28/10/2011 09:48

Le député UMP Gilles Carrez veut réduire la dotation budgétaire de France Télévision

Le rapporteur général du Budget, Gilles Carrez (UMP), veut réduire la dotation de France Télévision en raison d'un doublement de recettes publicitaires, dans le cadre de l'examen du volet dépenses du projet de loi de finances pour 2012.

M. Carrez, qui avait indiqué depuis plusieurs semaines sa volonté de réduire la dotation attribuée au groupe, a présenté jeudi un amendement en ce sens devant la commission des Finances.

Il veut réduire de 62 millions supplémentaires la dotation prévue en compensation de la fin de la publicité en soirée, en plus de ce qui était prévu (-28 millions d'euros). M. Carrez a ensuite revu son ambition en proposant une baisse de 13 millions d'euros.

"Tous les opérateurs de l'Etat doivent contribuer à la réduction des déficits", a-t-il expliqué, faisant valoir que France Télévision avait "des recettes commerciales deux fois plus importantes que prévues", selon une source parlementaire.

L'amendement n'a pas été adopté en commission, toujours selon cette source, mais un certain nombre de députés étaient en train de suivre l'examen du projet de loi de Sécurité sociale dans l'hémicycle.

Lors de l'examen du volet recettes du budget 2012, les taxes affectées à une trentaine d'organismes publics ou apparentés, comme le Centre national du Cinéma (CNC), ont été rabotées pour un montant de 316 millions d'euros.

France Télévision: Carrez (UMP) veut réduire la dotation budgétaire



AFP | 27-10-11

Le rapporteur général du Budget, Gilles Carrez (UMP), veut réduire la dotation de France Télévision en raison d'un doublement de recettes publicitaires, dans le cadre de l'examen du volet dépenses du projet de loi de finances pour 2012.

M. Carrez, qui avait indiqué depuis plusieurs semaines sa volonté de réduire la dotation attribuée au groupe, a présenté jeudi un amendement en ce sens devant la commission des Finances.

Il veut réduire de 62 millions supplémentaires la dotation prévue en compensation de la fin de la publicité en soirée, en plus de ce qui était prévu (-28 millions d'euros). M. Carrez a ensuite revu son ambition en proposant une baisse de 13 millions d'euros.

"Tous les opérateurs de l'Etat doivent contribuer à la réduction des déficits", a-t-il expliqué, faisant valoir que France Télévision avait "des recettes commerciales deux fois plus importantes que prévues", selon une source parlementaire.

L'amendement n'a pas été adopté en commission, toujours selon cette source, mais un certain nombre de députés étaient en train de suivre l'examen du projet de loi de Sécurité sociale dans l'hémicycle.

Lors de l'examen du volet recettes du budget 2012, les taxes affectées à une trentaine d'organismes publics ou apparentés, comme le Centre national du Cinéma (CNC), ont été rabotées pour un montant de 316 millions d'euros.

 




© 2011 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de madiran
28/octobre/2011 - 12h39

Il a raison,
France Télévision est à la solde de l'Elysée !
Laissons les profiter de la pub !
Ne laissons pas Drucker et Pujadas se goinfrer du budget national !

Portrait de Concombre
28/octobre/2011 - 10h32

Tout ça est d'une hypocrisie... La dette de la France s'élève à plus de 1000 Milliards d'euros. Et là, Gilles Carrez propose une baisse de 13 millions supplémentaires de la dotation à France Télé pour participer à l'effort national. Soit 0,001 % du montant de la dette.

Alors à part l'effet d'annonce, y a-t'il une véritable utilité ? Et mettre un impératif d'audience (puisque c'est ce qui permettra d'obtenir plus d'argent par la pub) n'est-ce pas un risque d'avoir des émissions de piètre qualité ? Et abêtir les masses en leur proposant de la merde en barres (pardonnez moi l'expression) ça vaut pas largement plus de 13 millions ?

Les plus vus