12/01/2012 09:25

Grève depuis mardi à Télé 2 Semaines et TV Grandes chaînes

Des salariés du pôle TV de Prisma Presse sont en grève depuis mardi, contestant un projet de transfert de la réalisation des grilles des programmes de Télé Loisirs, Télé 2 Semaines et TV Grandes chaînes à Plurimédia (Lagardère), a indiqué le syndicat SNJ-CGT. Prisma Presse avait annoncé début décembre étudier le transfert à Plurimédia du service qui réalise les grilles de ses trois magazines TV, comportant 43 salariés en CDI.

"La direction explique que ce transfert lui permettrait d'économiser un million d'euros par an", a souligé Emmanuel Vire, secrétaire général du SNJ-CGT. Le contrat avec Plurimédia prévoit que la filiale de Lagardère fournira les grilles de programmes aux trois magazines de Prisma Presse moyennant trois millions d'euros par an.

Le service de Prisma Presse en charge de la réalisation des grilles coûte quatre millions d'euros par an, a ajouté M. Vire.

"Nous ne comprenons pas pourquoi Prisma veut transférer les 43 salariés, leur savoir-faire, à notre principal concurrent", a ajouté M. Vire. La grève a été suivie mercredi par une centaine de salariés de Télé 2 Semaines et TV Grandes chaînes. Ceux de Télé Loisirs n'ont pas suivi le mouvement.

"Les salariés reprochent à la direction le sabordage des titres et le refus d'investir dans des projets d'avenir malgré les quelques 30 millions d'euros de bénéfices dégagés chaque année et une capacité d'autofinancement de 35 millions d'euros", écrit le syndicat dans un communiqué.

La directrice de la communication de Prisma Presse, Véronique El Baze, a indiqué qu'"il n'y a pas de sabordage des titres" et que le groupe "ne fait que ça, investir dans les projets d'avenir". Mais, a-t-elle ajouté, "pour nous, aujourd'hui, l'outil qui permet de faire les grilles de programmes numériques est totalement obsolète, et c'est plus intelligent et plus intéressant de faire faire ça par un spécialiste". "Il n'y a pas d'autres projets d'externalisation prévus", a-t-elle poursuivi. Elle a en outre réfuté qu'une centaine de salariés soient en grève, estimant que "c'est environ 30% du pôle TV" qui est concerné.

"La sortie des titres n'est pas compromise". Le pôle TV compte au total 130 personnes, dont les 43 du service réalisant les grilles.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus