs, l'article 5 de la loi du 23 février 2005, qui veille au respect des harkis, ne prévoit pas de sanctions.

Portrait de kuzco
21/avril/2009 - 13h45

Après les délinquants en col blanc, avec Royal, on a une délinquante en tailleur blanc. Un vrai patron voyou, ne respectant pas le code du travail et condamné par les Prud'hommes.

Pour une élue de gauche, quel respect du travailleur et de la travailleuse!!!

Mais comme d'habitude, comme pour la « fraude »au FISC dans l'affaire de la maison de Mougins (sous évaluée) permettant le non paiement de l'impôt social JUSTE (L'ISF), ce n'est pas sa faute.
Pour quelqu'un qui aime la justice et comme tout bon contribuable Français a-t-elle régularisé la situation ??

Heureusement qu'elle n'a pas été élu, car elle ne s'entoure jamais d'après elle des bonnes personnes, des personnes compétentes.

Portrait de gieve
21/avril/2009 - 13h44

SVP ! même pour l'audience ..... arrêtez de l'inviter !!!! et dire qu'elle voulait être présidente !!!! qu'elle écoute Jack Lang et d'autes PS pour ne citer qu'eux !!! un peu de retenue !!!! quelle tristesse !!!!!

Portrait de juju16
21/avril/2009 - 13h40

Ce qui est dingue c'est qu'elle persiste alors qu'on lui démontre que la polémique n'a pas lieu d'être...elle n'a pas de légitimité pour s'exprimer sur le plan international, elle peut donc garder ses états d'âme pour elle. Le pire c'est qu'elle dit que " la France mérite autre chose dans la situation actuelle que des polémiques politiciennes" !!!:shock: Mais les polémiques politiciennes à 2 balles c'est elle qui les fait! Et quant à l'UMP qui n'aurait pas d'autre argument que de sortir une vieille histoire de 10 ans, quels arguments a-t-elle au fait elle, à part s'excuser pour des choses qui n'existent pas et qui ne la regardent pas?:evil:

Portrait de etoilefilante93
21/avril/2009 - 13h40

Ségolène et son équipe on trouvé un repreneur pour la Camif
En ce qui concerne Pujadas, je ne trouve rien de choquant il ne s'agissait que d'un simple exemple pour montrer qu'elle avait été blessée.
Moi je trouve qu'elle a un vrai punch et un grand courage.
Ségolène continue de sourire, et reste forte.:)
:)

Portrait de juju16
21/avril/2009 - 13h30

Trop bon!!:mrgreen: ;)

Portrait de barette001
21/avril/2009 - 13h25

En ce moment il y a une campagne publicitaire pour la vaccination. Elle devrait vite aller se faire faire les piqûres de rappel contre la connerie. Mais je pense que c'est trop tard, à mon avis elle est vraiment atteinte.

Portrait de barette001
21/avril/2009 - 13h23

Seulement pendant les élections le smic à 1500 euros. Car bien après elle avait dit sur canal + qu'elle n'aurait pas pu tenir une telle promesse.
Folle et menteuse de surcroit. :mrgreen:

Portrait de barette001
21/avril/2009 - 13h21

Mais il faut vraiment la faire exploser cette femme. Elle a vraiment besoin de consulter dans un établissement psychiatrique. Cette femme est complètement folle et très irrespectueuse. Si j'avais été PUJADAS je te l'aurais envoyé chier la ségolène mais d'une force ...... :twisted: :twisted:

Portrait de vanessah
21/avril/2009 - 13h15

Et de raccompagner chaque femme policier chez elle le soir.

Portrait de Claudiaz
21/avril/2009 - 13h14

je répondais à un message qui disait que j'avais la merde dans les yeux... que je suivais une folle... la réponse est à la hauteur de l'affirmation...

Portrait de Claudiaz
21/avril/2009 - 13h13

C'est rose chez les socialistes
:roll: :roll:

Les plus vus