29/01/2012 15:11

Le site internet d'un syndicat de Police piraté en France

Le site internet d'Unité police SGP-FO (premier syndicat de gardiens de la paix) a été l'objet d'un piratage qui a visé une base de données contenant la liste de 500 délégués, a-t-on appris auprès de son secrétaire général Nicolas Comte.

Selon lui,  un millier de courriels sans objet ont été relevés sur le site puis, samedi, une base de données interne s'est retrouvée sur un site d'hébergement de fichiers en ligne qu'il n'a pas identifié.
Cette base de données contenait une liste de 500 délégués abonnés à la newsletter du SGP-FO avec leurs noms et leurs numéros de téléphones portables notamment. Il ne s'agit pas, selon lui, de données confidentielles.

Un pirate informatique présumé d'Anonymous, soupçonné d'avoir participé au blocage du site internet d'EDF en avril et juin 2011, a été mis en examen jeudi à Paris pour "entente en vue de l'entrave au fonctionnement d'un système de traitement automatisé de données", a révélé vendredi le site Owni.
Le site publie un fac-similé du chef de mise en examen de Pierrick Goujon et un interview de cet homme de 29 ans, connu sous le pseudo de "Triskel". Il a été placé sous contrôle judiciaire après 45 heures de garde à vue et 15 heures d'attente dans une cellule du Palais de justice de Paris.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de geb
31/janvier/2012 - 19h40

"Inacceptable ces pratiques!"

Je suppose que tu parles de cet article qui fait le lien entre deux affaires qui n'ont à priori aucun rapport ? C'est pas comme si l'article d'owni était clair sur ce qui est reproché au monsieur. En l'occurrence il ne parle pas du tout de cette histoire de syndicat de police piraté. Toute interprétation dans ce sens n'est qu'autre que du délire journalistique de bas étage. D'ailleurs tant qu'à faire, vous pourriez faire le lien avec tous les piratages de la planète depuis un an. Cela devrait vous permettre de faire un vrai article qui fasse du bruit ... tant pis si il n'y a aucun fondement.

Journalistes de comptoir, bonsoir !

(Laisserez vous ce message en ligne ? :) )

Portrait de laser
29/janvier/2012 - 17h53

la loi est pour tout le monde, les anonymous n'y échappent pas. mais avec la crise, le manque d'argent, l'époque morose, les jeunes avaient un "semblant de liberté" en regardant des séries via le net. Alors si ont leur interdit ça en plus ... on pourrait se demander pour qui profite cette loi ?

Les plus vus