05/01/2012 15:51

Accusation de viol chez les frères de Villiers: VSD condamné à la demande de Guillaume

Le tribunal correctionnel de Paris a condamné jeudi VSD à payer 3.000 euros de dommages et intérêts à Guillaume de Villiers, l'un des fils de l'eurodéputé Philippe de Villiers, suite à la publication d'un article jugé en partie diffamatoire.
Guillaume de Villiers avait cité à comparaître le directeur de la publication, Philippe Labi, et la société éditrice de l'hebdomadaire après la parution, dans le numéro daté du 14-20 octobre 2010, d'un entretien du fils cadet du président du Mouvement pour la France (MPF), Laurent de Villiers, qui accuse son frère de viol
"Laurent de Villiers nous raconte le cauchemar qu'il a vécu et la difficulté à faire entendre la vérité à ses parents", écrivait notamment VSD, ajoutant que "selon la brigade de protection des mineurs, près de 70% des jeunes victimes sont agressées par des personnes qu'elles connaissent et 80% d'entre elles par des membres de leur famille"
"Les seuls éléments d'information dont disposait la journaliste au jour de la rédaction de l'article (...) étaient, en l'absence de toute enquête personnelle effective, très insuffisants pour lui permettre, dans l'introduction de l'article, de présenter comme acquise la teneur des accusations de viols portées à l'encontre de son frère Guillaume par Laurent de Villiers", a jugé la 17e chambre correctionnelle.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus