06/01/2009 15:28

Politiques/ Temps de parole: Radio France dénonce les règles

La Société des journalistes (SDJ) de Radio France a dénoncé mardi, dans un communiqué, les règles régissant le temps de parole des politiques à la radio, jugeant que ce système offre "une prime scandaleuse, honteuse" à la majorité et au chef de l'Etat.  

Fin décembre, le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) a adressé aux radios un courrier leur demandant de lui communiquer le temps de parole des hommes politiques qui doit respecter l'équilibre suivant: un tiers pour le gouvernement, un tiers pour la majorité, un tiers pour l'opposition. Le CSA souhaite que les radios appliquent bien cette loi datant de 1986, que les télévisions respectent. 

 "Officiellement, il s'agit de garantir le pluralisme. En fait, le système cache bien deux cadeaux: un à la majorité, un autre au chef de l'Etat", estime la SDJ de Radio France.   La SDJ rappelle que le temps de parole du président de la République et des conseillers de l'Elysée n'est pas comptabilisé.  

"La Société des journalistes de Radio France est très attachée au respect du pluralisme. Nos antennes doivent refléter la réalité des urnes. Mais qui peut croire que ce système est juste? Ces règles offrent une prime scandaleuse, honteuse, au gagnant des élections", juge encore la SDJ.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de bonbeck
7/janvier/2009 - 20h43

jean pierre pernault !!!!! oui indépendant et tout et tout...;mdr
:lol: :lol: :lol:

Portrait de bonbeck
7/janvier/2009 - 20h42

parce que toi, c'est pas la pensée unique que tu véhicules ??? :roll: :roll: pffffffffffffffffffffff heureusement qu'on est en france et en DEMOCRATIE !!!

Portrait de bonbeck
7/janvier/2009 - 20h41

:lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:

Portrait de dan 35
7/janvier/2009 - 20h39

toi tu devrais etre déja interné vue les inepties que tu débites:lol: :lol: :lol:

Portrait de xalala
7/janvier/2009 - 12h31

Encore un truc qui semblait normal a ces gauchistes quand il ete au pouvoir, il ete bien content de la regle maintenant il explique que c'est une mauvaise chose

Portrait de Ambre
6/janvier/2009 - 21h19

Mille fois bravo ! Ca fait du bien de lire ça !

Portrait de Ambre
6/janvier/2009 - 21h18

Radio France = compagnie de gauchistes ! On ne va quand-même pas permettre à la pensée unique (de gauche) de triompher sans concurrence !

Portrait de dan 35
6/janvier/2009 - 20h45

nous nous rapprochons d'un truc à la poutine , si ça continue , nous allons nous réveiller avec la g.. de bois dans pas longtemps:roll: ;)

Portrait de LilAngel
6/janvier/2009 - 19h17

mais même si on comptabilisait Sarko, cela ferait tout de même 2/3 pour la majorité avec les règles de base: pourquoi n'est-ce pas 50/50?

Portrait de dadouronron
6/janvier/2009 - 18h19

Voilà Efty, ce petit paragraphe, avec lequel je suis à 100% d'accord comme quoi..., prouve la problématique des médias d'aujourd'hui.
Nous sommes également acteurs de ces médias par ce blog, ce qui n'était pas le cas il y a 20 ans avec 6 chaines seulement et un président qui ,tout en étant aussi mégalomane que l'actuel, avait en plus l'intelligence de museler les journalistes de l'époque. Et le ptit peuple, même s'il s'en doutait ne disposait d'aucun espace médiatique pour partager ses idées. Nous nous avons le web aujourd'hui.

Un simple exemple sans parti pris aucun : regardez le déchainement médiatique autour du père de l'enfant de Rachida, les journalistes (qui étaient tous au courant) en faisait-ils autant avec Mazarine ????

Portrait de Volques
6/janvier/2009 - 18h12

Le pluralisme en France gagne à être connu:lol: :D :lol: c'est de pire en pire ! :8)

Portrait de lmri
6/janvier/2009 - 17h58

C'est extraordinaire que ce soit les journalistes qui font logiquement les journaux par définition, ecrits et parlés, qui réagissent sur la repartition du temps de parole, ils n'ont qu'a faire ce qu'ils disent. A moins comme dans toutes les sociétés on appelle les journalistes , les 8% syndiqués, en général aigris insatisfaits de leur sort, pas reconnus pour leur valeur,etc.... Pourquoi tout d'un coup on est confronté à cette question ? Tout simplement parce qu'on a un président hyperactif et qu'il faut bien dire comme on l"a toujours fait ce que fait notre président qu'il soit de gauche ou de droite et comme jusqu'a maintenant il ne faisait pas grand chose donc pas besoin d'en parler. D'ailleurs le fait de toujours 'agir ne lui est certainement pas toujours favorable. Il est d'ailleurs étonnant que dans les sondages de popularité les hommes ou femmes politiques qui font les meilleurs scores sont ceux qui ne font pas parler d'eux!!! Maintenant qu'est ce qu'on va dire pour équilibrer le temps de parole quand en face il n'y a rien à dire , que Martine AUBRY a participer à la fêtes aux moules / frites à Lille. A force de vouloir être équilibrer, simplement pour avoir des critiques à formuler, on perd le sens des réalités. Le mieux c'est de ne rien faire ainsi il n'y aura rien à dire, je me trompe on dira "on n'a pas entendu le président aborder ce sujet...." Que tout le monde fasse son boulot sans emmerder les autres avec des problémes à la con...!

Portrait de dadouronron
6/janvier/2009 - 17h05

Non Efty, je n'ai pa une vue caricaturale, tu ne fera pas croire que les cadres de la SDj, ceux qui ont pondu ce communiqué, travaillent à la rubrique des chiens écrasés. Encore que je ne voie pas où serait la main mise du pouvoir en place dans ce cas précis.

Présentement on parle de Radio France, si tu ôte la météo, les rubriques culturelles, les infos routières, il reste quoi ? les fais divers, la politique, l'économie ? c'est pas les journalistes sortis d'écoles qui tiennent ces 2 dernières rubriques quand même ?
Et Daphné Roulier, elle peut recevoir autant de coup de fil qu'elle veut, elle est libre de changer de portable non ? Ou alors elle préfère "garder le contact" en vue de dénicher un bon sujet de temps en temps ou d'avoir des confessions en off des mêmes politiques qu'elle critiquait par devant ?

Et après tout elle ne s'occupait d'infos que de 1995 à 2002, sur ces 7 ans, yen a 5 de gouvernement socialiste... Depuis elle s'occupe de Cinéma, elles sont où les pressions politiques dans le cinéma ?

Portrait de leabk
6/janvier/2009 - 16h51

Il n'est pas étonnant que les citoyens n'aient pas confiance dans les politiques :s

Portrait de dadouronron
6/janvier/2009 - 16h39

Je peux être d'accord avec ce que tu dis, sauf que ni toi ni moi n'obligeons ces mêmes journalistes qui se plaignent à remplir leurs journeaux de reportages et de commentaires sur le gouvernement et sur notre président, fussent-ils positifs ou négatifs.
Que je sache, ce ne sont pas des moutons qui sont menés joyeusement à l'abattoir, si ils ont leur libre arbitre pour l'ouvrir dans le cas présent, pourquoi ne l'avait-ils pas précédemment ? pourquoi ne boycottaient-ils pas les conférences de presse-petits fours, voyages de presse à l'étranger etc...
C'est un peu trop facile non ?

Portrait de dadouronron
6/janvier/2009 - 15h41

Je viens de me rendre compte que c'est exactement ce que propose ce syndicat : la réalité des urnes...

Portrait de dadouronron
6/janvier/2009 - 15h40

Ou alors proportionnelement au nombre d'élus (assemblée + sénat), certes on entendrait plus parler le parti socialiste (enfin parler, on se comprend...), mais ça en serait enfin fini des Verts, de Bayrou, des communistes, de Besancenot etc etc....

Portrait de dadouronron
6/janvier/2009 - 15h33

Il ne l'était pas non plus du temps de Jospin, pourtant on n'entendait pas les journaleux se plaindre, à l'époque. Du temps de Mitternad non plus...
Y aurait il parti pris politique de ce syndicat ?

Les plus vus