18/01/2009 11:28

Gaza: Appel désespéré en direct à la télé Israëlienne-VIDEO

Ce qui s'est passé samedi soir, en direct à la télévision Israélienne risque d'avoir un impact psychologique fort dans le monde entier, mais également en Israël.
Izz el-Deen Aboul Aish est un médecin connu des spectateurs israéliens. Ce gynécologue palestinien, qui parle parfaitement l'hébreu, exerce à la fois dans un hôpital de Tel Aviv et dans la bande de Gaza, où vit sa famille. Depuis le début des raids, il y a 21 jours, il était resté à Gaza. Il fut très vite sollicité par les média israéliens pour témoigner des conditions de vie sur place. Hier soir, sur la dixième chaîne, tout le monde attendait l'appel du médecin.

Mais son intervention n'a pas été celle prévue ! En direct, par téléphone, c'est un homme affolé qui a pris l'antenne... Devant des présentateurs médusés, il s'est mis à hurlé:  « Oh mon Dieu, Oh mon Dieu, mes filles ont été tuées. Ils ont tué mes enfants... Est-ce que quelqu'un peut nous venir en aide ? ».

Le présentateur est blême et aux bords des larmes, mais le direct se poursuit. Il interroge le medecin pour tenter de comprendre... "« Mes filles étaient assises à la maison, en train de planifier leur avenir... ». Il appelle à l'aide, demande des secours. Le présentateurs Israëlien donne alors l'adresse du médecin à Gaza pour que des ambulances aillent sur place.

Après quelques secondes, le journaliste retire son oreillette en direct et se lève. « Je ne peux pas raccrocher ce téléphone, je préfère sortir du studio », dit-il.

La séquence a été aussitôt diffusée sur YouTube, enrichie de sous-titres espagnols et anglais, et provoque, depuis, la polémique en Israël.

Plus tard, la mère de trois soldats a interrompu la conférence de presse tenue par le médecin Izz el-Deen Aboul Aish : «Pourquoi faites-vous de la propagande? Vous dénoncez Israël. Vous devriez avoir honte. Qui sait ce qui s'est vraiment passé dans votre maison?»

Revue de presse / Source: Le Figaro/20 Minutes/Reuters

L'émission en direct sous titrée en anglais


Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Wondad
28/janvier/2009 - 12h08

Marre de la propagande, et des copié/collé d'articles.

Portrait de Wondad
28/janvier/2009 - 10h48

Hourio, tu devrais faire un blog plutôt que de nous pollué le site avec tes commentaire qui n'en finisse pas.

Portrait de coolmika
25/janvier/2009 - 23h23

Merci à vous pour franchise

Portrait de coolmika
24/janvier/2009 - 21h34

Cher Ieoda,

Pourquoi Israel n'applique pas cette résolution ? la réponse est simple : il en va de sa survie !! Malheureusement, lorsque le contexte historique evolue de la sorte, on s'adapte... comme on peut !

Les "territoires palestiniens" se trouvent physiquement à une cinquantaine de kilomètres des villes les plus peuplées et servent de cachette à des mouvement terroristes notoires. Israel s'est retiré unilatéralement de Gaza, il n'y a plus une trace de colonie dans la bande de Gaza; qu'est ce que Israel y a gagné ? des roquettes sur ses villes sans le moindre avertissement ni la moindre raison si ce n'est l'antienne qui consiste à hurler sa haine.

Israel aimerait bien se retirer !! croyez-moi, ils n'ont rien à gagner la bas !! : ni ressources minières, ni interêt économique ! Le seul problème est que la nature a horreur du vide : dès que tsahal se retire, les mouvemements terroristes s'organisent, creusent des tunnels, acheminent des armes et commencent leur communication dégueulasse sur "le génocide" palestinien.

Les colonies ne sont qu'un pretexte ! c'est un epi-phénomène !! qu'est ce que les colonies ? des habitations israeliennes !! so what ? en quoi est-ce une atteinte au droit des peuples. Il y a 2 millions d'arabes qui habitent en Israel...

Portrait de AMIH
22/janvier/2009 - 17h49

depuis l'entrée de Tsahal dans la bande de Gaza, les médias parlent benoîtement d'"importation du conflit", de "violences intercommunautaires". Elles sont tout de même un peu à sens unique, les violences "intercommunautaires". Cela consiste, en gros, à ce que des jeunes gens d'origine arabo-musulmane s'en prennent à des juifs, manifestant par là leur soutien à leurs "frères" palestiniens opprimés. Ils n'ont d'ailleurs pas attendu le conflit de Gaza pour pratiquer ce sport, et l'agression ou l'injure adressée aux juifs est devenue un phénomène récurrent.

La mort de centaines de femmes et d'enfants palestiniens est un désastre humain qui doit susciter en tout homme l'horreur et la compassion. En conséquence de quoi, il est légitime d'aller casser la figure à un juif de France qui n'y est pour rien. Sans doute parce que ces gens-là, c'est bien connu, forment un lobby. Tout juif est complice.

Que soutiennent-ils, en tant que quoi manifestent-ils, ceux qui cassent du juif, et ceux qui manifestent contre l'opération israélienne ?

Soutiennent-ils le Hamas ? Savent-ils que les textes de référence de ce mouvement n'ont rien à envier à ceux du Parti nazi ? Que son objectif déclaré est de tuer les juifs et de détruire Israël ? Veulent-ils qu'Israël reçoive éternellement ses missiles sans réagir ? Savent-ils que l'intrication des combattants et des civils est telle, à Gaza, que faire le tri lors d'une opération militaire est d'une extrême difficulté ?

Réagissent-ils en tant qu'Arabes ? Mais ils sont français, et en quoi un Français est-il impliqué dans un conflit international, sinon au nom de la justice universelle ? Réagissent-ils alors au nom de la justice universelle ? En tant qu'êtres humains ? Mais alors, pourquoi ne se révoltent-ils pas quand on massacre les Indiens du Chiapas, les Tibétains ? Pourquoi les centaines de milliers de morts, les inconcevables cruautés perpétrées au Darfour ne les jettent-ils pas dans les rues ? Tout de même pas parce qu'elles sont le fait des milices d'un régime islamiste ? Pourquoi ne trouvent-ils pas étrange que les communautés juives aient quasiment disparu de tous les pays arabes, après persécutions et spoliations ? Pourquoi ne réclament-ils pas, au nom de la justice, le droit au retour des juifs chassés ?

PROPAGANDE PARANOÏAQUE

S'ils réagissent en tant qu'Arabes, où étaient-ils quand les Syriens ou les Jordaniens massacraient dix fois plus d'Arabes, palestiniens ou non, que Tsahal ? Savent-ils que l'un des rares endroits du Moyen-Orient où les Arabes bénéficient de droits démocratiques, c'est Israël ? Savent-ils que, pour la liberté, la démocratie, les droits de l'homme, il vaut infiniment mieux être arabe en Israël que juif dans un pays arabe, et, à bien des égards, qu'arabe dans un pays arabe ?

Savent-ils qu'Israël soutient financièrement la Palestine, soigne les Palestiniens dans ses hôpitaux ? Que les deux millions d'Arabes israéliens ont leurs députés ? Savent-ils que, si la haine antijuive et le négationnisme se déchaînent dans les pays arabes, attisés par une propagande paranoïaque, qui n'hésite pas à faire usage du faux antisémite des Protocoles des Sages de Sion, la réciproque n'est pas vraie ? Que si de nombreux Israéliens défendent les droits des Arabes, rarissimes sont les Arabes qui défendent des juifs ?

Réagissent-ils en tant que communauté opprimée ? Mais alors, pourquoi les Noirs de France ne s'en prendraient-ils pas aux Arabes qui les exterminent au Soudan ? Pourquoi la communauté indienne ne manifesterait-elle pas contre les régimes arabes du Golfe qui traitent leurs "frères" comme des esclaves ? Voilà qui mettrait de l'ambiance dans la République !

Réagissent-ils en tant que musulmans ? Mais où étaient-ils quand on les massacrait en Bosnie, en Tchétchénie, en Inde ? Leur silence ne s'explique tout de même pas parce que les massacreurs n'étaient pas des juifs, n'est-ce pas ? Savent-ils que les musulmans d'Israël pratiquent librement leur culte ? Que l'université hébraïque de Tel-Aviv abonde en jeunes filles voilées ? Combien de juifs en kippa au Caire, à Damas, à Bagdad ? L'exigence de justice est-elle à sens unique ?

On finit donc par se dire que ces manifestations, les violences et les cris de haine qui les accompagnent ne sont motivés ni par la compassion envers les victimes palestiniennes, ni par le souci de la justice, ni même par la solidarité religieuse ou communautaire, mais bien par la bonne vieille haine du juif. On peut massacrer et torturer à travers le monde cent fois plus qu'à Gaza, le vrai coupable, le coupable universel, c'est le juif.

Une poignée de juifs qui transforment un désert en pays prospère et démocratique, au milieu d'un océan de dictatures arabes sanglantes, de misère, d'islamisme et de corruption, une poignée de juifs qui, en outre, décident de ne plus être victimes, voilà qui est insupportable. Il faut donc bien que les juifs soient coupables, sinon où serait la justice ?

Portrait de pirkpir
22/janvier/2009 - 12h15

WIKIPEDIA....

A méditer...

Portrait de pirkpir
22/janvier/2009 - 12h11

Génocide

Un génocide est l'extermination physique, intentionnelle, systématique et programmée d'un groupe ou d'une partie d'un groupe ethnique, …

Durant un conflit politique (guerre ou occupation), la résistance est l’action de résister à une agression, une contrainte, une oppression physique ou/et morale.

La Résistance désigne aussi le combat contre un envahisseur, un occupant ou un régime indésirable.La Résistance désigne aussi le combat contre un envahisseur, un occupant.

La Résistance désigne généralement la Résistance intérieure française pendant l’Occupation allemande, que l'on distingue de la Résistance extérieure française, incarnée par la France libre.
La médaille de la Résistance française a été instituée pour récompenser des actes remarquables ayant contribué à la Résistance du peuple français contre l’ennemi à partir du 18 juin 1940.

Un crime de guerre est une violation des lois et coutumes de guerre d'une particulière gravité.
Les crimes de guerre sont définis par des accords internationaux et en particulier dans le Statut de Rome (les 59 alinéas de l'article 8 1), régissant les compétences de la Cour pénale internationale (CPI), comme des violations graves des Conventions de Genève. Ceci inclut les cas ou une des parties en conflit s'en prend volontairement à des objectifs (aussi bien humains que matériels) non militaires. Un objectif non militaire comprend les civils, les prisonniers de guerres et les blessés.

La propagande désigne l'ensemble des actions menées dans le cadre d'une stratégie de communication par un pouvoir politique ou militaire pour influencer la population dans sa perception des évènements, des personnes ou des enjeux de façon à l'endoctriner ou l'embrigader.

Il faut faire croire
1/ que notre camp ne veut pas la guerre
2/ que l’adversaire en est responsable
3/ qu’il est moralement condamnable
4/ que la guerre a de nobles buts
5/ que l’ennemi commet des atrocités délibérées (pas nous)
6/ qu’il subit bien plus de pertes que nous
7/ que Dieu est avec nous
8/ que le monde de l’art et de la culture approuve notre combat
9/ que l’ennemi utilise des armes illicites (pas nous)

que ceux qui doutent des neuf premiers points sont soit des traitres, soit des victimes des mensonges adverses (car l’ennemi, contrairement à nous qui informons, fait de la propagande).

Portrait de symplynina
20/janvier/2009 - 15h17

Non, c'est un conflit politique, un race et une religion c'est 2 choses différentes car je te disait aussi qu'il y a des Palestiniens Chrétiens...
qui sont logés à la même enseigne. Hourio a tout bon dans ce qu'il te disait.
Le pb de religion serait essentiellement basé sur les monuments religieux des 3 religions qu'accueille Jerusalem, ça c'est une histoire vieille comme le monde donc HS... qui n'explique en rien le conflit actuel qui est purement politique. Et tu parlais de Moyen-Age, mais n'oublie pas qu'Israel est un Etat récent, donc c'est d'époque je vais te dire :-) mais y a pas les même moyens ;-) Les religions sont toutes respectables c'est le racisme qui est intolérable.

Portrait de Wondad
20/janvier/2009 - 15h11

Donc contrairement à ce que dit "Hourio", c'est principalement un conflit de religion. C'est désespérant à notre époque de se battre pour encore ça. On est plu au Moyen-âge.

Portrait de symplynina
20/janvier/2009 - 15h07

ça ils le reconnaitront jamais et pourtant les faits sont là, et y en a même qui ose trouver justifications de la mort d'innocents alors plus rien ne m'etonne. J'ai l'impression qu' en fonction d'une race, les humains auraient presque une autre valeur alors on conclu que c'est pas si grave et que c'est presque normal. Il manque bcp d'humanité c'est plus ça qui me fait peur!

Portrait de symplynina
20/janvier/2009 - 15h03

C'est un état récent ceci explique celà, avec une histoire lourde, de conflits, de religion, de terres, de sang,
Tant qu'il y aura Goliath contre David ça pourra pas le faire désolée :-).
Tu peux pas humilier quotidiennement un peuple et après t'attendre à ce qu'ils subissent encore et toujours, ils ont le statut de réfugiés par 2 fois, on les a chassés de chez eux, faut pas réver un moment faut que les autorités internationales réagissent et que surtout que les règles soient respecter par tous car là on voit bien qu'Israel a tout les droits et outrepasse même les Droits de l'Homme. Pour un peuple ayant vécu par le passé autant d'atrocités, ça fait peut peur de les voir en bourreaux maintenant.

Portrait de Wondad
20/janvier/2009 - 14h58

C'est les même qui donnent des leçons sur le racisme au pays occidentaux. Bah c'est du propre.

Portrait de symplynina
20/janvier/2009 - 14h51

Le pb c'est qu'on peut pas "donner" une terre sans tenir compte des personnes y habitant avant...à savoir les Palestiniens,
Cette terre d'Israel n'est devenue possible que lorsque M. Weizmann (créateur de l'Acetone qui permet de faire des bombes) a sympathiser avec M. Balfour qui a donner la Déclaration de Balfour en 1917 pour l'établissement d'un foyer Juif en Palestine mais en précisant de respecter les religions et les personnes l'occupant.
Cependant, en 1919 M. Weizmann et tout les autres précisent bien leur intention qui est de prospérer et favoriser l'immigration massive pour monopoliser le pays et en prendre son gouvernement. Profitant de la fin du mandat britannique sur la Palestine, et surtout fin de la 2ème Guerre Mondial, les juifs viennent en masse malgré le refus Britannique qui donne le dernier mot à l'ONU...en gros voilà la story. On a accordé la migration sur cette terre pour essuyer les méfaits de la 2ème Guerre Mondial et ce sont les Palestiniens qui en payent les conséquences aussi macabres que celles du temps des Nazis. Car on distingue bien les catégories de personnes par leur races, les Palestiniens Musulmans et Chrétiens sont logés à la même enseigne alors il ne fait pas bon d'être né du mauvais coté...

Portrait de Wondad
20/janvier/2009 - 14h49

Merci symplynina. Ils sont incapable de vivre ensemble? On y arrive bien chez nous. Ils sont pas arriérés quand même?

Portrait de symplynina
20/janvier/2009 - 14h42

Whaouuuuu, c'est enorme!
Désolée mais on t'a dit des bétises, il n'existe pas de terre sans peuple pour un peuple sans terre, encore moins en 48 date de la création d'Israel...Mais si tu parles du temps des dinosaures :-) et même en ce temps là, les premiers habitants de la Palestine étaient les Philistins, les Hebreux sont venus après et ce sont les Romains qui les ont virés mais ça faudra réviser ton histoire c'est bien long...Mais les hostilités sont venus dès que les Juifs ont voulu volontairement monopoliser (pas ds le pacifisme hein) la Palestine pour s'y implanter durablement (voir Weizmann propos de 1919), les actes terroristes pour y arriver, achat d'armes alors qu'Israel n'existe pas encore, que les Britanniques interdit l'immigration massive mais on laisse faire...on a virer 800 000 personnes de là qui n'ont rien demandé...que de vivre en paix chez eux.:roll: Après si tu trouves ça logique :roll:

Portrait de Wondad
20/janvier/2009 - 14h41

Limite boulet le garçon. Je t'ai juste posé une question. J'espérai juste une réponse. Est-ce-que quelqu'un ici sait pourquoi ils se foutent sur la gue.le depuis des siècles? On peut pas prendre parti sans connaître l'histoire.

Portrait de Wondad
20/janvier/2009 - 13h48

Au tout départ, qui a commencé les hostilités? Je connais pas trop l'histoire, mais j'ai eu ouïe dire qu'on a donné une terre aux juifs, qu'ils l'ont faient prospérée, et qu'on leur a repris. C'est vrai? Ou on m'aurait menti?

Portrait de chamay2
20/janvier/2009 - 12h21

et avec tous tes copiés- collés, tu trouves que la propagande est en faveur des juifs ou d'Israël ???? tu es sur que tu sais lire le marocain ??? et pourquoi les modérateurs laissent faire des copies de ces articles ??? je pensais que le plagia d'autres sites étaient interdit... A méditer...

Portrait de Wondad
20/janvier/2009 - 11h00

La guerre de religion, c'est comme se battre pour savoir qui à le meilleur ami imaginaire!!:mrgreen:

Portrait de Wondad
20/janvier/2009 - 10h01

ça donne envie de croire en dieu tout ça. Elle est belle la religion. Elle n'est pas censer être paix et amour plutôt que pet et haine. ça fait des siècles qu'ils se tappent dessus. Au nom de qui? De quoi? Elle est loin d'être "sainte" cette terre...

Portrait de symplynina
19/janvier/2009 - 21h42

Propagande : En général, toute institution qui a pour but la propagation d'une croyance religieuse.
Par extension, toute association dont le but est de propager certaines opinions.

---->En postant ici et en donnant son opinion on en fait forcément.:mrgreen:

Portrait de symplynina
19/janvier/2009 - 20h00

L’armée israélienne a brisé dans la nuit de mardi à mercredi la trêve qui prévalait avec le Hamas palestinien, en effectuant une incursion qui a causé la mort de six activistes palestiniens. Le Hamas, qui contrôle la bande de Gaza, a répliqué en tirant une cinquantaine de roquettes en direction du territoire israélien, sans faire de victime. Cet incident est le premier depuis la conclusion, en juin, d’une trêve entre le mouvement islamiste palestinien et le gouvernement israélien.

6 Novembre 2008 - Libération

--->C'est Israel qui a violé la trève :arrow:

Portrait de Le Renard
19/janvier/2009 - 16h04

Et les voitures cramées c'est de la désinformation? Et les magasins saccagés, c'est de la désinformation? Tu seras gentil d'éviter de me traiter de menteur, les manifestations pro-palestiniennes se sont terminées par des émeutes et de la casse, même si la vérité te déplaît.

Portrait de juber
19/janvier/2009 - 15h57

Personne n'est dupe de votre discours franchement judéophobe ; tout d'abord, ce n'est pas un génocide mais une guerre. Quan il y a eu l'affrontement entre l'armée algérienne et le GIA, avez-vous ultilisé le mot de "génocide" ? Mais c'est vrai que des musulmans tuant d'autres musulmans, c'est génant de mettre une étiquette là-dessus. D'autre part, ce comparatif "les victimes d'hier sont devenus les bourreaux d'auojurd'hui" choque à la fois l'honneteté et l'intelligence. Il n'y a pas de campas de concentration en Israel, la presse est libre (même celle de l'opposition) et vous avez le droit de critiquer Israel. Alors, vos grandes phrases sensés rameuter les bonnes consciences, sachez que seuls les faibles d'esprit peuvent y être sensibles.

Portrait de Le Renard
19/janvier/2009 - 15h56

Tout à fait!! On l'a bien vu avec les manifestations! Comme par hasard il n'y a que celles du "camp des opprimés" (tu parles!!) qui se sont mal terminées.

Portrait de juber
19/janvier/2009 - 15h52

Et toi, tu vis à Gaza ???

Portrait de juber
19/janvier/2009 - 15h41

J'attends toujours et désepêrement l'interview par Robert Ménard de Guilad Shalit.

Portrait de juber
19/janvier/2009 - 15h40

Je l'attendais celle-là ! Ygal Amir ne vaut pas mieux que le commando qui a assassiné Anouar El-Sadate ; à la différence que cet étudiant israelien a agi seul, alors que les meurtriers du Président egyptien ont reconnu l'implication et le financement en provenance des Frères Musulmans.

Portrait de juber
19/janvier/2009 - 15h35

Ce n'est pas le fait qu'ils ne puissent assumer leurs spectacles respectifs qui soit choquant mais, plutôt cet espèce de fascisme rampant qui, par la rue ou des moyens de pression anti-démocratiques, teste la résistance de la République en vue d'imposer sa "pensée unique". En allant à Gaza, l'armée israelienne a tenté de limiter les dégats au maximum ; je ne connais aucune guerre qui se soit déroulée sans victime civile. Le chagrin de ce père est, certes, interrogateur pour les consciences occidentales mais, ces mêmes consciences occidentales ne se sont jamais retrouvées dans une situation où, à chaque instant depuis 8 ans, un obus ou une roquette risque de tomber sur sa maison. Il est facile aujourd'hui de critiquer Tsahal (qui a tué moins de palestiniens que tous les pays arabes réunis : Jordanie - Liban - Egypte - Syrie) mais, que penser du silence entourant la duplicité et l'indifférence du Hamas à l'égard des populations de Gaza ? Quand la guerre sera terminée, les vidéos parleront...

Portrait de juber
19/janvier/2009 - 15h22

Le seul dirigeant arabe d'envergure ayant reconnu l'Etat d'Israel et son droit à la vie et à la sécurité a été assassiné par un commando issu des Frères Musulmans. La même obédience que le Hamas.

Les plus vus