15/04/2009 09:43

L'écrivain Maurice Druon est décédé à l'âge de 90 ans

L'écrivain et académicien français d'origine russe Maurice Druon est mort mardi à l'âge de 90 ans, a annoncé à l'AFP l'historienne et politologue Hélène Carrère d'Encausse, secrétaire perpétuelle de l'Académie française.

Il est décédé à son domicile à Paris, a précisé Mme Carrère d'Encausse.

Proche du général de Gaulle, Maurice Druon était né à Paris le 23 avril 1918 d'un père russe originaire d'Orenbourg (sud de l'Oural).

Résistant à l'occupation nazie pendant la Seconde guerre mondiale, il a composé avec l'écrivain Joseph Kessel "Le Chant des partisans", hymne des maquisards.

Ministre de la Culture au début des années 1970, il a consacré une grande partie de sa carrière à la défense de la langue française.

A l'époque soviétique, ses livres, notamment "Les Rois Maudits", évocation en sept volumes des derniers Capétiens, comptaient parmi les ouvrages littéraires étrangers autorisés en URSS.

Maurice Druon avait reçu en 1948 le Prix Goncourt, le plus prestigieux prix littéraire français, pour son ouvrage "Les Grandes Familles". Il avait été élu à l'Académie française en 1966.

"C'était un ami très proche, c'est une perte immense pour l'Académie", a dit à l'AFP Mme Carrère d'Encausse, elle-même d'origine russe. "Il était la mémoire de l'Académie", a-t-elle ajouté.

Le président français Nicolas Sarkozy a rendu hommage au "grand écrivain, grand résistant, grand homme politique, grande plume et grande âme".

"Maurice Druon restera avant tout dans l'Histoire comme celui qui a écrit le 'Chant des Partisans', avec son oncle Joseph Kessel. Il a risqué sa vie en résistant, et cette flamme, cette passion de la France et de la liberté, ne l'a jamais quitté", souligne dans un communiqué M. Sarkozy.

"Il a mis son talent et son énergie au service de la culture française, de la langue française. Très tôt, il a compris le pouvoir de la télévision, et la nécessité d'en faire un média d'éducation et de culture populaire", déclare encore M. Sarkozy.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Jpab42
15/avril/2009 - 14h04

;( Encore une partie de la mémoire française qui s'évapore. Un grand homme!

Portrait de jesustaime
15/avril/2009 - 13h33

un souvenir d'enfance, Tistou les pouces verts. Superbe livre.

Portrait de Didj75
15/avril/2009 - 12h36

Toutes mes sincères et profondes condoléances à sa famille et ses proches. Morandinmement, Didj75.

Portrait de Eneour
15/avril/2009 - 11h59

Certes un grand écrivain mais aussi un misogyne qui se plaignait de l'entrée des femmes à l'Académie francaise, se demandant si un jour on en verrait plusieurs tricoter pendant les séances du dictionnaire... Il aurait trouver bizarre de se retrouver dans une rubrique people.

Portrait de Goldies
15/avril/2009 - 11h56

Viiite! Il faut dire à Carla de faire lire à Niko les "rois maudits"
et de lui rappeler sa phrase célèbre losqu'il partait en guerre contre l'orthographe: "On a commencé par couper les têtes ; on a continué en rasant les fortunes ; on en est maintenant à décapiter le langage."
:(

Portrait de luc21
15/avril/2009 - 10h46

Je cite ton message tellement il exprime ma pensée. Je rajouterai également que je me suis régalé, ado, à la lecture des rois maudits.

Portrait de Lautre59
15/avril/2009 - 10h46

Une grande perte pour la France !

Portrait de farah1
15/avril/2009 - 10h07

Juste envie de dire sublime

le chant des partisans

farah

Les plus vus