09/11/2011 07:39

François Baroin provoque un incident à l'Assemblée Nationale - Regardez

Le président de l'Assemblée Bernard Accoyer (UMP) a reproché implicitement mardi à François Baroin "certains propos inadaptés", après que le ministre de l'Economie a accusé le PS d'avoir pris le pouvoir "par effraction" en 1997, provoquant une bronca et la levée de la séance.

Après une demande d'excuses du chef de file des députés PS Jean-Marc Ayrault à la reprise des débats budgétaires, le président de l'Assemblée a répondu que "la parole était libre" dans l'hémicycle et qu'on "ne peut que regretter certains propos inadaptés". Il a promis de transmettre la demande d'excuses de M. Ayrault à M. Baroin ainsi qu'au gouvernement.

"Dans les joutes parlementaires, parfois le ton monte, mais là il y une forme d'insulte, non pas aux députés socialistes mais aux citoyens français", avait lancé M. Ayrault, après la levée de la séance. Il avait qualifié les propos de M. Baroin de "faute politique".

Une fois revenu dans l'hémicycle, à la reprise des débats sur le projet de budget 2012, M. Ayrault a lancé au président de l'Assemblée: "J'aurais aimé que vous disiez vous-même qu'ici aucun député ne siège pas effraction mais seulement par la volonté du peuple français." "Croyez-vous que Lionel Jospin aurait été nommé Premier ministre (par le président Jacques Chirac) s'il était entré ici par effraction?", a-t-il ajouté.

Quant au président des députés UMP, Christian Jacob, il a souhaité ramener les choses à "un incident de séance", indiquant que M. Baroin avait voulu rappeler "la démagogie des promesses socialistes".

Regardez:


Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de calixthe
9/novembre/2011 - 18h22

il a l'air crevé mais pour une fois, qu'il bosse, le chouchou et le lèche bottes du président... il l'a voulu le ministère des finances et a même fait un caprice pour l'avoir; alors maintenant qu'il bosse
qu'il arrête aussi de dénigrer les électeurs de gauche et que toute la France n'est pas de droite , n'a pas que de mauvais électeurs, etcc

Portrait de SOSIE
9/novembre/2011 - 14h58

Et ce n'est que le début...

Portrait de La-mire
La-mire (non vérifié)
9/novembre/2011 - 14h40

Qui a écrit çà sinon un fouille merde !!

koh lantaise a écrit :
On a déjà Cécile Térébenthine qui réclame un arrondissement de Paris, la folle du Poitou l'Assemblée Nationale ... A qui le tour ?

Portrait de La-mire
La-mire (non vérifié)
9/novembre/2011 - 13h53

Démocratique ?

Dati accuse Fillon d'avoir acheté deux élus pour s'implanter dans la capitale !

Portrait de La-mire
La-mire (non vérifié)
9/novembre/2011 - 13h39

Si tu pouvais nous donner le nom d'une personne qui aime Sarkozy à part Hortefeux et Morano ?

Portrait de Bichon33
9/novembre/2011 - 13h36
La-mire a écrit :
à Fillon qui veut être maire de Paris mais Dati aussi..;-)

Filli ... vs .. Daton quel beau combat !!
:)

Portrait de La-mire
La-mire (non vérifié)
9/novembre/2011 - 13h34

à Fillon qui veut être maire de Paris mais Dati aussi..;-)

Portrait de Bichon33
9/novembre/2011 - 13h28

mais non >Jean Pierre !

on peut dire
quand il n'y a plus d'avoine les chevaux se battent ..

ou quand il n'y a plus de foin au râtelier les chevaux se battent..

j'ai eu trois chevaux pendant des années ..et je vous garantis qu'il est impossible de mettre de l'avoine dans un râtelier ..c'est une sorte "d'échelle" horizontale ..
l'avoine se se donne en grains aplatis (de préférence) et dans des seaux !
pour le reste ,oui j'avais compris ce que vous vouliez dire .
:)

Portrait de Bichon33
9/novembre/2011 - 12h36

:)

j'avais parlé de jean pierre à "castor" hier ..(il faisait exactement la même citation -avec avoine à la place de foin ....:).)
il n' a pas répondu
je recite ..

La métaphore de l'avoine au râtelier avait déjà été présentée ici par "notre cher Jean pierre )..

je lui avais répondu qu'il est impossible de mettre l'avoine au râtelier ..on la donne dans des seaux et si possible en ayant aplati les grains d'avoine.;sinon on la retrouve intacte dans les crottins !!

et pour un beau poil on ajoute de la graine de lin !!
:)

Portrait de La-mire
La-mire (non vérifié)
9/novembre/2011 - 12h02

Souvenirs,souvenirs..;-)

« Nous sommes confrontés à un dérapage sans précédent des déficits publics »

Alain Juppé, le 22 juin 1995, tout juste nommé Premier Ministre, qui flingue l’ex ministre du Budget, un certain Nicolas Sarkozy...

En 1993, Edouard Balladur s’installe à Matignon et demande à Sarkozy quel poste lui ferait plaisir en plus de la fonction de porte-parole. L’intéressé demande le Budget avec la conviction que là se forgent de grands destins (il a les exemples de Fabius et de Juppé en tête).

Alors que Balladur multiplie les promesses électorales en vue de l’élection présidentielle de 1995, son ministre du Budget ouvre grand les vannes. Même le tiède Edmond Alphandéry, Ministre de l’Economie et des Finances, s’en émeut dans une lettre confidentielle adressée le 27 janvier 1994 au chef du gouvernement : « La dette de l’Etat passera de 2100 milliards de francs fin 1992 à 2900 milliards fin 1994. » Il ajoute cruel : « En l’espace de 3 ans, son évolution aura été voisine de celle observée de 1982 à 1991 » c’est-à-dire sur une période où le pouvoir était occupé essentiellement par les socialistes. Nommé Premier ministre , Juppé flingue Sarko lors d’une conférence de presse restée célèbre, le 22 juin 1995 : « Nous sommes confrontés à un dérapage sans précédent des déficits publics. Le constat est calamiteux. »

Il faut dire que les déficits représentent 6% du PIB alors que les pays européens ont fixé la limite à 3% pour pouvoir préparer la monnaie unique. Les prévisions du ministre sortant sont presque toutes fausses : il promettait un déficit budgétaire de 275 milliards de francs pour 1995, et le nouveau gouvernement se rend compte que le chiffre sera plutôt de 322 milliards. Les 260.000 à 300.000 créations d’emplois promises de sont plus que 141.000. Sarkozy à Bercy ? Un franc succès, un très cher souvenir !

Portrait de La-mire
La-mire (non vérifié)
9/novembre/2011 - 11h27

la droite méprise le peuple on l'a vu sur le référendum de la constitution européenne et là même chose à nier l'élection du PS par le peuple avec ce mot de effraction de l'autre pistonné de Baroin et vous les sarkolâtres plus on méprise votre vote plus vous aimez ça comme tout troupeau qui se respecte la cloche et la trique vous guide..!!

Portrait de butterfly974
9/novembre/2011 - 11h04

moi ce que j'en dit c'est que cette bref a été consultée 15 742 fois et a suscité 205 commentaires ce qui la place numéro 1 comme la plus lue depuis hier et ce qui m'inquiètes c'est pas vraiment la nouvelle en elle même mais son pourquoi, le but de cette phrase, alors je vais me pencher sur les votes de ces prochains jours suis presque sûre que cette soit disant bombe en cache une bien plus grave mais qui passera elle totalement inaperçue.

Portrait de Gégé94
9/novembre/2011 - 10h25


En France, la dissolution de l'assemblée nationale est une procédure prévue par la Constitution de la Vième Républiques.
Elle permet, sous certaines conditions, au Président de la République (Et à lui seul) de mettre fin à une législature avant son expiration légale et de provoquer de nouvelles élections législatives.
En 1997, Monsieur Chirac, pour des raisons qui lui étaient propres et conseiller par son secrétaire général à l’Elysée, Monsieur De Villepin, décida de dissoudre l'assemblée Nationale et de provoquer de nouvelles élections législatives.
Malheureusement pour le camp Chirac et contre toute attente, c’est la gauche qui gagne ces élections, obligeant Chirac à cohabiter avec un gouvernement de Gauche.

Et oser affirmer qu’en 1997, la gauche avait pris le pouvoir "par effraction", cela démontre un manque total de "culture politique" de la part de ce Ministre.

En effet c’est ignoré que les députés sont élus au suffrage universel direct, au scrutin uninominal majoritaire à deux tours par des citoyens français.

Portrait de TELELUX
9/novembre/2011 - 10h22

IL EST GRAND TEMPS QUE LES FRANCAIS SE REVEILLENT ET QU ILS VOTENT EN 2012 POUR DES ELUS COMPETENT.ON VIVAIENT BIEN MIEUX DU TEMPS DE MR JOSPIN.MOINS DE PAUVRETE CAISSE DE SECU EQUILIBRE ETC ETC...

Portrait de Gégé94
9/novembre/2011 - 09h47

Hier, au grand journal de Canal+, mme Dati a encore fait des siennes.
Je me rends compte que le cas Dati à Paris n’est toujours pas réglé et monsieur Baroin ose nous donner des leçons de moral.
Et si monsieur Baroin (Le fils de son père) commençait par nous parler des amitiés de son père avec certains barons socialistes de la loge maçonnique de France, notamment F. Mitterrand.

Portrait de naya64
9/novembre/2011 - 09h47

Honte

La remise en question par un ministre d'état d'une élection démocratique, qui plus est dans l'hémicycle, est un scandale qui devrait soulever l'indignation, que l'on soit de droite ou de gauche. Et, à la lecture de nombreux commentaires, on ne peut que constater qu'il n'en est, hélas, rien.
La gauche n'a jamais mis en cause la légitimité de l'élection de Chirac en 2002, dans les conditions que l'on connaît. Il semble qu'une partie de la droite soit tout à fait disposée à brocarder la démocratie. C'est une véritable honte.

Portrait de naya64
9/novembre/2011 - 09h43

Ces propos sont scandaleux !

Baroin n'est pas à la hauteur de son poste de ministre des finances qu'il a obtenu en mettant des bâtons dans les roues à Bruno Lemaire il ne marquera pas les annales de la politiques .Faut il rappeler que son mentor est Chirac le président qui a fait de l'immobilisme durant 2 mandatures et a échappé à la justice durant des années en faisant jouer son immunité présidentiel !
Baroin chiraquien convertit au Sarkozisme est mal place pour donner des leçons de morales et insulter le suffrage universel.

Portrait de naya64
9/novembre/2011 - 09h40

Quelle honte pour la france d'étre représenté par un tel personnage. Ca va faire le tour des journaux télévisés etrangers. J'ai vraiment honte pour mon pays.

Portrait de corleone
9/novembre/2011 - 08h10

Baroin parlait par "effraction" de l'utilisation volontaire de la proportionnelle introduite sur les législative par la gauche sous le règne de Mitterrand pour favoriser des triangulaire avec le FN et reporter in fine le choix des électeurs ou des politiques de droite vers la gauche
est-ce que son analyse est juste? peut-être
en tout cas, la gauche a joué un rôle très ambiguë et discutable sur cette question qui a provoqué la droitisation sous Sarkozy qui lui a permis de siphonner ses voix FN et remporté l’élection présidentielle et les législatives
a malin, malin et demi...

Portrait de fanchb29
8/novembre/2011 - 23h21

C'est toujours un plaisir de lire vos contributions remplies de sagesse et de propositions constructives... Surtout ne changez pas...

Portrait de fanchb29
8/novembre/2011 - 22h57

Au moins mes commentaires ont le mérite d'être argumentés et respectueux des autres, ce qui est loin d'être le cas des votres...

Portrait de karinelectrik
8/novembre/2011 - 22h18

j'adore "questions au gouvernement"!!

Portrait de fanchb29
8/novembre/2011 - 22h06

Si votre seule réponse est l'insulte et le dénigrement, je ne vois pas l'intérêt de vos commentaires...

Portrait de fanchb29
8/novembre/2011 - 21h45

Les élections approchent...

On est maintenant parti pour le temps où chaque politique devra avoir dit la petite phrase qui fait mouche et qui plait à l'électeur pour se démarqué de son voisin.

On est parti pour quelques mois fort "distrayants" ou chacun nous sortira son petit discours bien préparé ou inspiré pour se faire (ré-)élire pour resté au pouvoir encore quelques temps...

Portrait de fanchb29
8/novembre/2011 - 21h32
cyrcatfran2 a écrit :
Je ne parlais pas réforme, je parlais expérience ! Et il est évident que Sarkozy a plus d'expérience que Hollande.

Dans mon post, je n'ai pas évoqué le sujet des réformes, mais tout simplement par exemple ce qu'il a pu décidé et qui a profité à tous les français....

Avoir un poste de ministre, si c'est juste pour validé ce qui arrive sur son bureau et bien paraître, je n'en vois pas l'intérêt et quelle expérience cela donne...

Et les deux ayant commencé à quelques mois près leur carrière politique, je ne vois ce qui pourrait les différencié sur ce point à part leur orientation politique...

Portrait de titony
8/novembre/2011 - 21h29

bravo M. Baroin il n'y a que la vérité qui blesse !!!

Portrait de Arthur2nd
8/novembre/2011 - 21h28

Des vrais gamins, aussi bien les députés que Baroin...

Portrait de La-mire
La-mire (non vérifié)
8/novembre/2011 - 21h16

Poudre aux yeux..

les nouvelles hausses d’impôts pèseront à 86% sur les ménages en 2013 !!

Portrait de fanchb29
8/novembre/2011 - 21h09
cyrcatfran2 a écrit :
Sauf que Sarkozy avait quand même été ministre du budget, ministre des Finances, ministre de la Communication et Ministre de l'intérieut alors que Hollande n'a exercé aucune fonction ministérielle ! Maintenant je ne rentrerai pas plus avant dans le débat, n'ayant de sympathie ni pour l'un, ni pour l'autre !

Et sur toutes les fonctions ministérielles qu'il a occupé, peux-tu m'indiqué dans laquelle il s'est illustré par son travail (et non par ses déclarations...) ?

Portrait de fanchb29
8/novembre/2011 - 21h02

Désolé, mais la presse n'est pas plus de droite que de gauche.

La presse se base sur l'opinion publique pour "orienté" dans un sens ou l'autre ses publications.

Au moment de son élection, pratiquement toute la presse faisait la promotion à outrance de la droite et du gouvernement en place à l'époque.

Maintenant, voyant que cette promotion a outrance a fait du mal à la presse, elle a en quelque sorte retournée sa veste (j'ai pas trouvé mieux comme expression) en descendant à fond le gouvernement.

Vu que la presse a besoin de lecteurs pour vivre, il lui faut toujours trouvé le sujet qui fera vendre... Et en ce moment, c'est d'être contre la droite...

Les plus vus