29/10/2011 10:49

Michael Jackson se serait auto-injecté du propofol !

Un expert anesthésiste, dernier témoin de la défense du Dr Conrad Murray, jugé à Los Angeles pour la mort de Michael Jackson, a affirmé vendredi que le chanteur s'est auto-injecté la dose du sédatif propofol qui a entraîné sa mort en juin 2009.

Le Dr Paul White, un spécialiste mondialement réputé du propofol, a réfuté à la barre les conclusions de son ancien élève, le Dr Shafer, qui avait témoigné la semaine dernière pour le camp adverse.

Son témoignage, comme celui du Dr Shafer, est basé sur son interprétation des résultats des analyses toxicologiques réalisées sur Michael Jackson après sa mort, provoquée le 25 juin 2009 par une "grave intoxication" au propofol, qu'il utilisait comme somnifère avec la complicité de son médecin.

Le Dr White est la carte maîtresse de la défense, qui a basé tout son argumentaire sur ses conclusions.

Selon le Dr White, la théorie du Dr Shafer d'une injection de 100 mg de propofol est "incompatible" avec les niveaux de l'anesthésiant retrouvé dans l'urine du chanteur. Il pense plutôt que ce dernier "s'est auto-injecté (...) une dose supplémentaire de 25 mg".

Le Dr Murray, poursuivi pour homicide involontaire, a reconnu devant la police avoir administré à la star une dose de 25 mg le matin de sa mort.

Le Dr White a également affirmé que le chanteur "avait pris des comprimés lorazepam avant sa mort", se basant cette fois sur l'étude du contenu de l'estomac de Michael Jackson.

Dernier témoin de la défense, le Dr White sera contre-interrogé par le parquet lundi.

En cas de condamnation, le Dr Murray risque jusqu'à quatre ans de prison.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de wasfou
29/octobre/2011 - 23h29

rainbowgg,fan de michael et tout à fait d'accord avec toi!!!!!!!!!!!!!Ils ont perdu la poule aux oeufs d'or!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Portrait de rainbowgg
29/octobre/2011 - 18h27

Je ne dis pas qu'il est innocent ni qu'il est coupable ! Je dis juste que les fans sont loin d'etre les plus objectifs, comme en témoigne ton ton agressif des que j'emets des doutes ! Pour ce qui est de la famille, c'est sur, la poule aux oeufs d'or est partie ! Je dis surtout ça pour son père car cet homme est un monstre ! En revanche je soutiens ce que tu as dit, MJ aimait trop la vie... enfin je dirais plus tôt qu'il avait bien trop peur de la mort et de la vieillesse !

Portrait de 2000watts
29/octobre/2011 - 17h19
monster72 a écrit :
Même si il ne s'agit que d'un "accident", le Dr murray doit être jugé. Une personne qui tue quelqu'un lors d'un accident de voiture est jugé pour ça, là c'est le même principe. Bien sûr que Mickaêl Jackson a certainement poussé le Dr Murray a lui prescrire trop de médicaments mais justement le Dr Murray avait la responsabilité (et le devoir) de dire Stop face aux exigences de Mickaêl Jackson et lui faire comprendre qu'il mettait sa santé en danger.


Toute anesthésie doit faire l'objet d'un consentement signé de la part du patient. C'est la loi. En 90 jours de traitement (probablement plusieurs anesthésies par nuit), Murray aurait dû faire signer des centaines de consentements écrits à Michael. Il a été incapable d'en fournir un seul à la police. Il n'y a donc aucune preuve que Murray ait averti Michael des dangers de ces pratiques. Avant de faire appel à lui, MJ avait demandé l'aide d'une infirmière pour traiter son insomnie. Elle avait tenté de le mettre en garde contre le Propofol. Michael lui avait répondu "Les docteurs m'ont dit que ce n'est pas dangereux, tant qu'on est sous surveillance médicale"... Quand Murray a injecté du Propofol pour ensuite aller écrire un email, passer 45 minutes de coups de fil, et finalement se soulager aux toilettes, est-ce que Michael était sous surveillance médicale ?

Portrait de 2000watts
29/octobre/2011 - 17h07
rainbowgg a écrit :
Je suis d'accord c'est le job de la justice, les fans n'ont pas à s'en mêler !


Ca veut dire quoi ? Chacun a le droit de s'exprimer... D'autant plus que le procès est intégralement filmé, diffusé en direct sur internet et plusieurs chaînes de télé. Chacun peut donc se faire un avis très clair sans être biaisé par la désinformation médiatique dont a été victime Michael durant toute sa vie. Au final, ce sont bien les 12 jurés qui décideront du sort de Murray. Mais personnellement, c'est mon droit de dire que de ce que j'ai vu et entendu durant tout ce procès (exactement comme les 12 jurés), il me paraît évident que Murray est bel et bien coupable d'homicide involontaire.

Portrait de monster72
monster72 (non vérifié)
29/octobre/2011 - 17h02
rainbowgg a écrit :
C'est fou ça, si ce médecin était un simple médecin d'une personne anonyme, je suis certain que personne ne crierait au scandale mais non il a peut-être tué une star mondiale alors personne n'est assez objective pour dire que c'est un accident ! Il est mort point barre, le monde ne va pas s'arrêter de tourner. Je ne suis ni fan ni non-fan de MJ mais je pense que quand il voulait quelque chose, il l'obtenait, pareil pour un médicament. Cet homme semblait tellement craindre la vieillesses et la mort qu'il devait être prêt à tout pour y échapper... Souvenez-vous de toutes les légendes qui entoure cet homme !

Même si il ne s'agit que d'un "accident", le Dr murray doit être jugé. Une personne qui tue quelqu'un lors d'un accident de voiture est jugé pour ça, là c'est le même principe. Bien sûr que Mickaêl Jackson a certainement poussé le Dr Murray a lui prescrire trop de médicaments mais justement le Dr Murray avait la responsabilité (et le devoir) de dire Stop face aux exigences de Mickaêl Jackson et lui faire comprendre qu'il mettait sa santé en danger.

Portrait de rainbowgg
29/octobre/2011 - 16h48
2000watts a écrit :
Justement, là les 12 jurés ne jugent pas la rumeur mais des faits. Sur le certificat de décès de Michael Jackson (découlant directement du rapport d'autopsie), à côté de la case "causes du décès" figure le terme "homicide". On devrait donc oublier les causes du décès ? Ne pas enquêter ? Laisser un potentiel meurtrier en liberté ? C'est le ministère public qui a décidé l'inculpation du Docteur Conrad Murray, pas les fans, ni la famille. Il est parfaitement normal que la justice californienne s'exprime sur ce potentiel homicide, peu importe la stature du défunt.

Je suis d'accord c'est le job de la justice, les fans n'ont pas à s'en mêler !

Portrait de 2000watts
29/octobre/2011 - 16h45
rainbowgg a écrit :
C'est fou ça, si ce médecin était un simple médecin d'une personne anonyme, je suis certain que personne ne crierait au scandale mais non il a peut-être tué une star mondiale alors personne n'est assez objective pour dire que c'est un accident ! Il est mort point barre, le monde ne va pas s'arrêter de tourner. Je ne suis ni fan ni non-fan de MJ mais je pense que quand il voulait quelque chose, il l'obtenait, pareil pour un médicament. Cet homme semblait tellement craindre la vieillesses et la mort qu'il devait être prêt à tout pour y échapper... Souvenez-vous de toutes les légendes qui entoure cet homme !


Justement, là les 12 jurés ne jugent pas la rumeur mais des faits. Sur le certificat de décès de Michael Jackson (découlant directement du rapport d'autopsie), à côté de la case "causes du décès" figure le terme "homicide". On devrait donc oublier les causes du décès ? Ne pas enquêter ? Laisser un potentiel meurtrier en liberté ? C'est le ministère public qui a décidé l'inculpation du Docteur Conrad Murray, pas les fans, ni la famille. Il est parfaitement normal que la justice californienne s'exprime sur ce potentiel homicide, peu importe la stature du défunt.

Portrait de rainbowgg
29/octobre/2011 - 16h29

C'est fou ça, si ce médecin était un simple médecin d'une personne anonyme, je suis certain que personne ne crierait au scandale mais non il a peut-être tué une star mondiale alors personne n'est assez objective pour dire que c'est un accident ! Il est mort point barre, le monde ne va pas s'arrêter de tourner. Je ne suis ni fan ni non-fan de MJ mais je pense que quand il voulait quelque chose, il l'obtenait, pareil pour un médicament. Cet homme semblait tellement craindre la vieillesses et la mort qu'il devait être prêt à tout pour y échapper... Souvenez-vous de toutes les légendes qui entoure cet homme !

Portrait de Michelet09
29/octobre/2011 - 15h05

il ne l'a pas tué volontairement mais par incompétence

Portrait de 2000watts
29/octobre/2011 - 14h25


Euh, j'vous rappelle que le docteur est accusé d'homicide involontaire, pas d'homicide volontaire... C'est justement car MJ était la poule aux oeufs d'or que Murray a accepté de lui administrer quotidiennement un anesthésique chez lui, contrevenant ainsi à toutes les règles les plus élémentaires de la médecine. Si le Propofol doit, selon la loi, être utilisé uniquement en milieu hospitalier, avec une équipe de plusieurs personnes ayant à leur disposition immédiate un lourd matériel médical (rien de tout cela chez MJ), c'est bien pour une raison : éviter le pire... Murray est entièrement responsable de ce pire... Il n'avait ni la qualification ni le matériel médical approprié pour soumettre MJ à ces expérimentations jusqu'ici jamais tentées sur aucun être humain dans l'histoire de la médecine. Murray n'a même pas tenu le moindre dossier médical de MJ sur les 3 mois qu'il l'a traité (lors d'une anesthésie, les signes vitaux doivent être retranscrits toutes les 5 minutes au moins).

Portrait de dadou2309
29/octobre/2011 - 13h54

finalement ce sera un suicide ....

Portrait de 2000watts
29/octobre/2011 - 13h19

Murray est cuit. Quand on suit le procès au jour le jour comme moi, on ne peut pas douter qu'il soit finalement condamné... Les commandes de produits médicaux effectuées par Murray pendant les 3 mois précédent le décès de MJ prouvent que le 'docteur' injectait au moins 100mg de Propofol par nuit au chanteur et cela en perfusion intraveineuse (système de goutte-à-goutte)... Murray a mis 40 minutes à appeler les secours (amplement le temps de faire disparaitre des preuves et de réfléchir à la meilleure stratégie à mettre en place)... S'il n'avait rien à se reprocher, pourquoi avoir menti face à tous les professionnels qui ont essayé de ranimer MJ dans sa chambre puis à l'hôpital concernant les médicaments administrés à MJ (aucune mention de Propofol par Murray alors qu'il avoue aujourd'hui en avoir administré ce matin là) ? Trop de mensonges, de comportements troubles du docteur.... Et puis l'idée que MJ ait avalé 9 tablettes de lorazepam oralement puis que quelques heures plus tard il se soit administré, seul et en 15 secondes, une seringue de Propofol alors qu'il faut une grande dextérité pour la remplir et tout cela dans le dos de Murray qui déclare n'être sorti que 2 minutes de la pièce sur les 10 heures passées à ses côtés est juste ridicule... Le Dr Paul White, comme tous les témoins de la défense, va se faire ridiculiser lors du contre interrogatoire et son témoignage ne fera que plomber encore plus Murray...

Portrait de Glloq75
29/octobre/2011 - 12h59

C'est exactement comme les personnes qui se "suicide" avec un pistolet sur la tempe est que l'on retrouve le chargeur complet dans le crane.

Portrait de C r o f
29/octobre/2011 - 12h39

Il a été obligé de se l'injecter. Il n'y avait plus de place dans le nez !

Les plus vus