28/12/2011 09:47

Un producteur américain accusé de meurtre sera extradé et jugé au Mexique

Un producteur américain de télé-réalité, accusé par les autorités mexicaines du meurtre de son épouse en avril 2010, a accepté d'être extradé et jugé au Mexique, ont annoncé ses avocats mardi.

Bruce Beresford-Redman, ex-producteur du programme de télé-réalité "Survivor", a décidé de ne pas faire appel de la récente décision d'un juge fédéral de Los Angeles confirmant son extradition au Mexique. "Nous sommes déçus de la décision de la cour", déclarent dans un communiqué Richard Hirsch et Vicki Podberesky, les avocats de M. Beresford-Redman, qui réside actuellement en Californie.

"Après consultation, Bruce a décidé de ne pas faire appel de la décision et de retourner au Mexique pour s'y défendre des accusations portées contre lui. Il est innocent et espère que la justice mexicaine lui assurera un procès juste qui, il en est certain, le blanchira", ajoutent-ils.

M. Beresford-Redman, âgé de 40 ans, est accusé par les autorités de l'Etat mexicain de Quintana Roo d'avoir assassiné son épouse Monica Burgos, une restauratrice brésilienne avec qui il était marié depuis 11 ans, dans un luxueux hôtel de la station balnéaire de Cancun (est du Mexique).

La victime avait été retrouvée morte le 8 avril 2010, trois jours après que son mari eut signalé sa disparition. Le corps de la victime, nu et présentant des traces de coups, gisait dans la citerne de traitement des eaux usées de l'hôtel, où le couple était en vacances avec ses deux jeunes enfants.

Dans l'arrêté d'extradition, le procureur adjoint Justin R. Rhoades estimait que le producteur avait probablement tué sa femme pour trois motifs: toucher son assurance-vie, avoir la garde des enfants et poursuivre une relation extra-conjugale qu'il entretenait avec une de ses collègues de travail. Après révision des accusations, le juge fédéral Philip S. Gutierrez a confirmé l'extradition la semaine dernière, affirmant que "le faisceau de preuves va dans le sens d'un homicide commis par le fugitif".

M. Beresford-Redman avait quitté le Mexique pour les Etats-Unis deux semaines après la découverte du corps de sa femme, alors que les autorités mexicaines lui avaient confisqué son passeport.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus