28/01/2009 15:13

BBC boycottée après un refus de diffuser un appel pour GAZA

Le directeur général de l'AIEA, Mohamed ElBaradei, a annulé une interview promise à la radiotélévision publique britannique BBC pour protester contre le refus de celle-ci de diffuser un appel de fonds pour les victimes du conflit à Gaza, a indiqué l'agence onusienne.

Le patron de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), de nationalité égyptienne, a "annulé les interviews prévues avec le service mondial TV et radio de la BBC en raison du refus de la direction de la BBC de diffuser l'appel humanitaire", a indiqué sa porte-parole, Melissa Fleming.

"Il considère que cette décision contrevient aux règles élémentaires de décence humaine, qui veulent qu'on aide les personnes vulnérables indépendamment du fait qu'elles aient raison ou non", a-t-elle ajouté.

La BBC, qui avait prévu d'interroger M. ElBaradei en marge de l'actuel formum économique de Davos (Suisse) a indiqué "regretter" sa décision d'annuler l'interview.

"Notre audience à travers le monde reste intéressée par son point de vue sur toute une série de sujets et nous espérons qu'il acceptera de répondre à notre invitation une autre fois", a déclaré un porte-parole à l'AFP à Londres.

La BBC, imitée par sa concurrente Sky News, a suscité une vive polémique en refusant de diffuser cet appel lancé par le Comité d'urgence pour les catastrophes, qui regroupe une douzaine d'ONG dont la Croix-Rouge britannique.

Accusée par ses détracteurs, notamment les organisations pro-palestiniennes, d'une couverture du conflit favorable à Israël, la BBC a justifié sa décision en invoquant son "impartialité".

Les trois autres grandes chaînes terrestres britanniques, ITV, Channel 4 et Five, ont en revanche accepté de diffuser l'appel. Le refus de la BBC a été vivement critiqué en Grande-Bretagne par des archevêques, des ministres, des porte-paroles de l'opposition, des téléspectateurs et des juristes, qui lui ont tous demandé de reconsidérer sa décision.

Prix Nobel de la Paix en 2005 pour son travail avec l'AIEA, M. ElBaradei quittera ses fonctions en novembre après trois mandats à la tête de l'autorité nucléaire des Nations unies.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de coolmika
29/janvier/2009 - 20h24

Ca c'est sur que si on devait faire défiler les gouvernements musulmans pour Crimes de Guerre, on en aurait pour un bout de temps...

Portrait de juber
29/janvier/2009 - 19h59

Commencez par balayer devant votre porte : lorsque vous aurez traduit en Justice tous les dirigeants arabo-musulmans (et les autres aussi) qui hurlent "Mort aux Juifs..."

Portrait de Patoucha
28/janvier/2009 - 22h16

C'est du n'importe quoi! Ils ont sans doute peur des représailles? Il ne faut pas oublier que l'Angleterre abrite en son sein un bon paquet d'Islamistes!

Tu crois que la BBC et Sky News vont faire faillite? mdr mdr

Portrait de Volques
28/janvier/2009 - 18h54

Le patron de l'Agence internationale de l'énergie atomique doit rester neutre :roll:

Portrait de Jazy
28/janvier/2009 - 18h13

Peut etre a t il subi des pressions.. il n'est pas seul maître à bord???:!: :!: :!:
Il y a le reste du monde . que viennent faire les arhevêques????? et oui on est tjrs "dans les guerres de religion"..

Portrait de viva_italia
28/janvier/2009 - 18h05

Mon Dieu on politise meme misère et la detress des etres humains !!!
et si un jour l'angleterre sera en crise nucléaire, je suis sûr que tout le monde se mobilisera y compris les palestiniens

Portrait de juber
28/janvier/2009 - 17h55

Eh ben, les Anglais sont aussi mal barrés que les Français...

Les plus vus