28/01/2009 17:44

Trafic de journaux volés: 36 personnes en correctionnelle

Trente-six personnes, dont de nombreux kiosquiers, soupçonnées d'avoir participé à un trafic parisien de journaux volés au sein d'un réseau de distribution parallèle, sont renvoyées devant le tribunal correctionnel de Paris, a-t-on appris mercredi de source judiciaire.

Ce renvoi en correctionnelle a été ordonné le 7 janvier par la juge Sophie Clément du pôle financier de Paris qui instruisait cette affaire dans le cadre d'une information judiciaire ouverte le 25 juin 2003. Il est conforme aux réquisitions prises le 2 décembre par le parquet de Paris.

La date du procès sera fixée le 27 avril par la 10e chambre correctionnelle lors d'une audience de fixation, a-t-on précisé de même source. Trente-sept personnes ont été mises en examen dans ce dossier pour "vols, abus de confiance et recels" mais l'une d'entre elles est décédée.

Parmi les mis en cause figurent un ancien vendeur de journaux, Claude Morel, 62 ans, considéré par la police comme le cerveau du réseau, des employés d'imprimeries de presse, des livreurs et une dizaine de kiosquiers.

Les vols de quotidiens et périodiques nationaux, comme le Figaro, l'Equipe, le Monde, le Parisien ou Libération, auraient permis au réseau d'empocher en moyenne quelque 3 millions d'euros par an durant de nombreuses années, selon une source policière.

Les faits visés par la procédure portent sur les années 2002, 2003 et 2004, a précisé une source judiciaire.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de rvsinthe
29/janvier/2009 - 07h29

si ça se trouve comme de nombreux syndiqués CGT ils ne savent pas lire! ils se retrouvent donc avec des journaux dont ils ne savent que faire et les remettent dans la pile. Ne sachant pas lire ils ne savent pas non plus ce qu'ils risquent.
Ce sont ceux qui leur ont vendu des cartes CGT qui devraient être poursuivis pour exploitation de la misère humaine.
Ah, au fait aujourd'hui tous les élus CGT sont en délégation pendant que leurs victimes, elles, sont en grève;

Portrait de steve rouen
28/janvier/2009 - 19h28

Il y aura toujours des petits larcins, de la petite magouille, mais que dire des Madhoff (50 milliards) Kerviel (5 milliards)... Il est toujours plus aisé de salire la CGT que de denoncer les gros escrocs à l'échelle mondiale, ou du pays avec comme par exemple la caisse noir de la métalurgie au sein du Medef !
Steve
un ouvrier du livre syndiqué à la CGT

Portrait de Volques
28/janvier/2009 - 18h41

Escroquerie originale:lol: sanction originale ?:lol:

Les plus vus