10/04/2009 19:52

Piratage: Christine Albanel menace de démissionner-Regardez

Christine Albanel été vendredi soir l'invité du site internet du Figaro pour "le talk". Pour la première fois la Ministre a mis en jeu son poste dans ce vote en expliquant que si la loi n'était pas votée elle quiterait son poste.

La Ministre a déclaré: "je représenterai ce texte le 28 avril. Et si je ne devais pas le faire, évidemment, je partirai.  Il y a une attente énorme aujourd'hui du milieu de la culture. Je tiens à dire que ce texte, contrairement à ce que j'entends, c'était un texte pour défendre d'abord les indépendants."

       

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de thedoctor
15/avril/2009 - 00h53

L'Hadopi pourra enjoindre les gestionnaires d'accès Wi-Fi publics de prendre des mesures prétentives. Par exemple un portail blanc qui ne donnerait accès qu'à des sites vérifiés, après consultation de différents acteurs concernés.» (on commence à filtrer ce genre de site, et puis au bout d'un moment on ne peut plus accéder aux sites d'oppositions...)

darth_sarkozyous

BIENVENU DANS NOTRE DICTATURE ici il est interdit de critiquer les pantins en place,penser par soi-meme et il sera bientot inutile de voter car si le vote ne me convient je passerais quand meme MA loi avec mes potes et ceux qui ne sont pas content y se casse.....

Portrait de thedoctor
14/avril/2009 - 23h41

Quelle rapport avec le debat?
Nous ses origines on s en fout ce qui nous interesse ce sont ses actes a moins que ce qui te genes chez les gens c est les origines, leur tetes....NOUS C EST LES ACTES

Portrait de thedoctor
14/avril/2009 - 23h20

elle s'y connaît peut-être en culture mais cette attitude d'enfant de 5 ans prouve peut etre qu'elle n a rien a faire au gouvernement.
Elle attend quoi au juste ?
que l on aille tous manifester pour qu'elle reste?
Ne sommes nous plus dans une democratie:
le "peuple" a dit non c est NON et pis c est tout sinon moi je vais le dire a ma mere ouiiiiiin vous etes plus mes copains
:mrgreen: :mrgreen:

Portrait de helldark
14/avril/2009 - 08h22

Alléluia !!

Portrait de obelix37
13/avril/2009 - 08h40

si seulement c'etait vrai quelle se barre :roll:

Portrait de Azzawolf
12/avril/2009 - 11h52

Ne vous dénigrez pas ainsi, je suis sûr que le peu que vous pouvez connaitre en matière de soudure est toujours plus que ce qu'elle peut connaitre en musique. Par contre j'irais pas la chercher sur le terrain des soirées mondaines ou il faut être vu ou sur les toilettes hors de prix des couturiers.:mrgreen:

Portrait de inés1
12/avril/2009 - 11h31

et je rajoute asta la vista baby:lol: :lol:

Portrait de remyblanco
12/avril/2009 - 09h52

Tiens, enfin une bonne idée de la part de cette prétendue ministre de la culture !

Portrait de phil2525
12/avril/2009 - 08h25

et ben bye bye ciao bon vent et bonne route

Portrait de Papyboom
12/avril/2009 - 01h05

Qu'elle parte ferait plaisir à beaucoup de monde ! La plus lourde menace aurait été de dire qu'elle resterait si le projet ne devait pas être adopté... :mrgreen: :mrgreen:

Portrait de Churchill
11/avril/2009 - 21h04

Juste un petit détail en passant : un député n'a pas que les séances. Beaucoup font partie de commissions, qui se réunissent pour préparer ou amender les textes de lois. En plus, un député qui n'est jamais dans sa circonscription n'est pas réélu, car ses électeurs lui disent : "on ne vous voit jamais". :roll:

Portrait de Lusitanien
11/avril/2009 - 21h03

:twisted: :evil:

Portrait de flo2tours
11/avril/2009 - 19h46

moi, J’ai décidé de ne pas payer la musique que j'écoute !!
Que cela soit sur mon ordinateur, mon baladeur audio ou encore mon téléphone, j'ai décidé de ne pas payer la musique que j’écoute.

Rappelons que de tout temps l'on a copié la musique. Nos grands-parents enregistraient sur magnéto à bande, en direct, les concerts de musique classique, nos parents enregistraient la musique radiodiffusée sur cassette. Internet est arrivé, nous écoutons, enregistrons, créons et même téléchargeons de la musique, la tendance a bien sûr été accélérée.
En effet, il faut réformer, complètement l'industrie du disque, mais pas avec HADOPI.
Pascal Nègre, PDG de Universal Music France, annonce depuis quelques années que l'industrie du disque est en crise. J'aimerais rappeler qu'en 2008 de grands artistes tel que Francis Cabrel, Bénabar, Johnny Hallyday ou encore Christophe Maé se sont vu verser un revenu annuel supérieur à 1 million d’euros. (Cpas la crise pour tout le monde)
Oui, je sais, cela ne représente qu'une infime partie des artistes. Mais je pense malgré tout que beaucoup de solutions pourraient être apportées à partir de ce constat.
Peut- être que les majors devraient se concerter avec ces grands artistes en question, en établissant une sorte de solidarité entre artistes d'une même major et les plus petits artistes ayant moins vendu sur une année pourraient alors recevoir un minimum de revenus générés par un artiste plus vendeur sur cette même année, sans oublier les "travailleurs de l'ombre" (technicien, ingénieur, graphiste, etc...) qui pourraient aussi être rémunérés sur ces énormes profits dépassant le million d'euro.
Il faut aussi savoir que la vente de CD n'est pas le seul revenu des majors. La plupart des artistes se produisent en concert, et l'on constate que de plus en plus de spectateurs s'y rendent. Ces manifestations génèrent aussi beaucoup de bénéfices.
N'oublions pas les sonneries de téléphone de chanson ou air préféré, bien sûr facturées, que l'on télécharge directement sur son téléphone portable. Ces nouveaux moyens de vente peuvent aussi rapporter à l'artiste.
Les diffusions radios ou la diffusion de clips sur les chaînes de télévision dédiées sont aussi une source de revenus pour les ayants droit à la SACEM.
Certains artistes développent même des produits dérivés (T-shirt, casquettes, figurines, parfums, etc.)
La liste de moyens pour améliorer les revenus de toute cette industrie est longue.

Les nouveaux artistes pourraient eux aussi être un prétexte pour cette loi. Mais là encore des solutions différentes existent.
En effet, un producteur s'engage beaucoup moins aujourd’hui, les artistes ont le temps de faire leurs preuves sur des plateaux de téléréalité type Nouvelle Star ou encore sur Internet grâce à Myspace, qui permet à chaque internaute de présenter et de proposer à l'écoute ses créations musicales et, récemment, le portail My Major Company, qui permet à tout un chacun de devenir producteur (avec son propre agent) d'un artiste parmi un panel sélectionné par de vrais dénicheurs de talents. Les statistiques de tous ces moyens donnent en effet un prévisionnel sur la valeur artistique et marchande d'un artiste.
Je milite donc pour la liberté d'écoute de la musique.
PS : N'oublions jamais qu'une grande partie des artistes d'hier se sont fait connaître en offrant leur musique au passant dans les rues, peut- être que l'industrie du disque a oublié que la musique à commencé ici...

Portrait de lucas112
11/avril/2009 - 18h15

Albae, c'est celle qui croit être à la culture ?

Portrait de mapt18
11/avril/2009 - 18h09

Démissionner, ça serait super ! Christine Albanel avait la carrure pour être directrice du patrimoine du château de Versailles, mais certainement pas celle pour être ministre de la culture nationale française.
Alors Christine retourne voir les miroirs de la Galerie des Glaces où tu pourras t'admirer à ta juste valeur, soit comme tout pantin de la cour du Roi Soleil où il ne faut bruler ses ailes !

Portrait de legaulois2009
11/avril/2009 - 17h29

par pitié ne voter pas la loi :mrgreen:

Portrait de kim46
11/avril/2009 - 14h19

Alors la c'est une bonne nouvelle...casse toi vite...:lol: :lol: :lol:

Portrait de kim46
11/avril/2009 - 14h18

ALORS LA C'
case toi viteEST UNE BONNE NOUVELLE.....

Portrait de YuNi
11/avril/2009 - 13h47

"CHANTAGE" !!!
Encore une fois du chantage dans la politique : si on me dit "non" et bien je pars. Au revoir alors. A quand cette solution pour le président?

Portrait de nedaman
11/avril/2009 - 12h52

on va pleurer ho u hou

Portrait de flo11
11/avril/2009 - 12h43

elle menace de démissionner et alors qu'elle passe a l'acte, aller oust

Portrait de lhomeprehisto
11/avril/2009 - 12h29

Comme dit Sarko : casse toi pauvre ...... :mrgreen:

Portrait de Wydadi
11/avril/2009 - 12h28

ah bon

quelle perte pour la culture française :lol:

Portrait de chuchularipette
11/avril/2009 - 11h53

:lol: :lol: Voilà... On a trouvé où faire des économies:lol:
Mais tu as parfaitement raison.:!:

Portrait de Azzawolf
11/avril/2009 - 11h48

C'est pas parce que c'est Pâques, mais y'a quand même quelque chose qui cloche chez cette femme :mrgreen:

Portrait de bousbot
11/avril/2009 - 11h04

on c'est pris un bide ,on remet ça le 28,ça passe pas on remet ça en mai,ainsi de suite.mme albanel au revoir et bien d'autres.

Portrait de SuperBeauMec
11/avril/2009 - 11h03

C'est vrai ,je viens de voir ,mais ils ont des avantages quand même ...

Portrait de flo2tours
11/avril/2009 - 10h59

moi, J’ai décidé de ne pas payer la musique que j'écoute !!
Que cela soit sur mon ordinateur, mon baladeur audio ou encore mon téléphone, j'ai décidé de ne pas payer la musique que j’écoute.

Rappelons que de tout temps l'on a copié la musique. Nos grands-parents enregistraient sur magnéto à bande, en direct, les concerts de musique classique, nos parents enregistraient la musique radiodiffusée sur cassette. Internet est arrivé, nous écoutons, enregistrons, créons et même téléchargeons de la musique, la tendance a bien sûr été accélérée.
En effet, il faut réformer, complètement l'industrie du disque, mais pas avec HADOPI.
Pascal Nègre, PDG de Universal Music France, annonce depuis quelques années que l'industrie du disque est en crise. J'aimerais rappeler qu'en 2008 de grands artistes tel que Francis Cabrel, Bénabar, Johnny Hallyday ou encore Christophe Maé se sont vu verser un revenu annuel supérieur à 1 million d’euros. (Cpas la crise pour tout le monde)
Oui, je sais, cela ne représente qu'une infime partie des artistes. Mais je pense malgré tout que beaucoup de solutions pourraient être apportées à partir de ce constat.
Peut- être que les majors devraient se concerter avec ces grands artistes en question, en établissant une sorte de solidarité entre artistes d'une même major et les plus petits artistes ayant moins vendu sur une année pourraient alors recevoir un minimum de revenus générés par un artiste plus vendeur sur cette même année, sans oublier les "travailleurs de l'ombre" (technicien, ingénieur, graphiste, etc...) qui pourraient aussi être rémunérés sur ces énormes profits dépassant le million d'euro.
Il faut aussi savoir que la vente de CD n'est pas le seul revenu des majors. La plupart des artistes se produisent en concert, et l'on constate que de plus en plus de spectateurs s'y rendent. Ces manifestations génèrent aussi beaucoup de bénéfices.
N'oublions pas les sonneries de téléphone de chanson ou air préféré, bien sûr facturées, que l'on télécharge directement sur son téléphone portable. Ces nouveaux moyens de vente peuvent aussi rapporter à l'artiste.
Les diffusions radios ou la diffusion de clips sur les chaînes de télévision dédiées sont aussi une source de revenus pour les ayants droit à la SACEM.
Certains artistes développent même des produits dérivés (T-shirt, casquettes, figurines, parfums, etc.)
La liste de moyens pour améliorer les revenus de toute cette industrie est longue.

Les nouveaux artistes pourraient eux aussi être un prétexte pour cette loi. Mais là encore des solutions différentes existent.
En effet, un producteur s'engage beaucoup moins aujourd’hui, les artistes ont le temps de faire leurs preuves sur des plateaux de téléréalité type Nouvelle Star ou encore sur Internet grâce à Myspace, qui permet à chaque internaute de présenter et de proposer à l'écoute ses créations musicales et, récemment, le portail My Major Company, qui permet à tout un chacun de devenir producteur (avec son propre agent) d'un artiste parmi un panel sélectionné par de vrais dénicheurs de talents. Les statistiques de tous ces moyens donnent en effet un prévisionnel sur la valeur artistique et marchande d'un artiste.
Je milite donc pour la liberté d'écoute de la musique.
PS : N'oublions jamais qu'une grande partie des artistes d'hier se sont fait connaître en offrant leur musique au passant dans les rues, peut- être que l'industrie du disque a oublié que la musique à commencé ici...

Portrait de alsacom
11/avril/2009 - 10h55

Suivant(e) !

Portrait de clairek
11/avril/2009 - 10h36

La porte est ouverte!!
Bon débarras.

Les plus vus