09/12/2011 07:16

Affaire Bettencourt: Stéphane Courbit attaque en justice Le Point

Lov Group a annoncé jeudi soir par un communiqué de son président Stéphane Courbit qu'il engageait des poursuites judiciaires contre l'hebdomadaire Le Point et son journaliste Hervé Gattegno, en raison de son traitement de l'affaire Bettencourt dans sa dernière édition datée de jeudi.

Lov Group, spécialisé dans la production audiovisuelle, les jeux en ligne et l'énergie, accuse le magazine et le journaliste d'avoir diffusé des "informations erronées" à son égard dans un article intitulé "La nouvelle affaire Bettencourt".

Stéphane Courbit "a chargé ses avocats d'engager des poursuites judiciaires contre l'hebdomadaire Le Point et M. Hervé Gattegno, journaliste, à la suite de la parution, dans l'édition du 8 décembre 2011, d'un article intitulé +La nouvelle affaire Bettencourt+, qui diffuse des informations erronées à l'égard du groupe et porte à l'encontre de son président des accusations infondées", indique le communiqué.

L'article du Point porte notamment sur les conditions dans lesquelles la société La Financière l'Arcouest, appartenant à Mme Liliane Bettencourt, est entrée dans le capital de Lov Group.

Suite à une contestation de la fille de Mme Bettencourt, M. Courbit avait proposé de renoncer à l'investissement. Mais fin octobre, il est apparu qu'il n'avait toujours pas remboursé l'investissement.

L'avocate de Mme Bettencourt-Meyers avait cependant assuré n'avoir pas encore engagé de démarche pour obtenir le remboursement. Le bureau de Stéphane Courbit, ancien patron d'Endémol, spécialisé dans la téléréalité, a été perquisitionné jeudi dernier par la police judiciaire.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de sebur
9/décembre/2011 - 08h21

Courbit, le petit devenu millionnaire...