12/11/2011 16:36

Piratage de données de l'UMP: Des dizaines de plaintes pourraient être déposées

Le député UMP de Nice Christian Estrosi a déposé plainte à la suite du piratage de données et de numéros de téléphones dont ont été victimes des élus UMP, a annoncé samedi son avocat, une source proche du dossier expliquant s'attendre à des dizaines d'initiatives similaires.

Cette plainte de Christian Estrosi fait suite à celle déposée au nom du groupe UMP à l'Assemblée nationale par son président Christian Jacob, qui a conduit en milieu de semaine à l'ouverture d'une enquête préliminaire, confiée à la brigade d'enquête sur les fraudes aux technologies de l'information (BEFTI).

Le groupe UMP a indiqué samedi qu'un courrier électronique type avait été adressé aux élus concernés par ce piratage afin de les encourager à envoyer une plainte à titre individuel au parquet de Paris et de les aider quant à la démarche à suivre.

Selon une source proche du dossier, "c'est très suivi" et "facilement une centaine d'élus" pourraient déjà avoir envoyé un courrier au parquet de Paris.

"Il y aura énormément de plaignants", selon cette source. Le piratage qui remonte à fin octobre-début novembre, a abouti à la mise en ligne de données personnelles, dont les numéros de téléphone fixe et portable d'élus UMP (députés, sénateurs, députés européens) et de collaborateurs.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de mazou
12/novembre/2011 - 17h53

Aaaaah !
Mais ça va peut-être les inciter à autoriser les "actions de groupe" .... enfin???

Les plus vus