26/01/2009 17:41

Le Club Averroès se réjouit des nominations au CSA

Le Club Averroès, qui s'attache à défendre la diversité dans les médias, s'est réjoui lundi dans un communiqué de la nomination de trois nouveaux sages au Conseil supérieur de l'audiovisuel (Emmanuel Gabla, Christine Kelly et Françoise Laborde).  

Le Club "salue l'engagement authentique des deux journalistes Christine Kelly et Françoise Laborde en faveur d'une télévision et d'une radio en phase avec la diversité de la société française", écrit-il.   

Christine Kelly, journaliste antillaise à LCI, est l'une des rares présentatrices de couleur de la télévision.

Emmanuel Gabla, ingénieur des télécoms, est métis. Françoise Laborde, journaliste à France 2, est de son côté "très impliquée dans la diversité, comme nous avons pu le voir dans un colloque sur le sujet qu'elle a animé", a précisé à l'AFP Amirouche Laïdi, président du Club.  


Le Club Averroès se félicite qu'une "meilleure représentation de la diversité puisse s'exprimer au plus haut niveau des institutions de la République française".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de isacool
27/janvier/2009 - 18h07

tu regardes le cv de gabla et de kelly , tu chercheras les compétences,et tu auras surement la réponse a ta question...

Portrait de Netoile
27/janvier/2009 - 13h05

Oui, il aurait fallu dire "Christine Kelly, journaliste antillaise à LCI, ETAIT l'une des rares présentatrices de couleur de la télévision."
Et avec son départ au CSA, elles seront encore plus rares !

Quant à Françoise Laborde, dont je ne connaissais pas l'engagement en faveur des "minorités", je ne la regretterai pas ... Je n'apprécie ni son ton ni ses compétences.

Portrait de Wydadi
26/janvier/2009 - 21h41

ce club est le meilleure femme de SOS racisme, les deux encourage la division et le racisme en France

hâte que ces soit disant associations disparairent, ils nuisent aux français visible plus qu'autre chose:?:

Portrait de planet claire
26/janvier/2009 - 18h06

Le club averroès le cran la halde.. Alain Finkielkraut avait raison de dire que l'antiracisme serait le communisme du 21 ème siècle.

Les plus vus