27/01/2009 18:28

Front commun des chaînes numériques: les créateurs inquiets

Les créateurs de programmes audiovisuels s'étonnent mardi de la constitution d'un "front commun" des chaînes du câble, du satellite et de la TNT, craignant qu'il se fasse "contre la création".

Dans un communiqué commun, la SACD (Société des auteurs et compositeurs dramatiques), la SCAM (Société civile des auteurs multimédia), le SPECT (Syndicat des producteurs et créateurs d'émissions de télévision), le SPFA (Syndicat des producteurs de films d'animation), le SPI (Syndicat des producteurs indépendants) et l'USPA (Union syndicale de la production audiovisuelle) "s'étonnent de la constitution d'un front commun des chaînes du câble, du satellite et de la TNT".

Selon les signataires, "ces chaînes refusent en effet depuis plus d'un mois d'ouvrir réellement avec les créateurs les négociations demandées" par la ministre de la Culture et de la Communication Christine Albanel.

Six chaînes de la TNT gratuite (Direct 8, W9, NRJ 12, Gulli, Virgin 17, NT1) et une trentaine de chaînes du câble et du satellite avaient annoncé le 23 janvier qu'elles s'étaient constituées en "collectif" pour défendre une "position commune" dans la négociation d'accords interprofessionnels entre éditeurs de services et producteurs audiovisuels.

Les membres du collectif faisaient valoir leur faible audience et leur économie encore fragile pour demander que leurs obligations de production soient moins importantes que celles des grandes chaînes hertziennes. "L'alliance des chaînes du câble et de la TNT ne doit pas se faire contre la création", écrivent les créateurs.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de dadouronron
27/janvier/2009 - 22h54

Ben dis donc, que de syndicats....

Les plus vus