05/12/2011 09:47

Une ministre italienne fond en larmes après l'annonce d'un plan de rigueur - Regardez


0

L'annonce de l'adoption par l'Italie d'un plan de rigueur draconien a été marquée par les larmes de la ministre des Affaires sociales, Elsa Fornero, alors qu'elle annonçait des sacrifices pour les retraités.

Elsa Fornero, considérée comme l'une des principales expertes italiennes en matière de retraites, a éclaté en sanglots au beau milieu d'une phrase où elle soulignait combien le durcissement du système actuel lui avait "coûté psychologiquement". C'est justement le terme de "sacrifices" qui est resté en travers de la gorge de la ministre, lors de la conférence de presse d'annonce des nouvelles mesures d'austérité italiennes, retransmise en direct par de nombreuses télévisions nationales.

Elsa Fornero a craqué quand elle a admis que les retraites ne seraient plus indexées sur l'inflation à partir de 2012, sauf pour les deux plus basses tranches de revenus.
Le chef du gouvernement Mario Monti a alors pris la parole en soulignant avec une légère pointe d'ironie combien "la ministre a transmis avec efficacité la notion de sacrifices".

Ses larmes ont immédiatement suscité des commentaires. Le président de la Confédération des agriculteurs, Mario Guidi, a estimé que "son émotion restitue de l'humanité à l'action du gouvernement".

Evoquant les sacrifices exceptionnels demandés aux Italiens, Mario Monti a, pour sa part, annoncé qu'il jugeait "de son devoir de renoncer à ses salaires de premier ministre et ministre de l'Economie et des finances". Il a ajouté qu'il s'agissait d'"une décision personnelle" et qu'il ne faisait absolument pas pression sur les ministres pour qu'ils en fassent autant. "Je ne vois rien d'immoral à ce qu'un ministre ait une rémunération", a-t-il précisé.

Pendant qu'il traversait la célèbre artère commerçante du Corso, accompagné de ses ministres et de ses gardes du corps, le premier ministre a été salué par des badauds aux cris de "Bravo Mario, grande Mario" (bravo Mario, tu es le plus fort).  

Regardez:

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.

Portrait de Fosca en colère
Vote: 
1

Je plains non seulement tous mes compatriotes en Italie mais aussi je nous plains nous en France....


Portrait de La-mire

On sait jamais il pourrait peut-être pleurer ...si...;-)

Evoquant les sacrifices exceptionnels demandés aux Italiens, Mario Monti a, pour sa part, annoncé qu'il jugeait "de son devoir de renoncer à ses salaires de premier ministre et ministre de l'Economie et des finances". Il a ajouté qu'il s'agissait d'"une décision personnelle" et qu'il ne faisait absolument pas pression sur les ministres pour qu'ils en fassent autant. "Je ne vois rien d'immoral à ce qu'un ministre ait une rémunération", a-t-il précisé.


Portrait de Redon
Vote: 
0

Nos ministres français sont pas prêt de pleurer a par si ont leur baisse leur salaire ils sont lache


Portrait de luc21
Vote: 
2.833335


Elle n'appartenait pas au précédent gouvernement. Rien ne permet de dire qu'elle soutenait les décisions de Berlusconi.


Portrait de HEGOA
Vote: 
0

larmes de crocodile!!! les concitoyens seront dans la misère et la ministre proche du Vatican ira prier sans doute pour les pauvres


Top 15 des membres du jour

1
Kaelya75 - (67 commentaires)

2
Jarod26 - (64 commentaires)

3
Caramella - (59 commentaires)

4
Milie01 - (54 commentaires)

5
dolphins - (42 commentaires)

6
Soso87 - (41 commentaires)

7
pistouille - (36 commentaires)

8
PseudoIlluZion - (34 commentaires)

9
thierry_70 - (29 commentaires)

10
Patrick83 - (26 commentaires)

11
Celya30 - (24 commentaires)

12
Eclipse - (21 commentaires)

13
DarkAngel - (19 commentaires)

14
Steph38 - (19 commentaires)

15
PtiGlaçon - (18 commentaires)


Haut de la page