01/11/2011 14:50

Somalie/Puntland : deux télés accusées de promouvoir la violence interdites

Les autorités de la région somalienne autoproclamée semi-autonome du Puntland ont interdit mardi aux journalistes de deux télévisions satellitaires de travailler, les accusant de promouvoir la violence.

Le ministère de l'Information du Puntland, dans le nord de la Somalie, a prononcé l'interdiction des journalistes de Universal TV et de Somali Channel, basées au Royaume-Uni, demandant aux forces de sécurité de faire appliquer sa décision.
"Les deux chaînes de télévision sont constamment en train de promouvoir la violence au Puntland," a affirmé le ministère. "Nous demandons par conséquent aux services de sécurité concernés de faire en sorte que cette déclaration d'interdiction d'opération soit appliquée."
Les deux chaînes de télévision sont détenues par des hommes d'affaires somaliens au Royaume-Uni, mais ont leurs représentants et journalistes sur place en Somalie.
Le directeur d'Universal TV au Puntland, Nuh Muse Birjeb, a estimé que la décision des autorités du Puntland "viole clairement la liberté de la presse." "Ils nous ont dit de ne plus rien couvrir jusqu'à nouvel ordre," a-t-il ajouté.
Le Puntland s'est autoproclamé autonome en 1998. La Somalie est en état de guerre civile depuis la chute du président Mohamed Siad Barre en 1991.

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus