08/01/2009 14:26

La BBC lance une chaîne en farsi en Iran et Afghanistan

La BBC a annoncé jeudi le lancement le 14 janvier de sa nouvelle chaîne de télévision en farsi, langue officielle de l'Iran et de l'Afghanistan, moins d'un an après la naissance de la "BBC Arabic Television".  

La "BBC Persian TV" commencera à émettre par satellite mercredi 14 janvier à 13h30 GMT (17h00 heure de Téhéran) à destination de la centaine de millions de locuteurs du farsi, également connu sous le nom de persan: 70 millions en Iran, vingt en Afghanistan et une dizaine au Tadjikistan et en Asie centrale, selon la BBC.  

"Nous visons sept millions de téléspectateurs d'ici 2011", a indiqué lors d'une conférence de presse à Londres Nigel Chapman, directeur du BBC World Service, service international de la BBC.   La BBC diffuse déjà des émissions radiophoniques en farsi depuis 1940 et un site web dans la même langue est consulté par "environ 700.000" locuteurs dans le monde, selon l'organisme public.  

La décision de lancer le service persan fait partie des projets à long terme de la BBC de "disposer des services appropriés dans les médias appropriés dans l'ensemble du monde", a expliqué M. Chapman.  

Il s'agit de la deuxième chaîne de télévision de la BBC lancée dans une autre langue que l'anglais, après la BBC Arabic Television, qui diffuse depuis mars 2008 au Moyen-Orient et en Afrique du Nord.  

Quinze millions de livres par an (16,8 millions d'euros) ont été accordés par le gouvernement britannique pour le lancement de la chaîne.   Behrouz Afagh, responsable de la BBC World Service pour l'Asie-Pacifique, a assuré que la chaîne perse "sera l'exemple parfait des valeurs clefs de la BBC: la confiance, l'objectivité, l'impartialité et l'indépendance".   

La BBC a un bureau à Téhéran mais les autorités iraniennes ont refusé à la BBC Persian TV d'y disposer d'une présence permanente.  

"Je n'ai ressenti aucune hostilité (de la part des responsables iraniens, ndlr). Ils attendent plutôt de voir ce qui va se passer", a assuré M. Chapman, interrogé sur un article du Guardian selon lequel Téhéran craint que la nouvelle chaîne serve à recruter des espions sur place.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Volques
8/janvier/2009 - 18h53

Après on s'étonne qu'ils veulent tous aller en Angleterre ! :lol:

Portrait de fabuk
8/janvier/2009 - 17h56

je pense que la chaine emet depuis Londres

Les plus vus