14/11/2011 17:43

La distribution de biens culturels s'insurge contre la hausse de la TVA

Les enseignes membres du Syndicat des distributeurs de biens culturels (SDLC) "protestent vigoureusement" lundi contre le relèvement à 7% du taux de TVA réduit applicable au livre, qui risque de créer "des problèmes insurmontables".

Il convient "d'alerter le gouvernement quant aux effets dangereux de cette mesure sur l'économie du livre et, plus largement, sur l'accès à la diversité éditoriale par les consommateurs", souligne dans un communiqué le SDLC, composé de Virgin Stores, FNAC, Starter, Cultura, Le Furet du Nord et Decitre.

Pour les libraires "que nous représentons, cette augmentation va bouleverser l'économie des stocks dont il est avéré, dans la chaîne du livre, qu'elle est dépendante des délais de rotation du produit. Des stocks acquis avec une TVA à 5,5% généreraient pour nous des pertes importantes dès lors qu'ils seraient vendus à un taux relevé à 7%", explique le Syndicat.

"De manière pratique, une augmentation de la TVA applicable au 1er janvier 2012 créerait des problèmes insurmontables sur un marché où le prix des livres est imprimé", s'alarme le SDLC.

Le marché du livre, pour la première fois depuis de nombreuses années, connaît un déclin en librairies en 2011. Ce déclin a pour conséquence une fragilisation des enseignes qui doivent absorber une augmentation de leurs charges (loyers, salaires...) avec une marge réduite, rappelle le SDLC.

De plus, ce déclin est en partie dû à une baisse de consommation des Français, qu?une augmentation des prix (via la hausse de la TVA) ne pourra qu?amplifier, prévient le Syndicat.

Au moment où les libraires des grandes surfaces spécialisées "investissent massivement dans la distribution de livres numériques et doivent affronter des concurrents étrangers, de taille mondiale, bien plus puissants qu?eux, établis fiscalement dans des pays où ils bénéficient d?un régime de TVA plus favorable sur le livre numérique, une telle mesure, prise sans concertation, nous paraît devoir être réexaminée à l'aulne des enjeux du marché du livre", conclut le communiqué.

Le Syndicat national de l?édition (SNE) avait demandé mardi dernier un "rendez-vous d'urgence" au Premier ministre François Fillon, estimant que le livre représentait "un bien de première nécessité".

Mercredi, c'était au tour du Syndicat de la librairie française (SLF) d'appeler le gouvernement à mesurer les "risques dramatiques" engendrés par cette mesure.

Le même jour, François Hollande, candidat PS à la présidentielle, demandait au gouvernement de "revenir" sur sa décision.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Bichon33
15/novembre/2011 - 12h42
Nouch30 a écrit :
Il faudra m'expliquer un jour pourquoi les produits culturels ont une TVA réduite... Tous les secteurs d'activité ont une bonne raison de demander à avoir une TVA réduite, mais si on passe par là, on ne s'en sortira jamais! Pour moi la TVA réduite ne devrait concerner que les produits de première nécessité... Tout le reste 19.6% (voire plus si malheureusement besoin). Quand on s'achète des fringues (indispensables à qui n'est pas naturiste à plein temps) c'est 19.6%, un livre c'est TVA réduite...

fringues indispensables sans doute, mais il faut moduler alors ..

fringues "de marques" qui coûtent la peau des fesses ..fringues " de base" tout le monde en bleu de chauffe et casquette Mao à 5 pour cent !

IL n'est pas obligatoire d'acheter des fringues!
On peut les tricoter
Ma femme m'a réalisé un slip très seyant en laine mohair avec chaussettes et tricot de porc assortis !! Le tout dans un joli ton bordeaux !

Pour être plus sérieux, chacun a sa définition pour le nécessaire voire l'indispensable ou le superflu !
les vêtements sont plus souvent achetés pour "changer", pour le look que par nécessité absolue de renouvellement (sauf pour les mômes qui grandissent ..)

par contre ,un livre ,quand il est lu il est lu ..il en faut un autre !!
:)

Portrait de Nouch30
15/novembre/2011 - 10h54

Il faudra m'expliquer un jour pourquoi les produits culturels ont une TVA réduite...

Tous les secteurs d'activité ont une bonne raison de demander à avoir une TVA réduite, mais si on passe par là, on ne s'en sortira jamais!

Pour moi la TVA réduite ne devrait concerner que les produits de première nécessité... Tout le reste 19.6% (voire plus si malheureusement besoin).

Quand on s'achète des fringues (indispensables à qui n'est pas naturiste à plein temps) c'est 19.6%, un livre c'est TVA réduite...

Portrait de Bichon33
14/novembre/2011 - 23h06

Le livre "papier" est beaucoup plus agréable que le livre numérisé!
Car, comme disait Henri III ,adepte du bilboquet ...Quel plaisir de tourner "les pages"
:)

Portrait de David2010
14/novembre/2011 - 20h36

Je suis tout à fait d'accord avec Bertrand68.

L'augmentation de la TVA ça donnera à ceux qui ne lisent jamais de trouver une excuse supplémentaire pour ne pas acheter de livres.

Ces manifestations sont contreproductives car on ne se rend pas compte d'une si petite augmentation. Quand j'achète des livres à la FNAC, en moyenne 4 par mois, je ne regarde jamais le prix, la lecture ce n'est pas une affaire de prix.

Et sincérement quand je vois des jeunes qui s'achètent des Iphones à 600 ou 700 euros et qui critiquent une hausse de 30 centimes... alors ça, ça me fait hurler de rire !

Portrait de Micky88
14/novembre/2011 - 20h27

De toute façon l'accès aux livres pour tous ne sera réglé que quand on arrêtera de fixer des étagères aussi hautes !

Portrait de Bertrand68
14/novembre/2011 - 20h05

Comme toujours, il faut remettre les choses dans leur contexte : ce n'est pas la TVA applicable sur les produits culturels qui est relevé mais le taux réduit. Seuls les produits de première nécessité restent à 5,5%. Et cette mesure allait de toute façon être prise dans un avenir plus ou moins proche dans le cadre de l'harmonisation fiscale.
Quant au prix du livre, un livre vendu aujourd'hui à 22 euros coûtera 22,31 euros… pas de quoi grimper aux rideaux ! Sauf, bien sûr, si les distributeurs en profitent pour augmenter leurs prix et imputer cette augmentation à la TVA !

Portrait de est parti....
14/novembre/2011 - 17h59

ouais comme d'hab en somme, faut redresser le compte du pays mais avec les autres...
Franchement sur 20 ou 30 euro, le passage de 5.5 à 7% ca represente 20 à 40 cts faut pas déconner !! !ca va rien changer !!

Les plus vus