13/01/2012 16:25

Le président de Twitter se plaint de la censure à son arrivée en Chine

Le président et co-fondateur de Twitter Jack Dorsey a dénoncé le blocage du site de microblogs en Chine, où il venait d'arriver, engageant un rapide dialogue à ce sujet avec l'artiste dissident Ai Weiwei.

"Hello Shanghai. Twitter est bloqué ici en Chine donc je ne peux lire aucun tweet", écrit d'abord M. Dorsey. Puis, deux heures plus tard: "Hello @aiww", l'adresse sur le site d'échanges de M. Ai, un artiste et dissident de premier plan qui a été détenu au secret l'an dernier durant près de trois mois.

"Bienvenu dans le pays sans Twitter", écrit Ai Weiwei, à quoi M. Dorsey répond: "oui, c'est malheureux et décevant".

"Faisons en sorte que la Chine ait accès à Twitter... avant la Corée du Nord!", ajoute l'artiste, très présent sur le site de microblogs où près de 119.000 personnes suivent ses messages.

"Vous nous manquez vraiment ici!", écrit encore M. Ai, qui vit à Pékin et souhaite à M. Dorsey de profiter de son séjour à Shanghai, "une ville sans culture mais avec beaucoup d'argent".

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de janno
14/janvier/2012 - 09h45

@fabulousmother
Si je ne m'abuse, c'est Ai Weiwei qui s'exprime, et il est chinois... alors ce qu'il dit là a sans doute un sens, non ?