05/02/2009 13:30

Metro International dans le vert en 2008 mais pessimiste

L'éditeur de journaux gratuits suédois Metro International est repassé dans le vert en 2008, malgré une perte au dernier trimestre, et s'est dit pessimiste pour l'avenir du marché publicitaire. En 2008, le groupe a dégagé un bénéfice net de 4,06 millions de dollars contre une perte de 20,15 millions en 2007.

Dans le même temps, il a réalisé un chiffre d'affaires de 29,47 millions, en baisse de 10,7% en glissement annuel, selon un communiqué financier diffusé jeudi. Mais au dernier trimestre, le groupe, plombé par le marché espagnol, a accusé une perte de 9,7 millions contre un bénéfice de 3,9 millions au dernier trimestre 2007.

"Au cours de l'année, le ralentissement de l'économie mondiale a continué à avoir un effet négatif sur le marché publicitaire, ce qui a mis une pression forte sur l'industrie de la presse dans le monde", a commenté le PDG du groupe Mikael Jensen.

"Metro n'a pas été immunisé (...) et nos résultats trimestriels et annuels sont décevants, en particulier dans le sud de l'Europe et aux Etats-Unis", a-t-il ajouté.

Le groupe explique que les résultats ont été plombés par l'Europe du sud en particulier l'Espagne. Faute d'amélioration en ce début d'année, l'éditeur a annoncé la semaine dernière qu'il mettait un terme immédiat à la publication de son quotidien en Espagne, privé de ressources publicitaires par la récession économique.

Pour l'avenir, M. Jensen annonce des perspectives pour le marché publicitaire toujours "exceptionnellement sombres" avec une "visibilité très courte".

"Le déclin du marché publicitaire devrait conduire à une baisse de 20% des ventes en janvier", a prévenu Mikael Jensen. Une note positive, le lectorat de Metro a augmenté de 10% en glissement annuel à 18 millions.

Au 31 décembre, le groupe comptait 64 éditions publiées dans 20 pays d'Europe, d'Asie, d'Amérique du nord et du sud. Il revendique être le deuxième quotidien au monde en terme de diffusion et premier en tant que quotidien international.

Ailleurs sur le web

Rafraichir

Vos réactions