31/12/2011 13:01

Votre bilan 2011: L'avis de Benjamin Fontaine

Comme chaque année, jeanmarcmorandini.com vous donne la parole pour vos bilans de l'année télé, à votre façon ! Ils seront publiés trois fois par jour ... pendant les fêtes !

Vous pouvez encore nous les envoyer à l'adresse suivant: [email protected]

Aujourd'hui, le bilan de Benjamin Fontaine, qui s'est largement inspiré de l'affaire DSK...

 

Le feuilleton DSK : entre série américaine et télé-réalité .

 

Si l’on regarde le TOP 10 des meilleures audiences ces dernières années, on y trouvera forcément une série policière américaine, le concert des enfoirés, et une émission de télé réalité. Pourtant, tous ont été détrônés cette année par un feuilleton qui ne figurait pas dans le classement les années passées : le feuilleton DSK. Il faut dire que ce feuilleton a su emprunter un peu de ce qui fait le succès des trois programmes précédemment cités. Retour sur les raison d’un succès

 

Un feuilleton qui emprunte aux séries américaines…mais en innovant

 

Première clé du succès de cette série policière : avoir su reprendre le rythme haletant des séries policières américaines, avec ces envoyés spéciaux continuellement postés devant le domicile du couple, et leur prise d’antenne (priorité au direct) dès qu’une lampe s’allumait ou que la poignait bougeait : « Il est 6h30, et la lumière vient de s’allumer dans le domicile de DSK et Anne Sinclair ». L’image repassait alors toute la journée. A 17h, on en savait un peu plus : « ce matin, le domicile des Strauss Kahn s’est allumé vers 6h30, une poignée à bougé, mais finalement personne n’est sorti. Si  DSK n’est pas sorti pour  voir ses avocats, peut-être les a-t-il joint par téléphone ».

Mais ce qui explique le succès de cette série policière, c’est une innovation essentielle : non plus au centre de l’intrigue de petits criminels ordinaires, qui dans une énième crise de schizophrénie (comme pour les excuser) tuent leur victime, et qui avouent le crime dont ils ne se souviennent pas que parce que le psychiatre le leur dit, mais un directeur d’une organisation internationale, l’un des hommes les plus puissants de la planète, présumé candidat à la présidence de la république française. En mêlant ainsi sexe, pouvoir et argent, le feuilleton DSK reprend les ingrédients ayant fait le succès de Dallas.

Autre bonne idée de ce feuilleton: la diffusion de la saison 2 en simultané de la saison 1. Alors que la saison 1 («Les Experts au Sofitel») venait tout juste de faire son apparition sur nos écrans,  les producteurs ont décidé de diffuser en parallèle la saison 2 («Les Experts place des Vosges », relatant l’affaire Banon). Nouveau décor pour la saison 3 avec le Carlton de Lille. En changeant de ville comme de femme (et de femme comme de chemise) à chaque saison, la série sait se renouveler. On comprend que le feuilleton DSK ait détrôné les séries américaines.

 

Un feuilleton qui emprunte à la télé-réalité…mais en innovant

 

Si les reality show semblent s’essouffler en France, un nouveau genre est né avec le feuilleton DSK : le reality chaud. Le feuilleton DSK a su transposer les ingrédients d’une série policière américaine dans un format de télé réalité , chose inédite. Les experts à Manhattan, mais en vrai ! Pas un épisode de 50 min des experts, mais un format de télé-réalité, diffusé en continu, 24h sur 24 , 7jours sur 7 sur les chaines dites d’information de la TNT gratuite, aux moments les plus forts de l’affaire.  Et à la différence des grandes heures du Loft, pas besoin de s’abonner à la chaîne en continu, BFM TV s’en est chargé, prétextant le droit à l’information. Néanmoins, pour toucher également le public qui n’était pas forcément prêt à passer sa journée devant BFM TV, TF1 et France 2 diffusaient dans la quotidienne, à 20 h, un résumé d’une vingtaine de minutes. Si le feuilleton DSK a détrôné la télé-réalité, c’est parce qu’elle en a repris les ingrédients, mais avec une exposition beaucoup plus forte. 

 

Mais qu’a emprunté le feuilleton DSK aux enfoirés pour les détrôner ?

 

Autre nouveauté pour le public français : un accusé, donc présumé innocent, apparaissant devant les caméras menotté, et donc humilié, et dont les images passaient en en continu sur les chaines d’informations. Pendant que ces images étaient diffusées sur la moitié de l’écran, les journalistes et invités en plateau, sur l’autre moitié de l’écran, commentaient : « Les images qui sont diffusées sur votre écran actuellement, on n’aurait pas le droit de les diffuser en France, en vertu de la présomption d’innocence » (contresens ? Non ! Attendez la suite). Et le journaliste de préciser « Oui, d’ailleurs les images que vous voyez actuellement sont des images américaines, diffusées actuellement sur CNN et les autres médias américains. Ce ne sont pas nos images. Vous comprenez, nous français, nous avons une déontologie. Mais comme CNN les diffuse, bah on fait pareil. Mais on diffuse leurs images, ce ne sont pas les nôtres ». Vous savez maintenant ce que les producteurs du feuilleton ont emprunté au concert des « enfoirés ». Seulement leur titre. 

 

C’est la fusion de la série dans l’information qui explique grandement son succès.

 

Une innovation majeure de cette série est que ses producteurs ont su  la fondre dans l’information. L’épisode ayant rencontré la plus grande audience était d’ailleurs l’interview par claire chazal, l’épisode ayant rencontré pas moins de 10 millions de télespectateurs.

De plus les producteurs ont su décliner le programme pour qu’il puisse être présent dans sur la totalité de la grille, à n’importe quelle heure de la journée : on filme « en direct live » les procès, on pose un envoyé spécial 24h sur 24 devant la porte toujours fermée du domicile de l’accusé sur les chaines d’information, on relate les faits aux 20h sur les chaînes généralistes, et on décline la série sous formes de « débats » dans tous les magazines de la chaine : « Anne Sinclair, jusqu’où est-elle prête à payer? », « DSK doit-il s’excuser auprès des socialistes ? »,  « Non, il ne doit pas seulement s’excuser auprès des socialistes, mais de tous les français ? »,  « DSK doit il s’excuser (tout court) ? », «DSK, victime d’un complot ?  Ou pas ? », « Le droit français respecte-t-il mieux la présomption d’innocence que le droit américain ? Ou pas ? »,. « Pourquoi DSK ne portait-il pas de cravate lors de son passage devant le tribunal ? » (parce qu’elle aurait pointé l’arme du crime, banane !). « DSK doit-il démissionner du FMI ? » Et une fois qu’il a démissionné, « DSK devait-il démissionner du FMI ? » Bref, du DSK décliné à toutes les sauces (sauf la sienne, il ne pouvait plus, à cause du bracelet électronique). 

 

Le feuilleton DSK est aussi le premier porno grand public, diffusé à des heures de grande écoute sans le sigle « interdit aux moins de 18 ans », ce qui a été rendu possible en le fondant dans l’information :

« - Léo, tu ne regardes pas n’importe quoi j’espère ?

-          naaaaaan papa, je regarde les infos.

-          Depuis quand tu t’intéresses aux infos, Léo ?

-         C’est la maîtresse, elle a dit qu’il fallait regarder les infos pour devenir un bon citoyen ».

Que répondre à Léo, quand quelques minutes plus tard, au diner, il demande à son papa : « papa, c’est quoi un queutard ? ».

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Benjaminf
3/janvier/2012 - 11h16

Merci pour vos commentaires :-) Et désolé pour les fautes de syntaxe, je ne m'étais pas bien relu.

Portrait de laser
1/janvier/2012 - 00h26

un grand loupé pour l'histoire de France :(

Portrait de La-mire
La-mire (non vérifié)
31/décembre/2011 - 16h43

Un bilan tronqué manque l'amoureux des pieds Georges Tron étouffé par DSK l'homme qui est entier..!

Portrait de HIRSUTE
31/décembre/2011 - 16h14

Pour la partie sur les Enfoirés, tu aurais pu signaler qu'elle sait faire de la musique avec sa bouche et que lui a une flûte qui grandit au contact de cette virtuose :)
Bon sinon c est un texte plaisant à lire.

Portrait de dnalor9999
31/décembre/2011 - 15h36

youtube dans rechercher ...ecrire doundy406...Certainement des réponses innatendues ,venant d'ailleurs ...Roland.B

Portrait de Micka54
31/décembre/2011 - 15h03

Pas mal, bravo !

Programme TV

TF1
Juste un regard
21:00
(Série/Feuilleton)
FRANCE 2
Secrets d'Histoire
20:55
(Magazine)
La légende noire de la reine Margot
CANAL +
Homeland
21:00
(Série/Feuilleton)
Conflit d'intérêts
FRANCE 5
J'irai dormir chez vous...
20:50
(Série documentaire)
M6
Prison Break
21:00
(Série/Feuilleton)
La traversée
C8
Les enquêtes de TPMP
21:00
(Divertissement)
W9
La vie est belle
21:00
(Film)
NT1
Spider-Man 3
21:00
(Film)
NRJ12
Dans les secrets de...
20:55
(Magazine)
Services d'urgences : la course pour la vie
HD1
Cloud Atlas
21:00
(Film)
6TER
Départ immédiat
21:00
(Magazine)
Calvi, lac Léman : les nouvelles destinations de rêve
CHERIE 25
Invasion
20:55
(Film)
ARTE
The Code
20:55
(Série/Feuilleton)
FRANCE 4
Cold Case : affaires classées
20:55
(Série/Feuilleton)
Un arnaqueur au tapis
NUMERO 23
Les énigmes de l'Histoire
20:55
(Série documentaire)
D.B. Cooper, pirate de l'air