11/01/2012 18:20

Mort du journaliste de France 2 Gilles Jacquier: Nicolas Sarkozy est "attristé et ému"

Dans un communiqué de presse, l'Elysée a réagi à la mort du journaliste de France 2, Gilles Jacquier, mort en Syrie.

"Le président de la République a appris avec beaucoup de peine et d’émotion la disparition brutale du journaliste Gilles Jacquier, aujourd’hui à Homs, au cours d’un échange de tirs", peut-on lire.

Et d'ajouter: "Le chef de l’État adresse à la compagne de Gilles Jacquier, qui se trouvait avec lui, ses condoléances les plus attristées".

Le communiqué précise que "le président de la République a également fait part de sa plus grande sympathie à Rémy PFIMLIN, président du groupe France Télévisions, dans un courrier qu’il vient de lui adresser".

Nicolas Sarkozy "rend hommage à la carrière exemplaire d’un journaliste du service public qui, en vingt-cinq ans de carrière, a couvert les principaux conflits de notre époque et en a été récompensé par les prix les plus prestigieux comme le Prix Albert Londres en 2003 et plus récemment le Prix Bayeux des correspondants de guerre en 2010".
"La France attend des autorités syriennes qu’elles fassent toute la lumière sur la mort d’un homme qui ne faisait que son métier : informer", a conclu l'Elysée.

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de REDIF
11/janvier/2012 - 22h34

Le même N.Sarkosi avait déclaré apres l'enlevement des deux journalistes de FR3 " :"ils ont agit en contradiction avec les règles de consignes de sécurité". Il est vrai qu'alors nous n'étions pas en campagne électorale.

Portrait de kwacki
11/janvier/2012 - 19h21

C'est PFLIMLIN, et pas PFIMLIN... Vive l'orthographe !

Les plus vus