07/01/2012 12:25

Après 45 ans, nos cellules grises seraient de moins en moins nombreuses

D'après une étude de l'Inserm menée par Archana Singh-Manoux, les capacités cognitives déclineraient dès l'âge de 45 ans et non à 60 ans comme communément admis. Selon Alexis Elbaz, co-auteur de l'article, cette découverte permettra d'améliorer la prévention chez les sujets les plus jeunes.

Les fonctions cognitives sont l'ensemble des capacités intellectuelles. La mémoire, le raisonnement, l'orthographe ou encore la capacité à s'exprimer clairement sont autant de facteurs qui définissent l'intelligence.

Au bout du compte, que le déclin de nos facultés débute à 45 ou 60 ans, il est bien établi que l'âge est un facteur aggravant.

Dès lors, quel est l'intérêt de dater précisément le moment du début du déclin ? La question est, tout simplement, de mieux prendre en charge les personnes chez lesquelles ce vieillissement des cellules grises serait le plus prononcé.

Selon Archana Singh-Manoux qui a dirigé l'équipe de l'Inserm ayant réalisé l'étude, il est important de "déterminer l'âge auquel le déclin cognitif commence" parce qu'il est "probablement plus efficace" d'agir "dès le début du déclin", avec notamment des médicaments, "pour changer les trajectoires du vieillissement cognitif".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Racoon
7/janvier/2012 - 14h39
SCOSS a écrit :
Vu la moyenne d'âge de la classe politique, on comprend mieux pourquoi on est dans une telle m**** ! :-)


:-)

Portrait de La-mire
La-mire (non vérifié)
7/janvier/2012 - 13h36

excalibur7 doit être bi-centenaire..!!!

Les plus vus