06/11/2011 07:26

Yves Saint Laurent: La créatrice de bijoux Loulou de la Falaise est morte à 63 ans

La créatrice de bijoux Loulou de la Falaise, celle qui fut des années durant la muse du grand couturier Yves Saint Laurent qui a vanté son "charme" et "l'acuité irréprochable" de son regard sur la mode, est décédée samedi, à l'âge de 63 ans, dans sa maison de l'Oise. Elle a est décédée "des suites d'une longue maladie", a annoncé la Fondation Pierre Bergé -

Yves Saint Laurent, qui a exprimé son "immense tristesse". "Le vrai talent de Loulou de la Falaise, en dehors de ses qualités professionnelles incontestables, c'est le charme. Particulier. Emouvant", disait d'elle Yves de Saint Laurent. "L'étrange pouvoir d'un don de légèreté, mêlé à une acuité irréprochable de son regard sur la mode.

Intuitif, inné, particulier", estimait aussi le grand créateur disparu en 2008. Loulou de la Falaise l'avait rencontré en 1968, lors d'un "thé" donné par son ami styliste, Fernando Sanchez. Elle rejoint la maison Yves Saint Laurent en 1972 à la demande du couturier et devient rapidement l?une de ses plus proches collaboratrices. Loulou de La Falaise, qui a la passion des couleurs et le don de l'excentricité, reste à ses côtés pendant 30 années et crée bijoux et chapeaux pour la maison de haute couture. Travailleuse, elle aime créer des mélanges, associer les contrastes.

"Les accessoires ont un rôle important dans nos vies stressantes. Si vous sortez dîner et que vous n'avez pas le temps de rentrer vous changer, vous pouvez enlever votre veste et mettre un bijou", affirmait-elle. Elle aimait les bois rares et les pierres de couleurs vives, les fleurs géantes en émail et faisait façonner des coeurs dans le cristal de roche, sa matière porte-bonheur. "L'important, c'est de s'inventer", disait-elle. Loulou de la Falaise épouse en 1977 Thadée Klossowski de Rola, fils du peintre Balthus, un mariage organisé par Yves Saint Laurent et Pierre Bergé sur une petite île du Bois de Boulogne.

Elle a une fille, Anna, née en 1986, dont Yves de Saint Laurent était le parrain. En 2002, lorsque le couturier décide de mettre fin à sa carrière, Loulou de la Falaise lance sa propre marque et collabore avec différents groupes en créant des lignes de bijoux.

En 2011, elle avait créé une ligne de bijoux exclusivement pour la boutique du jardin Majorelle de Marrakech, jardin qui a accueilli les cendres d'Yves Saint Laurent en 2008. Née le 4 mai 1948 en Angleterre, Louise Vava Lucia Henriette de la Falaise avait une mère irlandaise, Maxime Birley, mannequin favori d'Elsa Schiaparelli, et un père français, Alain de la Falaise. Elle était la petite-fille de l'artiste Oswald Birley, peintre officiel de la Cour d'Angleterre.

Dès l'âge de 7 ans, Loulou de La Falaise étudie dans un internat en Angleterre, puis en Suisse. Elle passe son adolescence à Londres, alors capitale de la culture pop, puis devient rédactrice de mode avant de suivre sa mère à New York dans les années 60. Elle pose alors pour des photos de mode et dessine des imprimés pour Halston. Amie d'artistes comme Andy Warhol, elle s'était mariée une première fois à 18 ans avec un aristocrate, irlandais Desmond Fitzgerald, dont elle s'est rapidement séparée.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de ESCRIVEL
5/novembre/2011 - 18h18

Quel gâchis
Elle était originale et talentueuse et aura marque ses années avec un look toujours parfait, des coloris aussi rayonnant que des aquarelles de baltus........

Portrait de spokola
5/novembre/2011 - 17h34


..parfaitement ! d'autant que les grands artistes n'ont pas besoin de commentaires des simples d'esprit... si seulement il avait connu son travail et son génie ... mais ..!!

Portrait de La-mire
La-mire (non vérifié)
5/novembre/2011 - 16h00
egien a écrit :
beaucoup font un deni de cette " fameuse " maladie. ma maman qui en est morte n'a jamais voulu prononcer ce mot, et l'a ignorée jusqu'au bout, malgrè beaucoup de signes siginficatifs liés à ladite maladie. Chacun est libre, en fait, dagir comme bon lui semble. Ceci dit bon courage à SYLPAT

Faut pas se tromper c'est souvent le malade qui ne veut pas gêner ou faire peur à sa famille et amis ..mais en face des médecins ou autres malades il n'a pas le même langage..

Force et courage à SYLPAT

Portrait de SOSIE
5/novembre/2011 - 14h53

Quelle tristesse !

Portrait de LoladeL
5/novembre/2011 - 14h08

Dans le nouveau monde dont je fais partie, nous ne portons plus de bijoux, ni de sac de marque ... Nous préferons les petits créateurs ...

Portrait de sylpat
5/novembre/2011 - 14h01

Ça m'énervera toujours ce terme "longue maladie"' moi aussi j'ai la même et ça s'appelle tout simplement un cancer, on ne l'attrape pas en l'ecrivant alors disons-le et arrêtons l'hypocrisie en 2011 !

Portrait de Racoon
5/novembre/2011 - 14h01


de la falaise?

Les plus vus