11/12/2011 10:23

Les victimes de la guerre de Bosnie satisfaits du film d'Angelina Jolie

Des responsables de plusieurs associations de victimes de la guerre inter-communautaire de Bosnie (1992-95) ont salué l'"objectivité" et la "sincérité" du film consacré au conflit réalisé par Angelina Jolie, à l'issue d'une projection organisée à Sarajevo.

"Je pense que ce film, qui est très bouleversant pour les victimes, est entièrement objectif et qu'il raconte vraiment des faits qui se sont produits pendant la guerre", a déclaré Murat Tahirovic, président de l'Union des anciens prisonniers de guerre.

Une projection du film "In the Land of Blood and Honey" ("Dans le pays du sang et du miel"), fermée au public et à la presse, à été organisée jeudi à Sarajevo, devant les représentants d'une dizaine d'associations locales de victimes du conflit bosnien.

"Angelina Jolie a vraiment réusi à raconter toute la guerre dans son film et à montrer des situations parmi les plus caractéristiques dans lesquelles se trouvaient des personnes détenues, des exécutions de masse, des viols, des boucliers humains, et toutes les autres horreurs", a souligné M. Tahirovic.

L'avant première internationale a eu lieu lundi à New York et le film sera en salle aux Etats-Unis à partir du 23 décembre.

L'actrice vedette américaine, dont c'est le premier film en tant que scénariste et réalisatrice, a tourné fin 2010 essentiellement en Hongrie, avec quelques scènes en Bosnie, avec des acteurs issus de la région de l'ex-Yougoslavie, notamment Rade Serbedzija, Zana Marjanovic et Goran Kostic.

Il s'agit d'une histoire d'amour avec pour toile de fond la guerre en Bosnie.

Pour la présidente d'une association des mères de victimes du massacre de Srebrenica, en Bosnie orientale, Hatidza Mehmedovic, il s'agit "vraiment d'un film excellent".

"On ne pourra jamais réaliser un film montrant tout ce qui s'est passé en Bosnie pendant la guerre. Mais ce film est objectif et sincère. C'est un film difficile, mais qui transmet un message fort", a-t-elle dit.

Quelque 8.000 adolescents et hommes musulmans ont été tués dans le massacre de Srebrenica, commis en juillet 1995 par les forces serbes de Bosnie.

"Je tiens à remercier Angelina pour son investissement intellectuel et financier pour faire ce film qui dira au monde la vérité sur la guerre en Bosnie", a ajouté Mme Mehmedovic. 

Ailleurs sur le web

Rafraichir

Vos réactions

Portrait de Firenze
11/décembre/2011 - 23h15

on peut en conclure que la rumeur qui dit que son film narre l'histoire d'maour entre une jeune fille et son violeur est du grand n'importe quoi. je vois mal des victimesde la guerre (ou même qui que ce soit) cautionner ce genre de truc.

Portrait de myrtille59
11/décembre/2011 - 13h44

Bravo Angie !

Portrait de Micky88
11/décembre/2011 - 10h27

Et encore, on n'a pas interrogé les milliers de morts pour avoir leur avis et qui doivent être aussi très satisfaits !