16/12/2011 10:21

La "taupe" de WikiLeaks jugée devant la justice militaire

Bradley Manning, le jeune soldat américain accusé d'avoir été la "taupe" de WikiLeaks, comparaît vendredi pour la première fois devant la justice militaire depuis le scandale des fuites de câbles diplomatiques qui avait ébranlé la diplomatie américaine.
Incarcéré depuis 18 mois, le soldat , dont le sourire juvénile a fait le tour du monde, doit apparaître devant un tribunal militaire à Fort Meade, dans le Maryland, pour une audience préliminaire.
Le jeune homme, dont le 24e anniversaire tombe samedi, est accusé d'avoir fourni à WikiLeaks, qui les a ensuite rendu publics, des dizaines de milliers de documents militaires américains sur les guerres en Irak et en Afghanistan, et de câbles diplomatiques du département d'Etat.
Première étape avant la cour martiale, cette audience préliminaire est "similaire à un grand jury civil, avec des droits supplémentaires pour l'accusé", a dit l'armée de terre.
Si la justice militaire décide d'aller en cour martiale, Manning risque la prison à vie. Le procès ne devrait pas se tenir avant le printemps.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de spades
16/décembre/2011 - 11h08

Le système américain aura beau s'acharner contre un individu, ce qui resortira c'est la peur grandissante de la vérité qu'a le système.

Les plus vus