08/04/2009 12:11

Réaction du PS à la nomination de Hees à Radio France

Le député PS Didier Mathus a dénoncé mercredi un "fait du prince" dans la probable nomination de Jean-Luc Hees à la présidence de Radio France, accusant Nicolas Sarkozy d'organiser "un simulacre de démocratie".

Réagissant à l'avis favorable à cette nomination rendu par le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA), le député de Saône-et-Loire a déclaré à l'AFP "qu'à partir du moment où le président de la République a évoqué le nom de Jean-Luc Hees, on savait par avance qu'il serait nommé", l'avis des parlementaires étant, selon lui, "un simulacre de démocratie".

"Il y a un côté un peu surréaliste dans tout ça. Pour une raison ou pour une autre, Nicolas Sarkozy ne voulait plus de Jean-Paul Cluzel (l'actuel président de Radio France ndlr). M. Hees est sans doute quelqu'un de tout à fait estimable mais on n'a pas compris lors de son audition devant le CSA qu'il avait un projet alternatif", a ajouté M. Mathus.

Le nom du candidat devrait être soumis, pour avis, aux commissions des affaires culturelles du Sénat, le 28 avril, puis de l'Assemblée nationale, le 29, selon une source parlementaire.

Si plus des trois cinquièmes des députés ou des sénateurs de ces commissions s'opposent au nom proposé, le processus est stoppé et repart à zéro, avec un nouveau nom. Cette hypothèse est hautement improbable, l'UMP étant majoritaire.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de casidomo
9/avril/2009 - 11h36

Mais où est le problème ? Qd la gauche sera au pouvoir elle mettra des présidents de gauche comme l'a fait Dieu en son temps (Hervé Bourges, etc ...)

Portrait de arch stenton
8/avril/2009 - 16h28

allez lire la biographie de Claude Serillon sur Wikipedia.

Portrait de alsacom
8/avril/2009 - 15h39

Je suis pas PS lol, en tout cas des 2 cotés ca part hors sujet direct !

:shock:

Portrait de alsacom
8/avril/2009 - 15h35

Mathus a dénoncé mercredi un "fait du prince" dans la probable nomination de Jean-Luc Hees à la présidence de Radio France, accusant Nicolas Sarkozy d'organiser "un simulacre de démocratie".

Portrait de dadouronron
8/avril/2009 - 14h31

Ca serait le meilleur candidat possible, qui révolutionnerait la radio publique, que de toute façon, rien que pour le principe, le PS la ramènerait et s'opposerai bidonnement et criant au déni de démocratie.
Ils sont très fort dans l'opposition systématique ceux-là

Portrait de Jo Balsamo
8/avril/2009 - 13h58

Les nominations ont toujours été faites (depuis sa mise en place) par le CSA qui est toujours de la "couleurs politique" du Président.
Il est plus légitime que le Président propose et que 2 verrous se mettent en place (CSA et Parlement) plutôt qu'une seule instance qui va au devant des désir d'un Président.
Rappelons nous, Sérillon, Danièle Gilbert... les nominations et les "placards" ont TOUJOURS été politiques !

Alors arrêtons de jouer le jeu de ceux qui, justement, enfument en ayant des absences de mémoire très sélectives !!! ;)

Portrait de arch stenton
8/avril/2009 - 12h45

le PS ne manque pas de culot !

Quand on sait que Jospin à fait virer Serillon en 2001 aprés une interview qu'il jugeait trop musclé ...

Portrait de alsacom
8/avril/2009 - 12h19

Sarkosy-Berlusconi même combat

Les plus vus