12/01/2012 09:56

Auxerre: Des médias poursuivis par un homme qu'ils dénoncent comme ex-tortionnaire

Plusieurs médias doivent comparaître jeudi devant le tribunal correctionnel d'Auxerre (Yonne) pour diffamation ou complicité de diffamation à la suite de la publication en 2008 d'informations sur les activités sous la dictature militaire argentine d'un homme résidant en France, a-t-on appris de source judiciaire.

En 2008, le site internet français El Correo, destiné à la diaspora latino-américaine, a publié la traduction d'un article paru dans un journal argentin concernant les récentes activités en France et, sous la dictature militaire (1976-1983), en Argentine de Mario Alfredo Sandoval.

Plusieurs autres médias, dont France info et Marianne, avaient ensuite repris l'information en dénonçant le rôle actif de M. Sandoval sous la dictature de la junte militaire argentine durant laquelle quelque 30.000 personnes ont été portées disparues, selon les organisations de défense des droits de l'Homme.

Près de 5.000 d'entre elles ont été torturées à l'Ecole de mécanique de la Marine (Esma), centre de torture emblématique de la dictature argentine, puis tuées. M. Sandoval, qui conteste les faits, a saisi le TGI d'Auxerre par l'intermédiaire de son avocat.

Une dizaine de personnes sont appelées à comparaître au nom des différents médias, dont le directeur de la publication du site internet El Correo, Carlos Debiasi. Sont également prévenus, pour France info, l'ancien PDG de Radio France, Jean-Paul Cluzel et le journaliste David Abiker ainsi que Maurice Szafran, le PDG de Marianne.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus