22/12/2011 10:41

La Maison Blanche mobilise Twitter contre les républicains

La Maison Blanche a affirmé mercredi avoir mobilisé avec succès Twitter pour exhorter les républicains du Congrès à éviter une hausse d'impôts qui risque d'entrer en vigueur dans dix jours faute d'accord sur un compromis fiscal.

L'équipe du président démocrate Barack Obama a lancé mardi soir sur la plateforme de micro-blogs le mot-clé "#40dollars", soit le montant moyen dont un Américain payé deux fois par mois verrait sa feuille de salaire amputée si jamais ces allègements expiraient le 31 décembre, équivalant donc à quelque 1.000 dollars par an.

Les adversaires républicains de M. Obama, majoritaires à la Chambre des représentants, ont refusé mardi d'examiner un projet de loi, fruit d'un compromis adopté samedi par les sénateurs démocrates et républicains, qui prolongerait ces cadeaux fiscaux pour les salariés et l'assurance-chômage.

A l'orée d'une année électorale cruciale, chaque camp a rejeté sur l'autre la responsabilité d'une éventuelle hausse d'impôts qui toucherait 160 millions d'Américains.

L'équipe Obama, cherchant à exploiter ce qui représente selon elle une contradiction des républicains, opposés en principe à toute hausse d'impôts mais dont le refus de voter le compromis aboutira à un alourdissement de la fiscalité, a poussé son avantage sur les réseaux sociaux, et demandé aux utilisateurs de Twitter d'utiliser "#40dollars" pour expliquer ce que cette somme leur permettrait de faire.

Parmi les réponses, ensuite répercutées par la Maison Blanche à ses quelque 2,5 millions d'abonnés sur Twitter: "un paquet de couches et quatre bouteilles de lait, ou une semaine de carburant, ou des courses".

Mercredi matin, le mot-clé était devenu l'un des plus utilisés du réseau à l'échelle mondiale, selon la présidence américaine. En outre, "nous avons reçu plus de 18.000 contributions via un formulaire" sur le site internet de la Maison Blanche, a-t-on assuré de même source.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus