05/01/2009 17:49

Gel des salaires dans une partie de la presse magazine

Le Syndicat de la presse magazine et d'information (SPMI, patronat), qui regroupe des éditeurs comme Lagardère, Mondadori ou Prisma, a annoncé lundi, dans un communiqué, un gel des barèmes salariaux "au minimum" jusqu'à fin juin 2009.

"Dans un contexte de crise économique généralisée, de hausse des coûts et de perspectives inquiétantes en matière d'évolution du chiffre d'affaires publicitaire en 2009, le SPMI a annoncé aux syndicats (...) un gel des barèmes pour une période couvrant au minimum le premier semestre 2009", indique le communiqué.

Cette décision fait l'objet d'une "recommandation" du SPMI à ses membres, indique le syndicat patronal, qui demande néanmoins aux éditeurs de "tenir compte dans la mesure du possible des situations individuelles spécifiques".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de nic59
5/janvier/2009 - 19h33

quand on pense que benjamin castaldi et nikos perçoivent environ 1 million par an,trouvez-vous cela normal surtout pour des émissions de télé-réalité
le monde marche vraiment sur la tête:mrgreen:

Portrait de mazou
5/janvier/2009 - 18h17

:shock: Cette crise sert de prétexte à tout et n'importe quoi !
Du fric, il y en a : il suffit d'aller le chercher dans les comptes de ceux qui se sont gavés depuis qq années, AVANT cette fameuse "crise" ! :mrgreen:

Portrait de Volques
5/janvier/2009 - 18h12

Il n'y a pas que dans les usines où la situation se dégrade:roll:

Les plus vus