12/01/2009 17:06

Israël et le Hamas font aussi la guerre en ligne sur le net

La guerre entre le Hamas et Israël fait aussi rage en ligne: sur YouTube, l'armée israélienne montre sa lutte contre les "terroristes" du Hamas, qui réplique sur PalTube, un site de partage d'images exposant les "massacres" de l'Etat hébreu à Gaza.

Dans un conflit que les journalistes étrangers ne peuvent couvrir depuis la bande de Gaza en raison du refus d'Israël d'ouvrir librement l'accès du territoire, le contrôle des images et du message est presque aussi important que les opérations militaires.

Côté israélien, on martèle sur la chaîne de l'armée sur Youtube (www.youtube.com/user/idfnadesk) par la voix de porte-parole et grâce à des images aériennes que le Hamas est une "organisation terroriste" se servant des civils comme "boucliers humains" ou des mosquées pour cacher des armes.

PalTube (www.palutube.com), dont le serveur est basé à Moscou, dénonce lui ce qui est qualifié "d'holocauste sioniste à Gaza" en faisant l'apologie de sa branche armée, les Brigades Ezzedine al-Qassam, et du "martyre".

La page d'accueil est sans ambiguïté: une bannière est frappée de photographies d'une veille femme pleurant et de corps ensanglantés d'enfants.

On peut également y regarder en direct la chaîne Al-Quds, liée au Hamas et basée à Beyrouth.

"L'ennemi sera défait et battra en retraite", clame un des slogans du site, qui fonctionne sur le même principe que YouTube, et sur lequel les internautes peuvent regarder ou poster des vidéos.

Sur l'une d'elle, un membre du Hamas lit son testament avant d'aller combattre à Gaza, où plus de 900 personnes sont mortes depuis le 27 décembre.

"Je suis, si Dieu le veut, le martyr Abdel Karim Said Wahba de la ville de Lod, habitant du camp de réfugiés de Nousseirat" dans le centre de la bande de Gaza, dit-il, en exhibant un lanceur de roquettes antichars et un fusil d'assaut, devant un drapeau vert de son mouvement.

"Mon père, ne sois pas triste pour moi parce que tu m'as envoyé comme ambassadeur au paradis. Père, mère, dirigez mes frères vers le chemin que j'ai choisi", dit-il encore. Et d'ajouter: "Mon coeur est rempli d'amour pour le Jihad et le martyre".

Une autre vidéo, postée par un internaute sous le pseudo "Al-Qanas" (le sniper en arabe), montre les tirs de roquettes contre Israël, des images tirées de la chaîne officielle du Hamas, Al-Aqsa.

La chaîne de l'armée israélienne sur YouTube, sur fond gris-bleu, est plus sobre. Outre les porte-parole justifiant les attaques contre le Hamas, on peut y voir par exemple une vidéo exposant des documents du Hamas trouvés par des soldats lors d'une mission dans le nord de Gaza.

"Nous utilisons une plateforme très populaire pour expliquer les positions de l'armée au monde (...) et illustrer les pratiques des terroristes du Hamas qui utilisent les civils comme boucliers humains", affirme le capitaine Ishaï David, un porte-parole de l'armée.

Le site connaît un certain succès avec près de 1,4 million de visiteurs en deux semaines.

Selon Jérome Bourdon, sociologue et responsable du département de communication à l'Université de Tel-Aviv, aussi bien Israël que le Hamas utilisent "un moyen très moderne pour une stratégie au final très classique: la propagande".

"C'est un phénomène en vogue comme on l'a vu avec la campagne du président américain élu Barack Obama. Tout le monde, y compris les institutions les plus conservatrices, pensent à YouTube", ajoute M. Bourdon.

Mais selon lui, l'utilisation de ce nouvel outil a des limites. "Il atteint des deux côtés les personnes déjà convaincues et un public militant. Il permet au plus de mobiliser les troupes et leur redonner le moral".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de peramat
19/janvier/2009 - 15h45

Une vraie propagande s'installe également sur FACEBOOK... de la part des 2 camps d'ailleurs... Edifiant...

Portrait de Vroum_22
14/janvier/2009 - 01h49

ya juste une chose a dire , israel vivra, israel vaincra , la victoire est proche. ==== Sache petite ordure que le Hamas est invinsible;) :mrgreen: :!:

Portrait de Slayne
13/janvier/2009 - 12h53

Toi tu n'a pas vu le 20h de France 2 hier, avec un reportage sur les bombes aux phosphores balancées sur les maisons et le résultat malheureusement prévisible: un grand brulé au phosphore palestinien, et son médecin effaré qui n'avait jamais vu çà. Mais tu va sûrment me dire que France 2 est un repaire de dangereux gauchistes farouchement anti-israëliens:roll:

Portrait de juber
13/janvier/2009 - 10h56

Modéré au nom de quoi ? Je dénonce un propos ordurier, raciste et anti-juif et je suis modéré !!! Alors que le message est toujours en place ??? Faudra m'epliquer parce que je ne comprends pas bien...

Portrait de coolmika
13/janvier/2009 - 10h13

Qu'est ce qu'il faut pas lire pour lutter contre la désinformation, on va de charybde en scylla ! les bombes au phosphore sont des bombes qui produisent de la fumée blanche et qui sont utilisées à des fins tactiques (notamment, pour permettre aux troupes d'avancer en zone de guerre urbaine), Israel n'utilise pas ces bombes sur des civils !! d'ailleurs, soyez en surs et certains, si c'était le cas, les palestiniens brulés au phosphore défileraient devant les caméras de TV du monde entier, ce qui n'est pas le cas.

Portrait de juber
13/janvier/2009 - 10h12

Anouar El-Sadate l'homme de paix a été assassiné par un Arabe : c'est que les Arabes ne veulent pas la paix...
(Comme ça, ça te va ???)

Portrait de boldair
13/janvier/2009 - 09h48

issac rabin l'homme de paix a bien ete assassiner par un juif c'est que les juifs ne veulent pas la paix :oops:

Portrait de planet claire
13/janvier/2009 - 08h48

oui j'abuse mais je crois que tout le monde européens, iraniens, pays arabes, usa devraient laisser israeliens et palestiniens régler cette histoire tragique et il y'aurait peut être une chance.

Portrait de planet claire
13/janvier/2009 - 08h30

5 étoiles, j'aimerais entendre/ voir un journaliste, éditorialiste mettre leur nez dans leur merde à Besancenot, Buffet & co.

Portrait de truthvoice
13/janvier/2009 - 07h56

Youtube est un gros ramassi de tout et n'importe quoi, je pense qu'il faudrait y faire un grand ménage!! :evil:
Et surtout que les messages de haine de terrorristes n'y ont pas leur place...:s

Portrait de symplynina
13/janvier/2009 - 01h05

Toute la journée il nous l' a sorti ce blablah peu crédible...
Sifaoui il est HS et hors d'état de nuir sa crédibilité en tant que Journaliste a été remise en cause de nombreuse fois et regarde même pas par des Arabes hahahah (réf à la parano de coolmika)
Dans l'émission Arrêt sur images du 16 octobre 2005, le journaliste Thomas Deltombe et l'islamologue Olivier Roy critiquent la « mise en scène » de son documentaire phare "J'ai infiltré une cellule islamiste", mise en scène qui altèrerait la réalité de certains faits pourtant présentés comme vrais par Sifaoui. Afin de se défendre contre ces critiques mettant sérieusement en doute sa déontologie journalistique, il affirme - pour justifier sa pratique - « revendiquer la subjectivité », notamment en raison de son histoire personnelle.---->Bah voyons, objectivité journalistique tu repasseras...

Et ne parlons pas de son infiltration chez les Asiatiques encore plus de polémiques pour avoir demandé "un acteur" plus qu'un "réel gagngster"lol et l'affaire Estelle Mouzin où il avait demandé de fouillér le Restaurant Asiatique par rancoeur d'avec ce même "acteur/gangster ( avec son pistolet factice ^^)... "
Allez KO

Portrait de juber
13/janvier/2009 - 00h48

La moindre des honnetetés intellectuelles eut été de préciser que ce texte est l'oeuvre de Mohamed Sifaoui .

Portrait de coolmika
12/janvier/2009 - 21h44

J'observe les esprits s'enflammer de plus en plus durant cette guerre qui oppose Israël aux fanatiques du Hamas. Je comprends que l'émotion l'emporte sur la raison. Je le comprends d'autant plus lorsque je vois le traitement médiatique que réservent les chaînes arabes, et notamment Al-Jazira, à ce conflit. Mais cette situation, qui devient de plus en plus inquiétante, me pousse à poser un certain nombre de questions à ceux qui laissent libre court à leurs émotions dégoulinantes ou encore pire à la haine qu'ils n'arrivent plus à dissimuler. Où étaient tous ces musulmans qui ont tant de compassion pour les enfants de Gaza et pour les terroristes qui les ont conduits vers la guerre, ou étaient-ils, dis-je, quand Grozny était littéralement rasée par l'armée russe, cependant que les femmes tchétchènes étaient violées à ciel ouvert par les soldats de Poutine et lorsque les morts se comptaient quotidiennement par centaines ? Mais où étaient-ils bon sang de Bon Dieu ? Mais où étaient Besancenot, Buffet, Mélenchon ? Où étaient ces femmes voilées et les autres qui arborent fièrement aujourd'hui le keffieh palestinien ?

Ou étaient ces casseurs, ces jeunes fougueux et déchaînés, ces vielles dames qui s'exhibent aujourd'hui la larme à l'œil quand il fallait dénoncer les crimes, que dis-je, le génocide perpétré par le régime fasciste du soudanais Hassan Omar Al-Bashir contre des populations Darfouris, démunies, désarmées et sans défense. Mais où étaient Besancenot, Buffet, Mélenchon ? Où étaient-ils ? Personne ne leur a dit qu'un crime contre l'humanité se commettait, sous le ciel fanatisé du Soudan ? Où étaient ces jeunes et ces moins jeunes, tous ces promeneurs du samedi, lorsqu'avec SOS Racisme et Urgence Darfour et quelques autres associations, nous avions marché pour condamner le crime de l'État soudanais. Nous nous étions alors retrouvés à proximité de l'Ambassade du Soudan et nous étions tout au plus deux cents personnes. Les Tariq Ramadan, ses adeptes et leurs camarades avaient certainement des courses à faire ce jour-là. Je préfère croire cela, que de penser un instant que tous ces marcheurs du samedi ont plus de compassion pour l'enfant de Gaza que pour l'enfant du Darfour. Peut-être que le musulman qui obéit aux ordres et à l'idéologie du Hamas et défendable alors que le musulman tchétchène habitant Grozny, ne comprenant probablement rien à la chose politique, doit être liquidé dans l'indifférence collective par les hommes de Poutine.

Mais encore, ou étaient tous ces marcheurs du samedi lorsque les Algériens se faisaient découper en petits morceaux par les monstres du GIA et égorgés tels des moutons par les disciples d'Ali Benhadj ? Mais où étaient Besancenot, Buffet, Mélenchon ? Où étaient-ils ? Je me rappelle que certains accusaient alors les victimes algériennes d'être à la solde du régime en place donc légitimement « découpable » en morceaux. D'autres se disaient encore que peut-être le GIA n'était finalement que le fruit d'un complot, d'une manipulation, que l'islamisme ne tuait point, nulle part. D'ailleurs, beaucoup continuent de penser que l'islamisme est une doctrine sympathique qui ne ferait pas de mal à une mouche. Que tout ce terrorisme islamiste qui veut imposer son diktat est une création des « Juifs, des Américains et de beaucoup d'autres salauds ». Je crois même que c'est ce que pensent des politiques comme les très laïcs Besancenot, Buffet et Mélenchon. Sinon que font-ils en marchant aux côtés d'islamistes, de communautaristes, de tribalistes, d'antisémites et de pleurnichards professionnels. Parce que ce qui m'étonne aussi - et c'est d'ailleurs la raison pour laquelle je qualifie certains marcheurs du samedi de « pleurnichards professionnels » - ce qui m'étonne dis-je comment peut-on s'émouvoir lorsqu'est tué un enfant ayant telle religion et ne pas ressentir d'émotion lorsque un autre enfant ayant telle autre religion subi le même sort ? Pourquoi tous ces musulmans qui marchent aujourd'hui les yeux exorbités, la bave sur le menton, tous crocs dehors, n'ont-ils jamais voulu marcher au lendemain d'un attentat terroriste ? Pourquoi n'ont-ils pas marché lorsque des islamistes tuaient d'autres musulmans ? Pourquoi n'ont-ils pas marché après le 11 septembre, Madrid ou Londres ? Mais où étaient-ils lorsque les talibans exécutaient des femmes dans des stades ? Pourquoi, à chaque fois, que je les entends, c'est pour écouter leurs lamentations disant qu'ils appartiennent à une « religion opprimée » ? Pourquoi ne dénoncent-ils jamais, avec de telles marches, ceux qui oppriment au nom de cette même religion ? Pourquoi sont-ils plus virulents, plus haineux et, parfois, plus violents que les Palestiniens et les Jordaniens que je connais ? Pourquoi il y a si peu de dignité dans l'expression de leur émotion sincère ou supposée ? Mais que cache donc cette compassion sélective ? Que cache-t-elle ? Mettons les pieds dans le plat. Le conflit israélo-palestinien serait-il finalement un abcès de fixation qui est entretenu, et notamment par les pays musulmans, pour attiser toutes les haines ? Serait-ce l'appartenance religieuse de l'autre belligérant, Israël en l'occurrence, qui pose problème ? Serait-ce par antisémitisme ? Où serait-ce tout simplement un samedi après midi de défoulement utilisé tel un exutoire pour exprimer une malvie, des frustrations, pour s'élever contre une absence de libido ou que sais-je encore ?

Je vais révéler le fond de ma pensée. Je pense que plusieurs marcheurs du samedi défilent davantage contre Israël que pour la Palestine. Beaucoup d'entre eux ne marchent pas parce qu'ils adoreraient les Palestiniens, mais parce qu'ils ont une détestation idéologique pour tout ce qui est juif et pour tout ce qui a trait à Israël. Et je pense même - passez-moi l'expression - que la plupart n'ont rien à foutre des Palestiniens. Parce qu'en définitive si ces marcheurs du samedi étaient si humanistes que cela, je pense que je les aurais croisés dans des manifestations en faveur du Darfour ou des Tchétchènes, et dans celles organisées en signe de solidarité avec les victimes algériennes de l'islamisme et dans toutes les marches dénonçant le terrorisme des fascistes intégristes. Ils se seraient peut-être élevés contre la violence exercée par le Hamas, non pas contre les Israéliens, mais contre leurs propres frères du Fatah.

Rassurez-vous, je ne suis pas ravi de voir des civils mourir à Gaza. Cela me désole profondément, mais je ne veux pas que soit occultée la responsabilité du Hamas qui a créé les conditions de la guerre puisque tout en sachant qu'il ne ferait pas le poids militairement, il a provoqué cette guerre au mépris des vies humaines dont il avait la responsabilité tout ceci au nom de cette idéologie qui magnifie la mort et le martyre. Arrêtez alors de nous raconter une histoire à l'envers et révéler le fond de votre pensée que nous voyons d'ailleurs parfaitement dans les slogans que vous portez...À tous les promeneurs du samedi, bon dimanche...

Portrait de planet claire
12/janvier/2009 - 20h38

puisque que le sujet est la communication le hamas a envoyé des centaines de rockets sur des civils israeliens en sachant trés bien qu'il y'aurait une risposte terrible et que donc civils de la bande de gaza seraient les 1ers à souffrir maintenant ils ont réussit leur opération de comm' en sacrifiant leur propre population et Israel est haï + que jamais.

Portrait de Tata Yoyo
12/janvier/2009 - 20h36

Ton commentaire contenait un lien internet , ce qui est interdit ;)

Portrait de planet claire
12/janvier/2009 - 20h25

C'est vrai que les responsables sont peut être des extrémistes corses ou basques :?:

Portrait de Skro93
12/janvier/2009 - 20h06

c'est bizarre une emeute dc les coupable c'est les musulmans et dc forcement des extremistes(islamistes).
c'est pas raciste ca????

Portrait de Skro93
12/janvier/2009 - 20h00

ta pa le droit de donner de lien!!!

Portrait de Skro93
12/janvier/2009 - 19h58

au faite c'est fini avec le darfour,le tibet,le zimbabwe...???

Portrait de juber
12/janvier/2009 - 19h42

Bien gentil, tout ça, mais quand on laisse passer les propos dewindwacker (18:59), ne vous étonnez pas des dérives...

Portrait de Tata Yoyo
12/janvier/2009 - 19h34

:arrow: Merci d'utiliser un vocabulaire correcte dans vos commentaires .

Portrait de juber
12/janvier/2009 - 19h27

Il faut revoir tes leçons d'histoire : les sionistes ne sont pas extrémistes. Ou alors, extrémistes par rapport à quoi ???

Portrait de Skro93
12/janvier/2009 - 19h25

en quoi c'est xenophophe il parle des extremiste juifs(les sionistes) comme on parle des extremistes musulmans(le hamas).

Portrait de padman
12/janvier/2009 - 19h10

Mais tu l'as dit comme meme et ça c'est fort dommage

Portrait de Le Renard
12/janvier/2009 - 18h53

Quand on le dit on se fait bannir:8) Mais tu as entièrement raison.

Portrait de juber
12/janvier/2009 - 18h49

Tu te crois doué pour donner des leçons mais commence par les appliquer à toi-même.

Portrait de Volques
12/janvier/2009 - 18h45

Cette propagande qui ne sert qu'à nous influencer ou à nous conditionner pour un camp ou pour l'autre, est nulle puisque les journalistes indépendants sont absents ! :roll:

Portrait de TheMonkey
12/janvier/2009 - 18h44

:arrow: Merci de rester correct dans vos commentaires. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Merci

Portrait de pixelact
12/janvier/2009 - 18h42

Juber ton eternel elegance nous ravie :lol: Ce qu'il y a de bien avec toi c'est que tu te ridiculises tout seul en etant tout comme a chaque fois hors sujet avec tes provocs. Les blogueurs sauront ou ne sauront pas la est la question faire le lien entre tes interventions et le sujet de la page ... a bon entendeur

:mrgreen:

Portrait de pixelact
12/janvier/2009 - 18h39

Completement d'accord

Les plus vus