23/01/2012 14:37

Après huit ans d'absence, Zebda fait son "come-back"


1

Par Bénédicte REY

Après huit ans d'absence, Zebda revient en piste lundi avec un nouvel album baptisé "Second tour" (Barclay/Universal), une double référence à l'histoire du collectif toulousain et à la période électorale au cours de laquelle le groupe engagé entend "assumer son rôle".

"Pendant ces huit ans, Zebda nous a manqué surtout par rapport à ça, cette idée de se retrouver avec un haut-parleur pour dire: +ce que tu dis, c'est dégueulasse, c'est une insulte aux belles idées à la française!+", confie un des chanteurs du groupe, Mouss Amokrane.

Si les sujets de colère n'ont pas manqué, "Second tour" n'est pas un nouveau "Le bruit et l'odeur", l'album le plus revendicatif de Zebda, publié en 1995 et dont la chanson titre reprenait des propos controversés de Jacques Chirac sur les immigrés.

Au fil des titres de leur nouvel opus, le groupe évoque toujours les thèmes qui lui sont chers: l'exclusion, le racisme, l'absence de reconnaissance des apports de l'immigration...

Mais le propos -- toujours habillé d'une musique légère puisée sur les deux rives de la Méditerranée -- est enrobé dans une écriture plus littéraire, la tonalité y est plus désabusée.

"On a vécu des choses extraordinaires dans notre histoire, musicalement mais aussi politiquement, avec une expérience électorale (aux élections municipales toulousaines en 2001, ndlr), rappelle Mouss.

"On a analysé notre manière de positionner notre parole, de travailler cette colère. Ca nous a certainement emmenés à aborder les choses de manière moins revendicatrice ou moins frontale", estime le musicien, qui pointe le danger de sombrer dans la "posture".

Toutefois, "on est condamné à cette parole politique parce que c'est notre histoire, celle de l'immigration post-coloniale", ajoute-t-il.

Laboratoire du collectif

Dans la campagne présidentielle, "on a envie d'interpeller la gauche, parce que, bon, la droite ne nous intéresse pas", renchérit le chanteur Magyd Cherfi.

"Après un siècle de présence, quand est-ce qu'on va entrer dans la Nation ? Quand est-ce qu'on peut être entiers là-dedans et pas seulement des +beurs façades+ ?", interroge-t-il.

Chanson symbole, "le théorème du châle" évoque la question du voile. Les musiciens y oscillent entre incompréhension et empathie envers ces femmes, après s'être sentis poussés de force dans un débat qui les met en porte-à-faux.

"Malheureusement, depuis des années, on se retrouve en permanence à défendre ce qu'on ne défendrait pas naturellement, parce qu'on ne peut plus accepter que nos parents, nos voisins soient insultés", regrette Mouss.

Après avoir connu des succès énormes, les auteurs d'Essence ordinaire (1998) avaient décidé en 2003, 15 ans après la naissance du groupe en 1988, de tenter l'aventure solo.

Deux albums plus tard pour Mouss et Hakim, deux albums et deux livres pour Magyd, les musiciens sont revenus vers Zebda comme on rentre au port.

"Pour moi, on a recommencé à travailler ensemble quand on s'est séparé, lance Magyd. On s'est arrêté mais, en réalité, dans nos têtes la machine a continué à fonctionner parce qu'elle est une partie de nous extrêmement forte".

Le principal changement a été "humain", jugent les deux musiciens, alors que Pascal Cabero, le batteur, et Vincent Sauvage, le guitariste, ont choisi de ne pas revenir.

Depuis sa création, Zebda était un "labo du collectif, des intellos qui se cassaient la tête à vouloir l'équité à la note de musique près. Mais c'est l'enfer !", s'esclaffe Magyd.

"Aujourd'hui entre nous, le plus important c'est: comment je peux t'être agréable, plutôt que désagréable", sourit-il.

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.

Portrait de Ade28140
Vote: 
0

Je verrais bien si il son bien ou pas au printemps de Bourges ....


Portrait de Mitsou68
Vote: 
0

En concert à Charletty entre les deux tours de la présidentielle !!! N'importe quoi !


Portrait de david75811
Vote: 
5

quel beurs ils représentent ceux qui travaillent et qui gagnent leur vie honnêtement ou ceux qui brûlent des voitures dans les cités ? je pense qu'ils sont comme leur copain Debouzze à savoir défendre la deuxième catégorie car ils ont été comme eux étant jeunes éduqués dans la haine anti-français. Zebda = les 3 chanteurs on ne parle jamais des autres musiciens qui sont pourtant là depuis la création du groupe, bizzare non ?


Portrait de est parti....
Vote: 
0

Parce que...... ils font ce qu'ils veulent.. En prime voir toute cette gauche bien pensante revenir en bloque ça me fatigue (et j'suis de gauche...) Ça me rappels la chanson de Benabar (sauf que moi, j'ai envie de lui répondre, que moi aussi, je l'emmerde et qu'il a tort... !! :) ).


Portrait de est parti....
Vote: 
0

.


Programme TV

TF1
Profilage
20:55
(Série/Feuilleton)
Les élus
FRANCE 2
L'émission politique
20:55
(Magazine)
CANAL +
L'affaire O.J. Simpson : American Crime Story
21:00
(Série/Feuilleton)
FRANCE 5
La grande librairie
20:45
(Magazine)
M6
Murder
21:00
(Série/Feuilleton)
Cartes sur table
W9
XIII
20:55
(Série/Feuilleton)
Le jour du soleil noir
TMC
Largo Winch 2
20:55
(Film)
NT1
Jurassic Park 3
20:55
(Film)
NRJ12
Gazon maudit
20:55
(Film)
HD1
Happy New Year
20:55
(Film)
6TER
Départ immédiat
20:55
(Magazine)
Départ immédiat au zoo d'Amnéville
CHERIE 25
Sleepers
20:55
(Film)

Top 15 des membres du jour

1
dolphins - (67 commentaires)

2
Jarod26 - (64 commentaires)

3
Caramella - (58 commentaires)

4
Milie01 - (53 commentaires)

5
PseudoIlluZion - (42 commentaires)

6
Soso87 - (41 commentaires)

7
pistouille - (37 commentaires)

8
Kaelya75 - (34 commentaires)

9
thierry_70 - (29 commentaires)

10
Patrick83 - (26 commentaires)

11
Celya30 - (24 commentaires)

12
spidey81 - (21 commentaires)

13
Eclipse - (21 commentaires)

14
PtiGlaçon - (19 commentaires)

15
Steph38 - (19 commentaires)


Haut de la page