12/12/2011 10:29

Alain Juppé pour rapprocher RFI de France 24, ne se prononce pas sur une fusion

Le ministre des Affaires étrangères, Alain Juppé, s'est déclaré dimanche en faveur d'un rapprochement entre la chaîne de télévision France 24 et Radio France Internationale, sans se prononcer sur une fusion annoncée pour janvier et combattue par les syndicats de la radio."Le rapprochement entre France 24 et RFI me paraît une bonne idée. Il faut poursuivre dans cette direction", a-t-il déclaré à TV5-Monde, RFI et au journal Le Monde. "C'est aux gestionnaires et aux responsables de chacune de ces chaînes de dire" s'il faut aller jusqu'à la fusion "et pas à moi", a-t-il toutefois ajouté.

Le 30 novembre, le porte-parole de son ministère, Bernard Valero, avait déclaré que "la fusion n'était pas une option mais une nécessité". "La BBC et la Deutsche Welle l'ont fait avant nous", avait-il ajouté, deux jours après le lancement d'une grève par les salariés de RFI.

"Toutes les institutions aujourd'hui, qu'elles soient privées ou publiques, doivent gérer au mieux leurs moyens. Parfois il y a des adaptations nécessaires. Je souhaite que RFI puisse continuer à faire entendre sa voix parce que l'audiovisuel extérieur est un élément d'influence majeur de la France", a précisé Alain Juppé.

Les syndicats de RFI sont opposés au principe de la fusion et entendent dénoncer par la grève la façon dont la direction mène ce projet.

Dans le cadre de la fusion de toutes les entités de l'Audiovisuel extérieur de la France (AEF), il est prévu que RFI quitte la Maison de Radio France à Paris pour emménager près de la télévision France 24 à Issy-les-Moulineaux. Ce déménagement suscite toujours l'opposition d'une partie des salariés de RFI, qui dénoncent aussi le projet de rédaction unique. 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Pleine lucarne
12/décembre/2011 - 11h01

Un sourire de Juppé sur la photo ?!?! ça c'est collector !! :)

Les plus vus