15/01/2009 16:15

Audiences: Les radios musicales françaises sont en crise

Par Marie-Dominique FOLLAIN

Les chiffres publiés jeudi par l'institut Médiamétrie, qui portent sur novembre-décembre 2008, attestent du phénomène. L'écart entre les audiences de la première radio de France, RTL, et la deuxième, NRJ, s'est encore creusé.
Deux radios musicales tirent leur épingle du jeu, Skyrock et Rire et chansons.

"Ce sondage montre qu'il y a une vraie crise. Jamais l'écart entre les radios généralistes et les musicales n'a été aussi important. C'est historique", relève Yves Malbrancke, fondateur de "My Conseils", une agence spécialisée dans le média radio. En un an, NRJ a perdu plus de 400.000 auditeurs et Chérie FM quelque 560.000. Dans le même temps,Europe 1 en gagnait 540.000.

Les raisons de cette désaffection des musicales ? La consommation de la musique. "Aujourd'hui, le robinet à musique, tel qu'on l'appelait vulgairement il y a quelques années, ne présente plus aucun intérêt. L'auditeur, qui n'avait d'autre choix que subir ce qu'il écoutait à la radio, devient un auditeur totalement actif. Il dispose d'internet, des web radios, de son iPod, des sons de ses copains qu'on lui envoie par MP3", explique ce spécialiste.De fait, les radios dites musicales qui progressent ne sont pas exclusivement musicales. Skyrock est une radio communautaire appréciée des jeunes dont l'animateur Difool draîne à lui seul beaucoup d'audience. Quant à Rire et chansons, elle programme beaucoup de sketches autour de ses chansons.

"La radio est dans le monde de la convergence numérique. Les stations qui gagnent ont des contenus, s'appuient sur des sites internet de qualité qui apportent un plus", renchérit Jean-Paul Cluzel, PDG de Radio France. Yves Malbrancke est également convaincu que les radios musicales doivent travailleur leurs contenus pour enrayer leur chute, comme, par exemple, "trouver des animateurs à forte personnalité".

Il souligne aussi l'engouement des auditeurs pour les informations locales.
Le groupement Les Indépendants (113 petites radios locales et associatives) réalise d'ailleurs les meilleures audiences de la vague novembre-décembre 2008 (14,4% d'audience cumulée). "Le programme local représente une réelle valeur
ajoutée avec des infos qui touchent la région", note-t-il.

Pour autant, il est difficile de prédire une disparition des musicales. Elles devraient encore perdre un peu plus d'audience jusqu'au moment où elles finiront par se stabiliser, juge le spécialiste. "Un des gros avantages de la radio, c'est la mobilité. On n'utilise pas internet dans sa cuisine, sa salle de bain ou sa voiture", ajoute-t-il. 

Les radios musicales nationales adossées à de grands groupes propriétaires de stations généralistes n'ont pas trop à craindre l'avenir. "En revanche, un
groupe comme NRJ, exclusivement constitué de radios musicales, doit
s'inquiéter et repenser son modèle économique et son fonctionnement", juge
encore Yves Malbrancke.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Tee Gee
16/janvier/2009 - 11h41

Totalement d'accord et bien dommage que ce grand professionnel soit relégué à une heure aussi tardive.

George Lang est une référence pour moi.

Portrait de BONESFAN
16/janvier/2009 - 08h51

J'ai tendance à être insomniaque ces derniers temps et j'ai eu aussi l'occasion d'écouter ses émissions lors des deux passages de Roch Voisine et je suis entièrement d'accord toi, c'est la meilleure émission musicale qui soit et on voit que Georges Lang est un passionné, c'est un réel plaisir de l'écouter.

Portrait de Raminagrobizz
16/janvier/2009 - 01h36

On dirait que nos amies les radios paient le prix d'un surformatage et des playlist étriquées qui donnent l'impression d'entendre toujours les mêmes titres en boucle... même dans les styles dits commerciaux, il y a des normes de plus en plus draconniennes - dictées par les radios aux majors et non l'inverse - réduisant le spectre des possibles.

Si on a plus que du Sheryfa et du Grégoire, c'est que tout ce qui est en dehors de ce format stricto sensu est banni des ondes des grandes radios.

Il y a quelques années encore, tu pouvais faire du commercial un peu original quand même. Aujourd'hui, nada : T'es Sheryfa, ou tu passes pas !

Donc, please, messieurs les programmateurs, un peu de diversité. Continuez à passer du Grégoire et du Sheryfa, mais ouvrez vous aussi aux autres artistes, et surtout à ceux qui, tout en ayant un style commercial, osent encore faire évoluer la tendance par petites touches (paroles un peu plus fut-fut que la moyenne, travail sur les ambiances, et sur ce qui fait qu'un artiste est un humain et non un numéro) (petite dédicace à Patrick McGoohan qui nous a quittés...)

Portrait de Minoumoute
15/janvier/2009 - 23h16

La meilleur émission musicale : Les nocturnes de Georges Lang sur RTL !

Portrait de plousse
15/janvier/2009 - 23h09

Ecoutez Radio Bonheur, c'est du meilleur que le chou-fleur !
www.radiobonheur.com

Portrait de soyonsprecis
15/janvier/2009 - 21h34

Moi j'écoute Jazzradio. Ils passent du Jazz, de la Soul, de la Funk, de la Bossa, du Lounge. :8)

Portrait de yess
15/janvier/2009 - 19h57

Finie pour moi Cherie FM car j'en ai marre d'écouter en boucle, depuis des années :
- Youssou N'Dour avec "7 seconds" (cette chanson a quand même 15 ans!)
- Marc Lavoine avec quelques (bons) titres mais trop entendus
- Renaud et Axelle Red et leur "Manhattan Kaboul"
- Richard Marx et son unique tube "Right here waiting" (celle-là doit avoir près de 20 ans!)
et j'en passe.....
Il serait temps que cette radio se diversifie. Je me suis lassée de cette programmation pratiquement identique chaque jour.

Portrait de léocadille
15/janvier/2009 - 19h43

Moi ce qui m'énerve à la radio ce sont les pubs et les gens qui racontent leur vie (différent de leur pb) genre j'ai mangé une pizza ce matin

Portrait de lim_c
15/janvier/2009 - 19h09

Oui en fait techniquement c'est tout à fait possible ici aussi (à la base le système a été créé pour afficher les infos-route sue autoroute par exemple), mais les radios n'ont pas suivi le mouvement...

Portrait de Scrawl
15/janvier/2009 - 19h06

Et si les radios musicales innovaient ? Et si les musicales faisaient de vraies émissions musicales ?
Aujourd'hui l'animateur d'une tranche musicale se contente de lancer des titres, en annonçant nom de l'artiste et celui de la chanson. Et les titres sont plus que répétés, certaines fois presque une fois par heure. Comment voulez vous que les gens s'intéressent réellement à ces radios ?

Personnellement, je n'écoute presque plus la radio. Les seules émissions intéressantes sont selon moi C'est Lenoir sur France Inter, l'émission musicale par excellence, et à l'occasion JPS sur Virgin. Le problème ce sont les horaires : 22-23h pour la première et minuit passé le lundi soir pour la 2ème.
Le fric, le fric, le fric. Mais y'a un moment où tout va exploser.

Portrait de celdran
15/janvier/2009 - 19h05

C'est normal que les radios musicales soient en crise. Elles sont toutes formatées de manière identique, elles proposent toutes les mêmes programmes: aucune diversité musicale, aucune originalité. Vives les podcats et les radios américaines disponibles sur internet!

Portrait de Volques
15/janvier/2009 - 19h05

Dur dur la concurrence entre les radios :8)

Portrait de Piarrot
15/janvier/2009 - 18h48

Pour info, sur radio classique il y a l'auteur, le mouvement, ... qui s'affiche avec le système rds, pour l'instant c'est sur la seule radio que j'ai vu ça.

Portrait de lim_c
15/janvier/2009 - 18h34

Il s'agit du système RDS, qui en France n'autorise l'affichage que de quelques caractères (c'est pour ça que des fois, le nom de la station de radio n'apparait même pas en entier); alors qu'en Allemagne on peut afficher beaucoup plus de caractère, ce qui leur permet de donner le titre et l'artiste des morceaux!

Portrait de mikeper
15/janvier/2009 - 18h21

Avec les radios persos en ligne comme deezer ou on peut se faire une playlist personnalisée qui diffuse gratuitement sans pub et en non stop. Du coup ces nouveaux médias grignotent l'audience des musicales aux concepts usés et dépassés que ttes les radios se copient bêtement. Pour des professionnels, ils vont peut etre enfin finir par comprendre que leurs forces ne passent plus par le flux musical limité et répétitif. Qu'on aime ou pas les mornings de divertissements apportent toujours des auditeurs et pareils pr les after school comme arthur auparavent ou Bruno et camille sur virgin. Donc si les musicales veulent reprendre du poil de la bête, plus de talk, de nouveaux talents car ce sont les mêmes qui tournent depuis trop longtemps il n'y a plus de surprises ds leurs concepts, et plus de rotation de titres et de nouveautés, et tt çà non massacré par un speack de 10 secondes chrono. En gros moins de formatage et plus d'impertinence qui ont fait les beaux jours de la fm.

Portrait de tres
15/janvier/2009 - 18h02

Perso, je ais comme avec ma TV, Je zappe, et lorsque une chanson me plaît, je l'écoute et ensuite, je re-zappe.
Voilà.

Portrait de titony
15/janvier/2009 - 17h34

Je suis d'accord avec toi pour dire que le RNB et shérifa, trop c'est trop, mais dire que c'est de la M... j'ai trop de respect pour les personnes qui aiment ce genre. Mais si les radios peuvent arrêter de nous les passer en boucle....

Portrait de titony
15/janvier/2009 - 17h30

j'ai entendu sur une antenne radio que pour passer un artiste sur les ondes il fallait qu'il y ait une demande hunanime. par contre si un artiste est controversé c'est à dire moitié public pour et moitié public contre c'est niet pour ce chanteur. ce qui veut dire que l'on aura une overdose sur les ondes.
Je n'y crois pas pour moi ce sont les maisons de disque qui font la pluie et le beau temps sur les radios. Qu'en pensez-vous ?

Portrait de roxy 44
15/janvier/2009 - 17h24

RNB et seryfa il y en a ras le bol j'ais l'impression de n'entedre que ca overdose

Portrait de dadouronron
15/janvier/2009 - 17h22

"Un des gros avantages de la radio, c'est la mobilité. On n'utilise pas internet dans sa cuisine, sa salle de bain ou sa voiture"

Comment ça:shock: :shock: :shock: ? Ya encore des gens qui n'ont pas internet dans leur salle de bains ?
Ils sont encore au 19ème siècle ou quoi???

Portrait de RENAUD69
15/janvier/2009 - 17h10

il y a de très bonnes webs radios qui ne diffusent que du bon rock, avec la liste des titres à venir, et passés avec les références.
Sans pub
C'est bien suffisant

Portrait de BONESFAN
15/janvier/2009 - 16h51

Il ya un cruel manque de diversité musicale dans les radios.
Il faut absolument que les radios musicales proposent de la "variété " afin de satisfaire le plus grand nombre et ainsi fidéliser leur auditeurs.
Je suis d'accord avec titony. On entend trop les mêmes chanteurs, ça frôle l'overdose parfois.

Portrait de Kyel
15/janvier/2009 - 16h41

C'est une bonne nouvelle cette crise ! Ca va forcer les radios à se remettre un peu en question j'espère et de proposer autres choses parce que franchement, depuis une dizaine d'année, il ne se passe plus rien en radio... C'est un peu dommage quand on sait tout ce qu'on peut faire et tout ce qu'on faisait dans les années 90 ! Je pense qu'on risque de faire marche arrière. Ca va être intéressant de voir cette évolution.

Portrait de titony
15/janvier/2009 - 16h35

je suis ouverte à toutes types de musiques et de chansons mais à condition que les radios ne nous en font pas des overdoses, dans une journée j'ai compter une dizaine de fois la chanson de shéryfa, sans compter autant pour grégoire en zappant 3 ondes de radios, comment voulez-vous ne pas craquer ?
Je n'ai rien contre ces jeunes artistes, mais trop c'est trop. Ils ont tous le même programme musical ou quoi ?

Portrait de Kyel
15/janvier/2009 - 16h32

Ce constat était évident ! Les musicales vont se réveiller trop tard ! Il y a encore 3 ans, je demandais à plusieurs responsables d'antennes et acteur du métier pourquoi les animateurs parlaient aussi peu et pourquoi la plupart des talks et libre antenne s'étaient arreter ? Réponse à chaque fois : Les auditeurs veulent de la musique. Une réponse qui m'a toujours choqué quand on sait qu'il ya déjà 3 ans déjà, voir plus, les auditeurs n'attendaient déjà plus sur les radios pour écouter de la musique !

Au contraire, étant moi même auditeur, on peut se faire facilement et pour pas trop cher sa propre playlist, tout ça sans pub ! Alors pourquoi on irait écouter les musicales à la musique répétitive, aux animateurs inintérressant et de la pub tous les quarts d'heures !

Les musicales locales s'en sortent encore grâce à la proximité de leurs infos et leur interactivité mais les nationales auront bien du soucis à se faire ! Tout ça étaient largement prévisible mais personne n'a ouvert les yeux car changer de ligne éditorial pour une radio est un véritable risque à prendre (de faire encore moins bien). Je pense que ces radios n'auront maintenant plus le choix.. mais n'est ce pas trop tard ?

Portrait de didier07
15/janvier/2009 - 16h31

mouais, surtout revenir a de l'artistique...ça fait des années qu'on le dit...mais les radios musicales n'ecoutes pas...ils restent bloqués avec leur 50 memes titres passés en boucle...
m'enfin... peut etre decideront ils de ce "diversifié" et de proposé un "plus " produit...

Les plus vus