09/02/2009 17:43

Les Cahiers du Cinéma du Monde vendus

La maison d'éditions Phaidon a conclu un accord pour le rachat des Cahiers du Cinéma au groupe Le Monde, avec qui elle était en négociations exclusives depuis octobre 2008, a indiqué le magazine lundi dans un communiqué.

Le Monde, qui détenait les Cahiers du Cinéma depuis 1998, avait annoncé en avril 2008 son intention de s'en séparer dans le cadre d'un vaste plan d'économies.

Le titre était déficitaire, comme cela a été pratiquement toujours le cas depuis sa création en 1951. Le groupe a jugé que Phaidon était l'acquéreur "le mieux à même de garantir la viabilité et la solidité de l'entreprise à long terme", précise le communiqué.

La Société civile des amis des Cahiers du Cinéma, qui regroupe notamment les principaux rédacteurs de toutes générations, des réalisateurs, et des personnalités du monde cinématographique et culturel, a soutenu l'accord entre Phaidon et Le Monde et continuera de détenir une part minoritaire, ajoute-t-il.

Basée à Londres, Phaidon est spécialisée dans l'édition d'ouvrages sur l'art, la photographie, l'architecture, le design, les arts décoratifs et les arts du spectacle. Son catalogue publié en six langues s'est récemment enrichi de nouveaux thèmes comme le voyage, la cuisine et les livres jeunesse.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Excalibur
10/février/2009 - 13h11


parfois je te le concède, comme Positif du reste... mais tout de même plus consistant que première sudio et cie à titre d'exemple...
Pasolini aussi.. c'est clair...metteur en scène de génie..
;)

Portrait de Excalibur
10/février/2009 - 12h07

élitiste, surement un peu.. la preuve pas facile à vendre..
chiant je ne trouve pas... les analyses sont profondes puisqu'on y parle de 7ème art... mon avis, c'est que ce qu'on voit en se moment s'en éloigne..
étudiant j'en ai bouffé aussi... mais je ne le regrette pas...
cela dit, aimer Fassbinder, Fellini, Ferreri, Casavettes (que j'adore) et Herzog ne remet pas en cause le talent des autres :Straub, Rohmer, Godard, Truffaut, Wenders..
pour moi, j'ajoute Lang, Murnau, Vigo, Lubitsch et surtout Antonioni...

Portrait de Excalibur
9/février/2009 - 18h15

de grands critiques des Cahiers sont devenus par la suite des grands cinéastes comme les rédacteurs en chef, Eric Rohmer, Jacques Rivette, , et aussi des critiques à commencer par François Truffaut, Jean-Luc Godard, Claude Chabrol...
une véritable institution avec un point de vue intelligent, exigeant et indépendant.. l'inverse d'une machine à fric... donc déficit.. ceci explique cela..
je suis heureux d'avoir les revues depuis avril 1951 (rééditions)..