22/01/2012 15:28

L'armée canadienne annule la commande de 20.000 boules anti-stress

Le ministre canadien de la Défense, Peter MacKay, a annulé une commande controversée de 20.000 boules de caoutchouc anti-stress destinées aux troupes, après des railleries sur internet.

Confrontée à des coupures dans ses dépenses, à un scandale d'espionnage et après avoir mis fin à sa mission de combat en Afghanistan, l'armée canadienne avait commandé vendredi en début de journée 20.000 boules anti-stress.

Ces boules de caoutchouc pressées dans la main pour évacuer la tension musculaire causée par le stress devaient être livrées avant le 30 mars prochain, fin de l'année fiscale canadienne, selon le site internet où l'appel d'offres a été diffusé.

De nombreux internautes avaient aussitôt critiqué cette commande considérée comme un gaspillage de fonds publics sur les sites internet de différents médias du pays et les réseaux sociaux.

"Dès que le ministre MacKay a été mis au courant de ce contrat, il a demandé aux responsables d'annuler cette dépense inutile pour les contribuables canadiens", a déclaré un porte-parole du ministre de la Défense.

Entamée en 2002, le Canada a mis un terme en 2011 à sa mission de combat en Afghanistan dans laquelle 157 soldats à la feuille d'érable ont perdu la vie.

L'armée fait maintenant face à des coupures dans son budget qui font partie d'un plan gouvernemental plus vaste visant à réduire de 10% les dépenses des ministères.

Et un militaire canadien, Jeffrey Paul Delisle, a été arrêté le week-end dernier sous l'accusation d'avoir communiqué des informations confidentielles à une "entité étrangère".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de BelleGazou8
23/janvier/2012 - 10h53

Ça fiche les... boules !

Les plus vus