02/11/2011 09:36

Procès / Michael Jackson: Le Dr Murray ne témoignera pas

Le médecin de Michael Jackson, Conrad Murray, ne témoignera pas à son procès, a-t-il annoncé à Los Angeles, alors que la procédure judiciaire touche à sa fin.

"J'ai décidé de ne pas témoigner dans cette affaire", a déclaré le médecin accusé d'homicide involontaire au juge Michael Pastor. Le praticien s'exprimait au cours d'une pause de l'audience, en l'absence des jurés mais devant les journalistes. A la question de savoir s'il avait pris sa décision "librement et de son plein gré", le docteur a répondu "oui".

Le Dr Murray avait indiqué hier , à l'ouverture de la sixième et dernière semaine de débats au Tribunal supérieur de Los Angeles, qu'il n'avait pas encore décidé s'il témoignerait ou non à son procès. Selon l'autopsie, le "roi de la pop" est décédé le 25 juin 2009 d'une "grave intoxication" au propofol, un puissant anesthésiant qu'il utilisait comme somnifère. Le Dr Murray, qui était alors son médecin personnel, a reconnu lui en avoir administré le matin de sa mort. En cas de condamnation, le Dr Murray risque jusqu'à quatre ans de prison. 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de 2000watts
2/novembre/2011 - 16h56
geof37 a écrit :
je ne pensse pas que MJ se soit suicidé mais je pensse que tot ou tard il serait mort dans les même circonstance, certe il n'était pas suicidaire mais les médicaments qu'il prenait le tuer de jours en jours.


MJ était en meilleure santé que la plupart des personnes de son âge (rapport d'autopsie). Mais on ne peut nier qu'il était dépendant aux opioïdes (demerol + propofol), plus particulièrement lorsqu'il était en situation de stress. Cela n'empêche pas le fait que ce sont toujours des médecins qui lui injectaient ces merdes. Quand on choisit d'accepter une telle responsabilité (contrevenant à toutes les règles de la médecine), on se doit d'assumer en cas de problème.

Portrait de geof37
2/novembre/2011 - 16h10

je ne pensse pas que MJ se soit suicidé mais je pensse que tot ou tard il serait mort dans les même circonstance, certe il n'était pas suicidaire mais les médicaments qu'il prenait le tuer de jours en jours.

Portrait de Jerome77
2/novembre/2011 - 14h22

4ans c est vraiment pas chere payer , en plus ca ce trouve il les fera jamais c est 4ans sauf en residence surveiller , c est vraiment abuser !!

Portrait de 2000watts
2/novembre/2011 - 11h44
geof37 a écrit :
Il a rien a assumer!! MJ a toujours était trés dépendent des médicaments, il était a bout!! On cherche un coupable et voila!!


Michael était conscient que le Propofol était dangereux SI L'ON N'ETAIT PAS SOUS CONSTANTE SURVEILLANCE MEDICALE (l'infirmière qui l'a traité avant que Murrray n'entre en scène l'a affirmé à la barre). En ne voyant pas Murray dans la pièce, jamais Michael ne se serrait injecté tout seul une dose (préparée par Murray). Et même si c'était le cas, la thèse de White et Murray est que MJ s'est injecté en 15 secondes la dose restante dans la seringue préalablement préparée par Murray (posée quelque part dans la pièce). Or c'est quand même étrange de se lever, se trimballer avec sa poche de pisse dans la pièce (cathéter urinaire), en tirant la bouteille d'oxygène à laquelle vous êtes lié, récupérer la seringue et préparer son insertion dans le cathéter veineux derrière son genoux, se l'injecter et faire tout cela pour se retrouver au final dans la position parfaitement exacte dans laquelle Murray l'avait laissé (étendu droit comme un i sur le lit, bras le long du corps)... Ce n'est tout simplement pas crédible... Avec cette vitesse d'injection de 15 secondes (nécessaire selon White pour que cela corresponde aux doses mesurées lors de l'autopsie), il aurait dû immédiatement tomber raide mort sur un côté, garder la main sur la seringue... Ce n'est pas du tout comme cela qu'il a été trouvé...
De toute façon Michael n'a jamais été suicidaire, même à l'époque où il était accusé des pires atrocités. Il aimait trop ses enfants. Et malgré le stress, il était heureux de bientôt se reproduire sur scène.

Portrait de geof37
2/novembre/2011 - 11h12

Il a rien a assumer!! MJ a toujours était trés dépendent des médicaments, il était a bout!! On cherche un coupable et voila!!

Portrait de 2000watts
2/novembre/2011 - 11h08

Murray est cuit. Le seul témoin censé le défendre ('Dr White) s'est fait totalement ridiculiser lors du contre-interrogatoire. Puis le Dr Schaffer (expert de l'accusation) est revenu une dernière fois à la barre pour de nouveau battre en brèche ses hypothèses scientifiques (hypothèses de White basées sur une étude de 1988 alors que d'autres bien plus récentes confortes la thèse de Schaffer). De ce que j'ai vu et entendu lors de ce procès, il a été prouvé que Murray a, comme les 6 semaines précédentes, et afin de le faire dormir, perfusé Michael Jackson en intraveineuse avec un système de goutte-à-goutte (mélange de Propofol et lidocaine) et tout cela sans le moindre matériel de surveillance et de réanimation nécessaire. Il a abandonné son patient pendant au moins 45 minutes pour passer des coups de fil (face à la police Murray insistait sur 2 minutes d'abandon seulement). Michael Jackson est mort étouffé alors que la perfusion continuait (obstruction des voies aériennes par sa langue ou cerveau qui oublie de respirer). En découvrant MJ déjà mort, Murray a dissimulé le set d'infusion avec ventilation (arme du crime si l'on peut dire, qui peut tenir dans une poche), il a ensuite mis 30 minutes à faire appeler le 911 tout en effectuant de temps en temps (quand le fils de Michael puis le chef logistique et le chef de la sécurité sont alternativement entrés dans la chambre) un massage cardiaque d'une main, sur un lit. Face aux ambulanciers et au personnel de l'hôpital qui lui ont demandé à plusieurs reprises le traitement donné à Michael, Murray n'a jamais mentionné le terme de Propofol. Murray est-il responsable de la mort de MJ ? C'est lui qui a fourni le Propofol, lui qui a injecté quotidiennement à MJ des doses jamais reçues par aucun être humain sur terre, lui qui n'a pas agi dans l'intérêt de son patient (aurait dû refuser les ordres plutôt que de penser en premier à son chèque), lui qui n'a pas surveillé son patient avec le matériel médical pourtant obligatoire, lui qui a abandonné son patient en plein milieu d'une anesthésie, lui qui n'a jamais appelé le 911 (c'est le chef logistique qui l'a fait 30 minutes après la découverte de MJ par Murray), lui qui a demandé au chef logistique de dissimuler dans des sacs des bouteilles de Propofol éparpillées dans la chambre (avant même d'appeler le 911), lui qui a menti aux sauveteurs sur le traitement médical subi par MJ. Murray est-il directement responsable de la mort de Michael Jackson ? La réponse me semble évidente.

Les plus vus