08/11/2011 15:41

Procès de la mort de Michael Jackson : le Dr Murray déclaré coupable

Le docteur Conrad Murray a été reconnu coupable lundi de l'homicide involontaire de Michael Jackson après un mois et demi de procès, ressortant menottes aux poignets de la salle d'audience.

Au deuxième jour de leurs délibérations, les douze jurés réunis à la cour supérieure de Los Angeles ont reconnu à l'unanimité que le Dr Murray s'était rendu coupable de "négligence criminelle" contribuant ainsi au décès brutal du "roi de la pop" à l'âge de 50 ans.

Michael Jackson est mort le 25 juin 2009 d'une "grave intoxication" au propofol, un puissant sédatif qu'il utilisait comme somnifère avec la complicité du Dr Murray. Ce dernier, qui était son médecin personnel depuis deux mois, avait reconnu lui en avoir administré le matin de sa mort.

Le médecin âgé de 58 ans, qui a gardé un visage de marbre à l'énoncé du verdict, a quitté la salle du tribunal menotté: il a été remis aux autorités pénitentiaires qui devraient le placer en détention jusqu'au 29 novembre, date à laquelle lui sera signifiée sa peine. Il risque jusqu'à quatre ans de prison.

Le juge Michael Pastor a estimé que sa conduite "imprudente" présentait un risque pour la sécurité publique et que "sa détention était appropriée". Il a refusé toute possibilité de versement d'une caution.

Dans la salle, la mère du chanteur a étouffé un sanglot dans son mouchoir en entendant la condamnation filmée en direct. Son fils Randy l'a prise dans ses bras. Sur les rangs, étaient présents également le père de Michael Jackson, ses deux soeurs La Toya et Rebbie ainsi que son frère Jermaine.

Les sept hommes et cinq femmes du jury ont suivi les réquisitions du procureur qui accusait le cardiologue d'avoir fait preuve de "négligence criminelle" dans les soins apportés à Michael Jackson.

Jeudi, dans son réquisitoire, le procureur David Walgren avait affirmé que "les preuves dans ce dossier" étaient "accablantes" et montraient que Conrad Murray avait agi avec "une négligence criminelle", privant les enfants de Michael Jackson d'un "père" et le monde d'un "génie".

Le Dr Murray n'était qu'un "petit poisson" dans cette affaire, avait rétorqué l'avocat du médecin, Ed Chernoff, affirmant lors de sa plaidoirie finale que les témoins du parquet s'étaient mis d'accord pour fabriquer de toutes pièces une version des faits incriminant le praticien.

L'avocat a fait tout son possible pour convaincre le jury de la dépendance du chanteur aux sédatifs et aux analgésiques, en décrivant ses visites régulières chez son dermatologue, dont il ressortait sonné, ou ses efforts désespérés pour obtenir du propofol.

Pendant les six semaines de procès, dont les débats ont commencé le 27 septembre, 49 témoins se sont succédés à la barre. Le Dr Murray a préféré user de son droit au silence et n'a pas témoigné.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Yoenaï
8/novembre/2011 - 13h47

le pauvre il en prend 4 ans pour un monsieur qui s'est tué lui-même,MJ est mort par la lui-même,par la pression de ses fans et de la presse et surtout par sa famille qui se servait de lui pour avoir de l'argent

Portrait de xalle17
8/novembre/2011 - 12h20

Je partage un peu votre avis ...Il y a beaucoup de responsables en fait ...le medecin surement , l'entourage de MJ et MJ lui même !
La star etait sous la dépendance du propofol..Est ce qu'un autre medecin aurait differememnt ? je ne sais pas .La vie de Mj etait plus que compliquée et son medecin a agit par imprudence surement sans l'intention de tuer le chanteur ..

Portrait de Amyflash
8/novembre/2011 - 10h25
SOSIE a écrit :
Une mascarade, les Jackson ne sont intéressés que par l'argent.


Je vous l'accorde, qui ne l'est pas?... Mais il ne faut pas tout confondre! Cela ne disculpe d'aucune manière ce charlatan!

Portrait de SOSIE
8/novembre/2011 - 09h59

Une mascarade, les Jackson ne sont intéressés que par l'argent.

Portrait de LoladeL
8/novembre/2011 - 08h54

Mais tout ça était joué d'avance, se sont le pot de fer contre le pot de terre ... Juste pour que les assurances règlent entre elles le problème ...
Rip Mickael, mais c'était un toxicoman ....

Portrait de Mynerve
8/novembre/2011 - 07h55

Portrait de 2000watts
8/novembre/2011 - 01h40
Amyflash a écrit :
Oui, j'avais lu quelque part qu'il lui avait pratiqué un massage cardiaque sur son lit, alors que cela doit se faire sur une surface dure... aberrant. surtout de la part d'un gars qui se dit "cardiologue"!


Le procès a montré qu'avant même de faire appeler les secours par un tiers (24 minutes après avoir découvert MJ !), Murray a demandé à ce tiers de dissimuler des preuves (bouteilles de propofol placées dans des sacs déposés ensuite dans un placard). Il avait d'ailleurs entre temps très probablement dissimulé le système de perfusion intraveineuse goutte-à-goutte dans ses poches ("IV line" en anglais, preuve ultime qui n'a jamais été retrouvée et qui aurait démontré qu'une perfusion continue (mise en place par Murray comme les 60 jours précédents) était en cours quand MJ est mort). Rappelons que Murray a utilisé plus de 15 litres de Propofol en 60 jours et prétend ce soir là n'en avoir injecté que 25mg !!! La procureur a montré une photo prise à son arrivée à l'hôpital où Murray porte un baggy avec de larges poches. Un expert a témoigné du fait que seul ce scénario d'une perfusion goutte-à-goutte en continue (qui se poursuit après le décès) était compatible avec les taux astronomiques de propofol retrouvés dans le corps de MJ lors de son autopsie. Le pire, c'est qu'après avoir accompagné les enfants de MJ à l'hôpital, Murray a ensuite tenté (sans succès) de revenir sur les "lieux du crime" pour probablement récupérer ces preuves incriminantes cachées dans le placard. En fait, dès l'instant où il a trouvé MJ mort, Murray n'a agi qu'en pensant à sauver sa peau : refus d'appeler les secours instantanément, dissimulation de preuves, mensonges aux sauveteurs puis aux policiers (2 jours plus tard). Toutes ses actions/déclarations dans les premières minutes et les premiers jours prouvent qu'il était parfaitement conscient d'être la cause directe de la mort de MJ. Alors que Michael gavé de propofol était en train d'étouffer seul sur son lit (le simple fait de lui relever le menton afin d'empêcher l'obstruction des voies aériennes aurait pu lui sauver la vie), Murray était au téléphone (en tout plus de 90min) dans le dressing ou la salle de bain en train de papoter avec ses anciens patients puis ses nombreuses maîtresses...

Portrait de Amyflash
8/novembre/2011 - 00h17


Oui, j'avais lu quelque part qu'il lui avait pratiqué un massage cardiaque sur son lit, alors que cela doit se faire sur une surface dure... aberrant. surtout de la part d'un gars qui se dit "cardiologue"!

Portrait de Amyflash
8/novembre/2011 - 00h05
phantm72 a écrit :
ce sont avant tout les médias qui ont pousser michael jackson dans cette descente aux enfers. ca les arrangeait de donner du crédit a des petits cons de 8 ans qui apres la mort du roi de la pop ont déclarer que c'était leur parent qui les avaient pousser à tout inventer en chialant. Pour ce qui est du docteur, je ne comprend pas comment il à pu excercer aussi longtemps, bien fait pour sa gueule mais malheureusement il ne prendra que 4 ans.

Pourquoi ne pas aller plus loin encore? Les médias ont donné au public exactement ce qu'il voulait, du sensationnel, l'histoire s'est vendue comme des petits pains, c'est forcément que ça intéressait quelqu'un... ce serait donc la faute du public?
Indirectement, les médias ont contribuer à en faire une sorte de bête de foire, ce qui n'a pas du arranger son état mental, pour sûr. Mais le responsable direct de sa mort, c'est son médecin.
C'est bien qu'il ait éte reconnu coupable, mais malheureusement si cela suffisait à resussiter les morts, on serait au courant. Ça ne le ramènera pas...

Portrait de phantm72
7/novembre/2011 - 23h58

ce sont avant tout les médias qui ont pousser michael jackson dans cette descente aux enfers.
ca les arrangeait de donner du crédit a des petits cons de 8 ans qui apres la mort du roi de la pop ont déclarer que c'était leur parent qui les avaient pousser à tout inventer en chialant.

Pour ce qui est du docteur, je ne comprend pas comment il à pu excercer aussi longtemps, bien fait pour sa gueule mais malheureusement il ne prendra que 4 ans.

Portrait de Amyflash
7/novembre/2011 - 23h50

MJ en grande partie responsable, d'accord.... mais le boulot d'un médecin c'est de ne pas mettre la vie de ses patients en danger, quels qu'ils soient, quels que soient leurs désirs ou leurs moyens. C'est une faute grave qui exige des sanctions, pour moi le verdict est logique.

Portrait de 2000watts
7/novembre/2011 - 23h48


Défendre le Dr Murray et blâmer Michael Jackson, c'est exactement la même chose que défendre le Dr Maure (ce chirurgien esthétique véreux qui opérait dans des caves en écharpant ses 'patientes' ). Est-ce que parce que ses victimes avaient fait appel à lui, le Dr Maure n'était responsable de rien et méritait de continuer à pratiquer ? Cela n'a pas de sens. MJ a mis sa vie entre les mains d'un homme qui n'avait ni les qualifications ni le matériel nécessaire pour lui injecter en toute sécurité un agent anesthésique intraveineux potentiellement mortel. Ce docteur a pris l'entière responsabilité de procéder à des expérimentations aberrantes dans des conditions contrevenant à toutes les règles de la médecine. Dans ces conditions la mort de MJ était inévitable et c'est bien le docteur Murray qui en a la directe responsabilité.

Les plus vus