24/10/2011 13:06

Brouillage 4G/TNT: Le CSA sera "intransigeant" sur la réception de la télé

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) sera "intransigeant" sur "le respect de la qualité de la bonne réception" de la télévision, dans le cadre d'expérimentations en cours sur un éventuel brouillage de la TNT par les fréquences de téléphonie mobile 4G, a-t-il indiqué lundi.

"On attend la fin des expérimentations, qui interviendra le 31 octobre, pour faire un bilan. Mais ce qui est sûr, c'est qu'on sera vraiment intransigeant sur le respect de la qualité de la bonne réception de la télévision", a indiqué le Conseil à l'AFP. Des expérimentations de "co-existence avec la TNT", autorisées par l'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) après avis favorable du CSA, sont menées à Laval (Mayenne) par les opérateurs de téléphonie mobile, "pour vérifier l'étendue des brouillages", a-t-on précisé.

"Il y a des problèmes" qui ont été constatés lors de ces expérimentations, a-t-on encore indiqué au CSA, confirmant une information donnée lundi par le quotidien Les Echos. Mais "on ne peut pas dire si tous ces brouillages sont dus à la 4G", a ajouté le CSA. "Il peut aussi y avoir des brouillages annexes" dus à des "installations de particuliers".

"C'est pour cela que l'on attend le 31 octobre". "En général, il n'y a pas d'expérimentations les week-ends, pour éviter les désagréments aux habitants", a précisé le CSA. Quatre lots de fréquences 4G vont être mis en vente par l'Etat, sur la bande des 800 MHz, au prix plancher de 1,8 milliard d'euros. Les opérateurs intéressés doivent déposer leur candidature le 15 décembre et les fréquences seront attribuées début 2012. L'un de ces lots utilisera un canal de fréquence très voisin de celui par lequel transite la télévision numérique terrestre (TNT), ce qui risque de générer un brouillage "ponctuel" pour les usagers.

Un précédent lot de fréquence 4G, sur la bande des 2,6 GHz, mis à prix par l'Etat 700 millions d'euros, a été emporté par les quatre principaux opérateurs français (Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free Mobile) qui ont mis sur la table un total de 936 millions d'euros.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Dubinat
24/octobre/2011 - 17h48

Ici, la TNT, on la recoit mal.

Les plus vus