07/11/2011 16:19

Justice: Jacques Dessange doit retirer de son livre les attaques contre son fils

Le tribunal de grande instance de Paris a accordé lundi au coiffeur Jacques Dessange le droit de diffuser son livre "Le complot" sur des sites internet à son nom, mais l'a l'obligé à en supprimer tous les passages dans lesquels il attaque violemment son fils Benjamin.Le fondateur des salons de coiffure éponymes était poursuivi en justice par Dessange International après la publication d'un opuscule dans lequel il s'en prenait à son fils, Benjamin, président du directoire de la société.

Dans cet ouvrage, d'une quarantaine de pages, intitulé "Le Complot" et publié sur des sites à son nom, Jacques Dessange avait fait de nombreux griefs d'ordre personnel et professionnel à son fils, l'accusant notamment de l'avoir évincé du groupe lorsque celui-ci a été vendu en 2008.

Dessange International demandait que Jacques Dessange ne puisse plus utiliser son nom sur des sites internet créés pour diffuser l'ouvrage et l'interdiction de l'ouvrage.

Selon l'ordonnance, le juge des référés a autorisé Jacques Dessange à utiliser son nom sur des sites internet afin de diffuser l'ouvrage. Mais il lui a fait "injonction" de supprimer toutes les pages du "Complot" attaquant la vie privée de Benjamin Dessange que ce soit pour une diffusion internet ou "tout autre support".

Me Charles-Emmannuel Soussen, avocat de Jacques Dessange, avait plaidé "le droit de conserver son nom notamment à des fins privées" et "la suppression de certains passages".

M. Dessange a été condamné à payer un euro de dommages et intérêt à son fils et 1.200 euros de frais de procédure. S'il ne supprime pas les passages du livre incriminés, il sera en outre soumis à une astreinte provisoire de mille euros par infraction et par jour de retard, a décidé le tribunal.

Destiné lors de sa publication en février aux seuls franchisés Dessange, "Le complot" avait ensuite été largement diffusé sur internet notamment sur des sites créés début septembre par Jacques Dessange sous son nom. 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Actarus49
Actarus49 (non vérifié)
7/novembre/2011 - 21h48
Melvill 25 a écrit :
Il ne faudra pas 3 générations pour couler la boite ! Pauvre Jacques Dessange !


Il n'en suffirait que d'une si ces dames et demoiselles boycottaient purement ces salons de la honte...Pour le fondateur justement.

Portrait de Actarus49
Actarus49 (non vérifié)
7/novembre/2011 - 20h54

Incroyable...Mais où va-t'on? Quelle crédibilité pour les magistrats aujourd'hui??? "Accorder qu'il utilise" son propre nom! Celui qui a fait la marque!
Refuser, au nom de quel principe(???!!!), qu'il parle de son fils dans un livre?...On en est revenu à l'Inquisition??...........................................:(
Doit-il brûler ses livres en place publique aussi???
La magistrature, en particulier, et la justice, en général, sont devenus dans ce pays, initiateur des droits de l'homme, de vastes foutaises et bouffons...

Portrait de incuriasui
7/novembre/2011 - 18h39

il l a coiffé sur le poteau, hoho!

Les plus vus