28/01/2009 17:42

CSA/Kelly:"J'ai été choisie pour mon parcours et mon origine

La journaliste antillaise Christine Kelly, nommée au Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) par le président du Sénat Gérard Larcher (UMP), a affirmé mercredi avoir été choisie en raison de son parcours et de son origine, soulignant qu'elle était le premier "sage" d'outre-mer.

"Je suis ravie d'avoir été nommée par Gérard Larcher que je ne connaissais pas du tout. J'ai été choisie par rapport à mon parcours professionnel et parce que je suis de l'outre-mer", a déclaré à l'AFP Christine Kelly, ex-présentatrice sur LCI. "C'est la première fois qu'un membre originaire de l'outre-mer entre au CSA", a fait valoir la jeune femme originaire de Guadeloupe, assurant qu'elle représenterait "dignement" sa communauté.

Mme Kelly, 39 ans, a été nommée samedi conseillère au CSA avec Françoise Laborde, également journaliste (France 2), et Emmanuel Gabla, un ingénieur des télécoms.

Elle a en charge plusieurs dossiers dont l'accessibilité des médias audiovisuels aux handicapés, un groupe de travail nouvellement créé.

Elle est également vice-présidente du groupe sur la publicité et sur la télévision publique. "C'est un vrai challenge. Je pense que mon parcours apportera beaucoup car j'ai une connaissance des chaînes locales, publiques, privées et de la radio", a expliqué la nouvelle conseillère.

"Je suis passée du jour au lendemain de LCI au CSA. Il m'a fallu 48 heures de réflexion, et une nuit à éplucher le règlement du CSA, avant d'accepter!", a-t-elle conclu.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de isacool
29/janvier/2009 - 18h52

c est sur qu elle est loin d être dupe sa situation elle a su en profiter demande a dassier

Portrait de isacool
29/janvier/2009 - 18h50

jeune dynamique belle c est sur que c est un beau parcours un beau cv. c est donc mérité...

Portrait de gwada
29/janvier/2009 - 14h59

christine kélly je ne connaissais je suis sur que tu ferras du bon boulot fonce tu est jeune et dynamique et belle

Portrait de viva_italia
29/janvier/2009 - 14h37

au mins elle est franche et indique que son origine ethnique a joué un role important dans sa nomination

Portrait de Netoile
29/janvier/2009 - 13h35

Et bien bonne chance à elle et qu'elle brille au CSA ! Personnellement elle ne me manquera pas sur LCI ... :evil:

Portrait de cais83
29/janvier/2009 - 12h18

surement pas pour son talent!!!:shock: :shock: :shock:

Portrait de natia
29/janvier/2009 - 11h04

Ya pas autre chose comme info????:mrgreen:

Portrait de norev
29/janvier/2009 - 09h20

Dans la mesure où l'une des missions du CSA est de veiller à la représentativité des minorités à la télé, si, ses origines ont une importance.
Maintenant il ne faut pas oublier que la discrimination positive ne consiste pas à recruter des gens en fonction de leur couleur de peau mais à recruter des gens compétents en s'assurants de la représentativité des minorités. Le mot COMPETENT a ici toute son importance.

D'autre part quand on est recruté dans une entreprise c'est en fonction de ses compétences mais beaucoup d'autres facteurs entrent également en compte : notre parcours de vie, notre culture, nos valeurs, nos convictions entrent en jeu. Et là c'est ce qui s'est passé. En plus d'être TRES COMPETENTE, elle a un parcours qui fait qu'elle sait ce qu'est la discrimination, le racisme, qu'elle connait les besoins et attentes des français d'outre mer.
En cela son origine a effectivement joué un rôle ... mais il ne s'agissait pas forcément de discrimination positive, juste d'une valeur ajouté à sa candidature par rapport à celle d'un français blanc métropolitain qui ne serait pas spécialement sensibilisé ou expert dans ces différents domaines.

Portrait de Corinne75
28/janvier/2009 - 21h51

C'est exact. Que les Français de souche qui ont voté Sarkozy ne viennent pas se plaindre par la suite si leur fils/fille n'est pas embauché(e) dans tel endroit parce qu'il y a un certain nombre de places réservées pour d'autres. Ils ont voté pour ça, qu'ils assument maintenant.

Portrait de Belanger
28/janvier/2009 - 21h24

Les responsables politiques ne semblent pas s'apercevoir du danger à venir de leur choix.

S'ils nomment une personne en raison de ses origines (et ce pour plaire ou pensant plaire à l'opinion - ou l'électorat - ou à une partie d'entre elle), qu'est-ce qui interdit dorénavant par exemple à un artisan de faire de même quand il recrute un nouvel employé (et ce pour plaire ou pensant plaire à sa clientèle ou une partie d'entre elle) ?

La discrimination faite par les uns appelle celle faite par d'autres. Et ces derniers ne sauraient considérer leur acte comme un délit puisqu'au plus haut niveau de l'Etat, elle est ouvertement pratiquée.

Portrait de natia
28/janvier/2009 - 19h39

Elle arrêtera de se plaindre j'espère avec des réveils trop tôt ect...
:mrgreen:

Les plus vus