06/12/2011 10:05

Une TVA à 7% pour le livre numérique


0

Une baisse du taux de TVA en France sur le livre numérique de 19,6% à 7%, soit au niveau prévu pour le livre papier à partir du 1er janvier, devrait être décidée mercredi par la commission européenne, selon le ministre de la Culture Frédéric Mitterrand.

"Nous sommes en très bonne voie, je pense que nous obtiendrons ce résultat", a indiqué mardi sur France Inter le ministre, qui s'est même dit "certain" de la décision de la Commission européenne.

"C'était absurde que des textes qui sont les mêmes sur papier soient à un taux de TVA réduit et que sur une tablette ils soient à un taux trop important", a-t-il ajouté.

Il a fait valoir qu'aux Etats-Unis, "l'offre en livre numérique n'a que très peu diminué l'offre en livre papier, et a finalement augmenté le désir de lecture", et qu'il était "important de donner au livre numérique des capacités qu'il n'avait pas jusqu'à maintenant à cause de la TVA".

Le ministre a indiqué par ailleurs qu'il travaillait à mettre au point "un véritable plan de soutien à la librairie", qui pourrait être annoncé d'ici trois semaines.

 

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.

Portrait de snake135
Vote: 
2.727275

Donc pour vous, le livre papier n'est pas en danger ? C'est plutôt rassurant comme vous êtes dans le milieu de l'édition du livre.


Portrait de bluesman
Vote: 
1

Nous sommes à l'ère du numérique : livres numériques, mp3, TNT, photo numérique, cinéma numérique... dans la droite ligne du progrès ...
le cinéma n'a pas supplanté le théâtre, la télévision n'a pas supplanté le cinéma, le web n'a pas supplanté la télévision... ces modes d'expression coexistent... dans livre numérique il y a le mot livre , dans l'ebook il y a le mot book ....


Portrait de bluesman
Vote: 
1

Vous pouvez lire d'autres textes sur le blog "Les tribulations d'Eric Dubois"


Portrait de bluesman
Vote: 
1
moulin a écrit :
ben franchement...pas terrible...


cette version peut-être vous plaît ?

Livre tu demeures
signes de vie

Texte de papier
Texte écran

Livre toujours
qui livre et délivre

Tu es le coeur de l'immobile
et les mouvements du coeur

L'épaisseur du temps

La danse rituelle des fantômes

Et les mots qui en disent long
sur l'état du monde

ERIC DUBOIS


Portrait de bluesman
Vote: 
1

Une autre version du poème :

Livre tu demeures
signes de vie

Texte de papier
Texte écran

Livre toujours
qui livre et délivre

Tu es le coeur de l'immobile
et les mouvements du coeur

L'épaisseur du temps

La danse rituelle des fantômes

Et les mots qui en disent long
sur l'état du monde

ERIC DUBOIS


Portrait de bluesman
Vote: 
1

Livre tu es la chair de l'esprit
le coeur des mouvements

Livre tes bras sont des océans
et tes jambes des montagnes

Livre merci pour tes chemins
de traverse

Merci pour ta joie d'inscrire
dans le possible
l'éclat des jours

ERIC DUBOIS


Portrait de snake135
Vote: 
2.727275

Pour moi le support physique (couverture, 4ème de couverture, reliure, format du livre, qualité du papier) est aussi important que le texte en lui même. Et comme je suis un gros collectionneur de beaucoup de choses, je ne veux pas vivre dans une époque prochaine ou le virtuel sera maître. Lire un roman devant un écran c'est impossible pour moi (que ce soit sur un Kindle, Ipad ou autres). J'aurai comme l'impression d'être devant une vielle page d'un logiciel comme WordPad avec aucun charme. Après pour le livre interactif là c'est autre chose et c'est sur que c'est très bien. Que ces deux supports coexistent comme ça chaque public aura son compte mais depuis plusieurs mois jour après jour, j'ai peur de me dire qu'un jour proche il y aura peut-être plus autant de choix dans le livre papier qu'on en à aujourd'hui et ce, depuis des siècles.


Portrait de PhunkyBob
Vote: 
3.25

Je suis d'accord avec le fait d'avoir une TVA à 19,6% sur les livres numériques, à partir du moment où les charges qui n'ont plus lieu d'être ne sont plus facturées.

Sur les 10 Euros que coute un livre papier :
- l'auteur touche 1 €
- l'éditeur 1,50€ (création éditoriale, relecture, correction, mise en forme, maquettage, marketing, promotion commerciale, service de presse, vente de droits étrangers et de droits audiovisuels et frais de structure)
- l'imprimeur 1,50 € (pré-presse, achat du papier et impression)
- le diffuseur et le distributeur perçoivent 1,70 €
- le libraire 3,80 €
- l'Etat récolte quant à lui 0,50 € de TVA.
(source : graphiline . com)

On peut facilement supprimer les charges de l'imprimeur étant donné qu'il n'y a pas d'impression.
Le distributeur voit son métier facilité car il n'y a plus de stockage, ni de transport, ni de gestion de la répartition entre les magasins, ni de gestion du risque sur le nombre d'exemplaires à tirer.
Le libraire fait des économies sur le stockage. Il n'a plus de risque en achetant plusieurs exemplaires à l'avance.

On pourrait se retrouver a avoir des livres numériques à 2,50 Euros + marge libraire + TVA.


Portrait de bluesman
Vote: 
1

Mon moyen d'expression c'est le livre - mes livres et aussi le blog "Les tribulations d'Eric Dubois" par exemple ... Le livre numérique va évoluer de toute manière un peu comme le Web ...


Portrait de bluesman
Vote: 
1

J'éprouve autant de plaisir à lire un texte sur un livre papier que sur une liseuse ! Ce qui compte c'est le texte !!! Ce que dit mon petit poème : "

Livre tu demeures
Un livre c'est un texte
Des signes de vie

Livre de papier
sans langue de bois
Livre numérique
sans numéro

Livre de papier
livre d'acier
ou livre écran

Livre toujours
qui livre et délivre ...."

Tant qu'il y a aura des écrivains et des lecteurs, tant qu'il y a aura liberté d'expression et liberté de parole ....


Portrait de bluesman
Vote: 
1

Livre tu demeures
Un livre c'est un texte
Des signes de vie

Livre de papier
sans langue de bois
Livre numérique
sans numéro

Livre de papier
livre d'acier
ou livre écran

Livre toujours
qui livre et délivre ....

ERIC DUBOIS


Portrait de snake135
Vote: 
2.727275

Tant que le numérique ne détruira pas le livre papier, c'est le plus important.


Portrait de jphpat
Vote: 
3.01163

on s'en fiche, quand il y a baisse de la TVA, les commerçant nous disent qu'ils ne peuvent pas baisser les prix à cause de la crise, pour faire de l'embauche, parce qu'ils ont des frais, . . . mais quand la TVA augmentent ils sont obligés de monter les prix à cause de la crise, pour payer les salaires, pour les frais, ... Trouvez l'erreur ! ! ! !


Portrait de est parti....
Vote: 
0

En complément oui, de plus il permet d’éditer pour quedal ... suffira de créer un mini blog ou poster à droite à gauche et un bouquin en 24h peut se retrouver diffuser mondialement... c'est une chance.
On peut aussi rajouter cette possibilitée de chercher des infos sur des éléments du bouquin.. (vérifié des faits historiques par exemple.. sans rechercher 'fastidieuse') reste que le 'charme' du papier va manquer (j'suis un grand amateur de bd et meme si j'en lis souvent 'numériquement', le papier a un charme totalement différent..)


Portrait de est parti....
Vote: 
0

D'accord avec vous trois. Reste qu'un ebook c'est vraiment agréable la lecture, bcp plus que sur une tablette. TRES nettement...

Mais moi aussi, je trouve qu'un bouquin, c'est autre chose... reste que l’époque change.. et que je suis pas sur que des gamins qui naitront d'ici 5-6 ans, manipulent un jour un bouquin...


Portrait de bluesman
Vote: 
1

Le livre numérique est une chance pour la littérature ! En complément du livre papier, il permet de faire connaître des auteurs peu ou moins médiatisés .


Portrait de bluesman
Vote: 
1

Le livre numérique c'est aussi un livre enrichi avec des sons ou des images parfois - le livre numérique va transformer l'écriture, la littérature, la lecture et les lecteurs !

Eric Dubois un auteur numérique


Portrait de bluesman
Vote: 
1

Le livre numérique est une chance pour la littérature !


Portrait de bluesman
Vote: 
1

Le livre numérique ou ebook ( qu'on lit grâce à une liseuse ou une tablette ou un ordi) est une chance pour un auteur méconnu du grand public ou inconnu de se faire connaître - certains éditeurs pure players ( qui proposent uniquement des livres numériques ) accordent à l'auteur 50 % des recettes des livres vendus en droits d'auteur... Et il y a la multiplication des offres sur Fnac, Virginmega, Amazon, Itunes, Epagine etc..


Portrait de AMK
Vote: 
0

Absolument d'accord avec vous deux. De toute façon je ne me vois pas sortir une tablette numérique dans le métro ! Rien ne vaut le bon vieux livre !


Top 15 des membres du jour

1
PseudoIlluZion - (27 commentaires)

2
Cyrius - (26 commentaires)

3
Celya30 - (25 commentaires)

4
FoxOne - (24 commentaires)

5
Vannes56 - (24 commentaires)

6
Milie01 - (23 commentaires)

7
Steph38 - (21 commentaires)

8
Magnoliadu33 - (19 commentaires)

9
Kaelya75 - (18 commentaires)

10
Eclipse - (18 commentaires)

11
Soso87 - (18 commentaires)

12
pistouille - (18 commentaires)

13
thierry_70 - (12 commentaires)

14
Caramella - (9 commentaires)

15
DarkAngel - (3 commentaires)


Haut de la page