29/11/2011 07:24

USA/Présidentielle: Le chouchou des sondages impliqué dans des scandales sexuels

Le candidat à l'investiture républicaine en vue de la présidentielle américaine Herman Cain, dont la réputation est déjà écornée par des accusations de harcèlement sexuel, s'est insurgé hier contre les affirmations d'une femme se présentant comme son ancienne maîtresse.

"Je savais qu'il était marié. Et je savais aussi que j'étais engagée dans une relation peu convenable", a confié hier Ginger White à la télévision locale Fox News d'Atlanta. Cette femme d'affaires a assuré que la relation avait pris fin il y a huit mois, juste avant qu'Herman Cain lance sa campagne.Pendant 13 ans, a-t-elle raconté, "il m'a couvert de cadeaux".

"C'était très amusant, cela me sortait de ma vie monotone". Herman Cain, seul candidat noir parmi les républicains engagés dans la course à l'investiture en vue de l'élection de novembre 2012, a tout nié en bloc avant même que Mme White ne s'exprime sur Fox News.

"Cette personne va m'accuser d'avoir eu une liaison sur une longue durée", a dit le candidat sur la chaîne CNN, niant farouchement avoir eu des relations sexuelles avec elle. "C'est quelqu'un avec qui j'avais une relation d'amitié". "Je n'ai eu aucune liaison", a-t-il affirmé, précisant qu'il ne comptait pas abandonner la course vers la Maison Blanche, "tant qu'il aurait le soutien de sa femme".

Son avocat, Lin Wood, a cherché à dégonfler l'affaire, précisant qu'il ne "s'agissait pas d'accusation de harcèlement ou d'agression sur le lieu de travail qui doivent faire l'objet d'une enquête légitime concernant un homme politique".

"Cela apparaît plutôt comme des accusations relevant de la sphère privée, entre deux personnes censées être consentantes, sujet qui ne doit pas faire l'objet de la curiosité des médias et de l'opinion", a-t-il déclaré dans un communiqué transmis à Fox.

Ancienne coqueluche des sondages, Herman Cain est la cible depuis quelques semaines de quatre accusations de harcèlement sexuel, dont celles publiques de deux femmes.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de deefor
29/novembre/2011 - 15h57

Décidemment ce Cain agit comme un mac et sur le coup on peut se demander si il a encore la frite... L'addition risque d'être salée

Portrait de Gégé94
29/novembre/2011 - 09h55

C’est le système américain qui est comme cela,
Contrairement en France, aux USA et ceci depuis toujours, la loi permet à n’importe quel citoyen, d’enquêter sur la vie privée d’un autre citoyen.
Du coup, lorsqu’un homme ou une femme s’engage en politique, sa vie privée (passée et présente) est étalée sur la place publique.
Et surtout de voir des femmes surgir de partout et accuser tel homme politique de viol ou harcèlement sexuel.
Moi, par exemple, si aujourd’hui je décidais de me présenter aux élections présidentielles, je suis convaincu que certaines "blogueuses" n’hésiteront pas de m’accuser sur la place publique de "pauvre macho, misogyne". (Bon je déconne là) :-)

Portrait de mon spidey77
mon spidey77 (non vérifié)
29/novembre/2011 - 09h32

oui bien vu petite soeur :love:

Portrait de est parti....
29/novembre/2011 - 09h18

mouais... il est surtout totalement incompétent ce gars... veut etre président et pas au courant que son armée fut est engagé en lybie ? Je veux bien excuser le quidam américain mais un 'candidat' à la présidentielle... faut pas déconner quand meme... meme si ce ne sont que des marionnettes, y'a des limites... (remarqué les républicains ont l'habitude...voir le bush junior..)

Les plus vus