27/10/2011 18:30

Justice: Neuf mois de sursis requis pour avoir piraté 27 films

Neuf mois de prison avec sursis ont été requis aujourd'hui par le parquet de Dax contre un homme de 40 ans, poursuivi pour avoir enregistré 27 films dans des cinémas des Landes et des Pyrénées-Atlantiques, puis de les avoir diffusés illégalement sur internet. Le parquet a en outre réclamé 200 heures de travaux d'intérêt général ainsi que la confiscation du matériel d'enregistrement, mais n'a pas demandé de peine d'amende.

Les parties civiles, la Fédération nationale des distributeurs de films, les distributeurs Metropolitan et Studio canal, ainsi que les sociétés de production Columbia, Disney, Paramount, Fox, Universal, Gaumont et Warner Bros, réclament ensemble 1,28 million d'euros de dommages et intérêts. Le jugement a été mis en délibéré au 12 janvier.

"Un lampiste, un amoureux de cinéma", dit son avocat

Originaire de la région parisienne, l'homme de 40 ans, sans emploi et inconnu des services de police, était poursuivi pour avoir enregistré, puis mis à disposition des internautes ces films enregistrés à l'aide d'un caméscope à Anglet, Dax, Tarnos et Saint-Jean-de-Luz.

Le 3 mai 2011, il a été repéré par des caméras de surveillance du cinéma CGR de Tarnos et a été appréhendé par les forces de l'ordre un enregistreur audio caché dans ses chaussettes. L'homme a avoué agir depuis le mois de juin 2010 et être devenu "addict" à la pratique, à laquelle il consacrait "15 à 16 heures par jour", et à la reconnaissance dont il bénéficiait sur la toile.

Son avocat, Me Jean-Benoît Saint-Cricq, parle d'un "lampiste, amoureux du cinéma, qui n'a retiré aucun enrichissement personnel de cette activité. Il y trouvait simplement une certaine reconnaissance", a-t-il dit à l'audience. Il conteste vigoureusement les sommes demandées par les parties civiles , qui ont basé leur calcul sur les 516.455 connections comptabilisées pour le téléchargement des oeuvres, et soutien que "la qualité exécrable des films enregistrés au caméscope ne peut pas être confondue avec une copie DVD".

Les deux plateformes de téléchargement pour lesquelles l'homme oeuvrait ne seront, elles, pas poursuivies, puisqu'elles sont la propriété de sociétés basées dans des paradis fiscaux. 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de SOSIE
28/octobre/2011 - 08h38

Une honte ! alors que les voleurs notoires n'en ont pas autant.

Portrait de ErAk
28/octobre/2011 - 04h45

il vaut mieux voler le sac d'une vieille ou tabasser quelqu’un, les peines encourus sont plus clémente que pour avoir pirater des film . chercher l'erreur.

Le lobbying a encore de beaux jours devant lui, surtout en sarkoland.

Portrait de Gotchii
28/octobre/2011 - 00h36

Quand tu vois que dans certains cinemas la place est a 10euros...
C'est un peu le robin des bois du cinéma ce gars.

Portrait de Spamnco
27/octobre/2011 - 23h38

Condamné pour avoir voulu faire plaisir aux autres...
En même temps, c'est du sursis, autant dire un avertissement et les TIG vont peut être le relancer pour sortir de son "trip".

Portrait de Kevin van de kamp
27/octobre/2011 - 23h04

J'aurais dis bien mais bon on les téléchargé les films ...

Portrait de damv59
27/octobre/2011 - 22h24

il pirate des films et il se prétend être un amoureux du cinéma, qu'est ce qu'il faut pas entendre comme c.....

Portrait de DavidTouch
27/octobre/2011 - 21h25
Saint Igor a écrit :
Hadopi coûte 12M d'euros par an ... et rapporte ? ... ... celui qui sait poste la réponse ....

Riens du tout :D ?

Portrait de trestus
27/octobre/2011 - 21h04

Le type savait très bien ce qu'il risquait, un peu de sérieux tout de même. C'est pas pour rien qu'il y a des avertissements en début de séance (ca vaut aussi pour la très grande majorité des spectacles vivants); son cas est quand même indéfendable.

Par contre les sommes délirantes demandées par les ayants droits ................ à un chômeur ................
Est ce qu'ils se rendent compte que dans l'hypothèse ou il est condamné a de tels dommages et intérêts, ils ne verront jamais cet argent, l'homme n'étant pas solvable.

Portrait de lapincrétin
lapincrétin (non vérifié)
27/octobre/2011 - 19h06

Je n'arrive plus à me souvenir des condamnations dont a fait l'objet DSK.....

Portrait de lapincrétin
lapincrétin (non vérifié)
27/octobre/2011 - 19h02

Et pendant ce temps là, nos chers dirigeants magouilleurs ne sont pas punis.

Portrait de DavidTouch
27/octobre/2011 - 18h40
nuageur a écrit :
"1,28 million d'euros de dommages et intérêts" Demander ça à un chomeur , n'importe quoi................. Ils ont cas reduire le prix des places de ciné et aprés on verra.

1

Les plus vus