07/11/2011 10:29

Un rassemblement à Paris pour soutenir Charlie Hebdo et "le droit au blasphème"

Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées dimanche après-midi à Paris pour défendre "le droit au blasphème" et le rire comme "pulsion démocratique" en soutien au journal satirique Charlie Hebdo dont les locaux ont été détruits mercredi par un incendie criminel.

Sur le parvis de l'Hôtel de Ville, plusieurs personnes brandissaient la Une de Charlie Hebdo présentant le prophète Mahomet, "rédacteur en chef" d'un journal rebaptisé "Charia Hebdo", dont la parution, mercredi, a coïncidé avec l'incendie des locaux de l'hebdomadaire.

"Le droit au blasphème est en démocratie un droit absolu", a souligné Dominique Sopo, président de SOS Racisme, lors d'un rassemblement où la rédaction du journal satirique est arrivée derrière une simple banderole "Charlie Hebdo".

"Il faut une égalité de traitement" entre les différentes religions, a plaidé Charb, directeur de la publication du journal. "Il n'y a pas de raisons de prendre plus de gants avec les musulmans qu'avec les catholiques ou les juifs", a-t-il ajouté.

"Les dictatures sont des régimes tristes, le rire est aussi une pulsion démocratique", a appuyé Nicolas Demorand, le directeur de la rédaction de Libération, où est provisoirement hébergé Charlie Hebdo.

Le journal satirique paraîtra mercredi "comme si rien ne s'était passé", s'est-il félicité, en marge du rassemblement auquel ont notamment participé le maire (PS) de Paris, Bertrand Delanoë, la candidate à la présidentielle, Corinne Lepage (Cap21), ou encore la romancière Tristane Banon.

Nicolas Demorand a par ailleurs jugé "grotesques, ridicules" et de "régression démocratique" les menaces proférées dans le Journal du dimanche à l'encontre de Libération par l'un des membres du groupe de hackers turcs ayant revendiqué le piratage du site internet de l'hebdomadaire satirique français Charlie Hebdo.

Concernant l'incendie criminel, la police n'exclut aucune hypothèse pour le moment. L'enquête est confiée depuis mercredi soir à la Section antiterroriste de la Brigade criminelle, selon une source judiciaire.

Pendant les prises de paroles, plusieurs organisations parmi celles ayant appelé au rassemblement (SOS Racisme, MRAP, Licra, Ligue des doits de l'Homme, syndicats) ont fait un rapprochement entre les attaques visant Charlie Hebdo et la récente mobilisation de catholiques intégristes contre une pièce de théâtre jugée "blasphématoire" à Paris.

"On a soutenu le printemps arabe, mais on refuse l'automne et l'hiver fanatique", a souligné le dessinateur Cabu, figure de Charlie Hebdo.

Juste à côté du rassemblement, une dizaine de "musulmans" ont distribué gratuitement un livre intitulé "le vrai visage du prophète Mohammad, au-delà des caricatures". "On est venu pour dialoguer", a indiqué l'un d'entre eux, se présentant comme Yazid L., âgé de 38 ans.

"On n'est pas contre la liberté d'expression, mais contre l'insulte gratuite", a-t-il expliqué, affirmant agir en dehors de toute organisation.

Plus tôt dans la journée, une "contre-manifestation" avait rassemblé 150 personnes place de la République sans incidents, a-t-on appris de source policière.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de facile
7/novembre/2011 - 18h12
mbagnick a écrit :
Y a jamais eu de prophète. Prophète, miracle, religion, martyr, prière... Ces mots ne veulent rien dire. J'invite les gens à découvrir le gourou Mahomet dont le passe temps favori était d'enucleer ses opposants qui a initié un système fasciste (je condamne toutes les religions qui sont toutes des méthodes d'aliénation mentale). Quand hier des kamikazes africains ont fait des dizaines de morts au Nigeria, il ne faut pas perdre de vue que ces gens ont été manipulés. Ils auraient pu avoir une belle vie si ils n'avaient pas rencontré l'Isl... Ils n'ont pas decidé tout seul de faire ce massacre. On leur a dit "Dieu veut que tu te prive de manger pendant le mois sacré". Il parait que c'est quelque chose de bien alors qu'en realite c'est completement inutile. Ensuite on leur dit de faire plein d'autre chose au nom d'un Dieu vil et cruel. Et à la fin on leur a dit que Dieu serait super content qu'ils s'explosent en tuant un Max de méchants mécréants. Voilà la définition du fascisme: déshumaniser et transformer l'homme en arme.

Connaissez-vous vraiment cette religion, pour tenir ce genre de propos?

Portrait de silex
7/novembre/2011 - 16h06
Nantaise a écrit :
Y en a marre de vos commentaires racistes et islamophones vous avez pas honte vous avez aucun respect pour les gens qui ont une croyance vous avez tellement des vie de merde que vous êtes aigris et intolérants

ces croyances doivent faire partie de la sphère privée...les non croyants se sentent agressés par toutes ses pseudos vérités et ses donneurs de leçons...

Portrait de scarlettO
7/novembre/2011 - 15h03
ludesyova a écrit :
je trouve que l'on mélange tout : déjà d'une, on ne sait toujours pas si ce sont réellement des intégristes musulmans qui ont commis cet attentat, 2, pourquoi ne serait ce pas une provocation d’extrémistes néo nazis ou tout simplement des voyous flairant là une bonne occasion .. bref on n'en sait rien. Je suis POUR la liberté d'expression mais CONTRE le blasphème ; il faut respecter les croyances de chacun

La liberté d'expression inclut le blasphème!

Portrait de scarlettO
7/novembre/2011 - 15h00
chocolatina a écrit :
je vois que ça va loin dans les commentaires... sincèrement je ne suis pas contre la caricature des religions (et peu importe la religion) mais à partir du moment où ça ne gène personne...

Mais ce n'est pas possible! N'importe quelle caricature gènera au moins une personne. La liberté d'expression ne se négocie pas!

Portrait de Marc17
7/novembre/2011 - 14h44
Nantaise a écrit :
Y en a marre de vos commentaires racistes et islamophones vous avez pas honte vous avez aucun respect pour les gens qui ont une croyance vous avez tellement des vie de merde que vous êtes aigris et intolérants

Les gens ont le droit d'avoir une croyance. Et nous avons le droit de nous en moquer : ça se passe comme ça dans un pays laïc. Il va falloir t'y faire.

Portrait de Diddine1962
7/novembre/2011 - 14h12

A quand une manif de soutien de Dieudonné, le seul et unique qui n'a le droit de s'exprimer.

Portrait de Nantaise
7/novembre/2011 - 13h37

Y en a marre de vos commentaires racistes et islamophones vous avez pas honte vous avez aucun respect pour les gens qui ont une croyance vous avez tellement des vie de merde que vous êtes aigris et intolérants

Portrait de theghost
7/novembre/2011 - 12h50

Ca me gonfle de plus en plus d'entendre parler d'incendie criminel alors que pour moi c'est bel et bien un attentat, ce qui est plus grave.

cf wikipedia:
Un attentat est une action destinée à nuire (à attenter) aux biens ou à la vie d'autrui

Portrait de Bichon33
7/novembre/2011 - 12h04

Hier j'avais posté ceci
Odin
Jéhovah
Yahvé
Jupiter
Neptune
Allah
Jésus
Khrisna
Osiris
Ama no minaka nushi
Brahma
Vichnou
Wotan
Pichmolgomme !!
Tartempion!

ça doit être un beau merdier là haut !!

Je me dois d'ajouter que pour l'un d'entre eux ,j'ai des doutes quant à l'existence réelle ..
mais je ne dirai pas lequel pour éviter de vexer ses adeptes ..

:p

Portrait de mbagnick
7/novembre/2011 - 11h28

Mon propos n'est pas de dire 100% des musulmans sont des terroristes. Mon propos c'est 100% des terroristes sont persuadés d'être des musulmans et de faire quelque chose de bien. Hier c'était la "fête" des moutons. Je trouve déjà que la dinde de tanks giving c'est con alors cette fête avec tout ce sang... Mais la où c'est atroce c'est que l'histoire du mouton c'est le sacrifice d'isaac ou Ismael par leur père sur ordre de Dieu (Les rédacteurs du coran se sont trompés de fils par rapport à l'ancien testament, l'erreur est humaine). C'est le symbole de la soumission totale, aller jusqu'à pouvoir égorger son propre fils parce que Dieu le demande (évidemment dans l'histoire le fils est échangé au dernier moment avec un mouton mais ça n'empêche pas le pere de faire le geste fatal alors qu'il est persuadé de tuer son fils). Tous les croyants ont à un niveau ou à autre la conscience altérée.

Portrait de Narvallo
7/novembre/2011 - 11h27
mbagnick a écrit :
Y a jamais eu de prophète. Prophète, miracle, religion, martyr, prière... Ces mots ne veulent rien dire. J'invite les gens à découvrir le gourou Mahomet dont le passe temps favori était d'enucleer ses opposants qui a initié un système fasciste (je condamne toutes les religions qui sont toutes des méthodes d'aliénation mentale). Quand hier des kamikazes africains ont fait des dizaines de morts au Nigeria, il ne faut pas perdre de vue que ces gens ont été manipulés. Ils auraient pu avoir une belle vie si ils n'avaient pas rencontré l'Isl... Ils n'ont pas decidé tout seul de faire ce massacre. On leur a dit "Dieu veut que tu te prive de manger pendant le mois sacré". Il parait que c'est quelque chose de bien alors qu'en realite c'est completement inutile. Ensuite on leur dit de faire plein d'autre chose au nom d'un Dieu vil et cruel. Et à la fin on leur a dit que Dieu serait super content qu'ils s'explosent en tuant un Max de méchants mécréants. Voilà la définition du fascisme: déshumaniser et transformer l'homme en arme.

De toute façon il y a eu à toutes les époques des conteurs et des écrivains, quelles sont les preuves scientifiques de l'existence d'un dieu, tout cela n'est que contes de fées et cie, ce ne sont que des moyens s'asservir les populations.

Portrait de mbagnick
7/novembre/2011 - 11h11
chocolatina a écrit :
je suis triste pour toi et ton ignorance

Je te renvoi le compliment miss "je garde les yeux bien fermés".

Portrait de mbagnick
7/novembre/2011 - 10h54
nina24 a écrit :
Si le fait de dessiner le prophète Mahomet est considéré comme une insulte, c'est clair qu'on se s'entendra jamais !

Y a jamais eu de prophète. Prophète, miracle, religion, martyr, prière... Ces mots ne veulent rien dire. J'invite les gens à découvrir le gourou Mahomet dont le passe temps favori était d'enucleer ses opposants qui a initié un système fasciste (je condamne toutes les religions qui sont toutes des méthodes d'aliénation mentale). Quand hier des kamikazes africains ont fait des dizaines de morts au Nigeria, il ne faut pas perdre de vue que ces gens ont été manipulés. Ils auraient pu avoir une belle vie si ils n'avaient pas rencontré l'Isl... Ils n'ont pas decidé tout seul de faire ce massacre. On leur a dit "Dieu veut que tu te prive de manger pendant le mois sacré". Il parait que c'est quelque chose de bien alors qu'en realite c'est completement inutile. Ensuite on leur dit de faire plein d'autre chose au nom d'un Dieu vil et cruel. Et à la fin on leur a dit que Dieu serait super content qu'ils s'explosent en tuant un Max de méchants mécréants. Voilà la définition du fascisme: déshumaniser et transformer l'homme en arme.

Portrait de nina24
7/novembre/2011 - 10h51

Qu'est-ce qui te permet de juger ce qui est utile ou pas ? Est-ce utile de croire en Dieu ?

Portrait de Narvallo
7/novembre/2011 - 10h34

Il n'y avait sans doute pas de musulmans à cette manif comme d'habitude......

Portrait de nina24
7/novembre/2011 - 10h33

Si le fait de dessiner le prophète Mahomet est considéré comme une insulte, c'est clair qu'on se s'entendra jamais !

Les plus vus